Yagub Mammadov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Yaqub Mammadov)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mammadov.
Yaqub Mammadov
Yaqub Cavad oğlu Məmmədov
Fonctions
Président a.i. de l'Azerbaïdjan
6 mars 199214 mai 1992
(2 mois et 8 jours)
Premier ministre Hasan Hasanov
Firuz Mustafayev
Prédécesseur Ayaz Mütəllibov
Successeur Ayaz Mütəllibov
Biographie
Date de naissance 3 mars 1941
Lieu de naissance Ali-Ismailli, RSS d'Azerbaïdjan, URSS
Parti politique indépendant
Religion Chiite duodécimain

Yagub Mammadov
Présidents d'Azerbaïdjan

Yaqub Cavad oğlu Məmmədov[1] (né le 3 mars 1941) est un médecin et homme politique azerbaïdjanais.

Né à Ali-İsmayıllı, rayon de Qadabay, dans la République socialiste soviétique d'Azerbaïdjan, il est professeur de médecine, spécialisé en physiologie pathologique et membre depuis 1989 de l'Académie nationale des sciences d'Azerbaïdjan.

Député au parlement azerbaïdjanais, il en est le président le 6 mars 1992 lorsque le premier président de la République d'Azerbaïdjan, Ayaz Mütallibov, est contraint à la démission en raison des revers militaires subis dans la guerre contre l'Arménie. À ce titre, c'est Mammadov qui assure l'intérim de la fonction présidentielle.

Il entreprend alors des négociations avec le président arménien Levon Ter-Petrossian, qu'il part rencontrer en terrain neutre, en Iran. Mal lui en prend : pendant son voyage, les forces arméniennes du Haut-Karabagh s'emparent de la ville de Laçın, petite localité coincée entre l'enclave séparatiste et l'Arménie, assurant ainsi une continuité territoriale entre l'Arménie et le Haut-Karabagh. Le parlement, fidèle à l'ancien président Mütallibov, rétablit celui-ci dans ses fonctions le 14 mai, mais le mécontentement est tel que dès le 18, Mütallibov est de nouveau chassé et Mammadov contraint à la démission. Il est remplacé au poste de président du parlement et donc président de la République par intérim par Issa Gambar, membre du parti nationaliste et anti-communiste du futur président de la République, Aboulfaz Eltchibeï.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Note : en azéri, la lettre ə se prononce entre a et è)

Lien externe[modifier | modifier le code]