Yannick Beaubatie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yannick Beaubatie (né en 1971) est un écrivain, professeur de philosophie au lycée Edmond-Perrier, à Tulle.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Héliocide[1] (Souffles, 1994)
  • Le Nihilisme et la morale de Nietzsche (Larousse, 1994, préface d’Alain Roger)
  • Comment peut-on être limousin ? (Fanlac, 1999)
  • Cuisine et fêtes traditionnelles en Limousin (Edisud, 1999)
  • Les Paradoxes de l'échafaud. Médecine, morale et politique au siècle des Lumières[2] (Fanlac, 2002)

Ouvrages en collaboration[modifier | modifier le code]

  • Trotsky en Corrèze. Généalogie d’une rumeur, en collaboration avec son père, Gilbert Beaubatie, préface de Jean-Pierre Rioux (éditions Le Bord de l’eau, 2007)[3]
  • Tulle de A à Z, en collaboration avec Gilbert Beaubatie (éditions Alan Sutton, 2009)

Direction d'ouvrages collectifs avec participation[modifier | modifier le code]

  • Tombeau de Gilles Deleuze (2000), Empreintes (2004), aux éditions Mille Sources (Tulle)

Participations à des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Balade en Limousin. Sur les pas des écrivains, sous la direction de Georges Châtain ; articles : « Simone de Beauvoir : le matin des origines », p. 29-33 ; « Marcel Conche : l'infini est au bout du chemin », p. 193-197 (Éditions Alexandrines, 2009)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Grand Prix de poésie des écrivains méditerranéens, revue Souffles 1994
  2. Précédé de la Note sur le supplice de la guillotine de Pierre Jean Georges Cabanis
  3. (fr) Commentaires sur le livre et reportage de France 3 Limousin