Yandere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yandere (ヤンデレ?) est un terme japonais utilisé pour définir une personnalité qui est au premier abord affectueuse et tendre mais qui à un moment devient dérangée voire psychotique. Yandere est une combinaison de yanderu (病んでる?), qui signifie malade, et deredere (デレデレ?), qui signifie amoureux ou ramolli. Yanderekko est le nom dérive, et qualifie une fille possédant une personnalité yandere, comme pour meganekko avec les filles qui portent des lunettes.

Origines[modifier | modifier le code]

Le terme n'est pas très connu par rapport à tsundere car il est apparu plus récemment pour qualifier certaines "héroïnes" de récents anime, manga ou eroge. Ces filles sont présentées comme réservées, timides voire faibles mais possédant des traits de personnalité très sombres. Si sombres qu’ils les entraînent au-delà d’une attitude froide ou jalouse et les font basculer dans la violence et la psychose et commettre un meurtre ou un suicide. Ce côté sombre de leur caractère est parfois dû à une expérience stressante ou traumatisante du passé. Il arrive souvent que la yanderekko forme un couple avec le personnage principal masculin et que l’émergence de son côté sombre soit dû à des événements impliquant ce personnage (comme c’est le cas dans l’animé School Days avec la relation entre Sekai, Makoto et Kotonoha ou encore dans Mirai Nikki avec la relation entre Yuno et Yukiteru).

Un autre terme est apparu pour qualifier des filles qui ont des traits qui les rapprochent des yanderekko mais qui n'en sont pas pour autant. Ce terme, yangire (ヤンギレ?) désigne des personnages qui, sous le coup de la jalousie ou de l’irritation, deviennent un peu brutales.


Yangire est la combinaison de yanderu (病んでる?) et de kire ou gire (切れ?), qui signifie couper ou basculer. Tout comme yandere a donné yanderekko, yangire a donné yangirekko.

Le comportement yangire est différent du yandere au regard de la motivation qui provoque le changement de personnalité. La yanderekko est motivée par l’amour pour le personnage masculin tandis qu’une yangirekko est motivée par d’autres traits qui ne sont pas forcément liés à l’amour ou l’affection.