Yamuna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Yamunâ)
Aller à : navigation, rechercher

31° 00′ 17″ N 78° 27′ 42″ E / 31.0047, 78.4617

Yamuna
जमुना
La Yamunâ vue de la terrasse du Taj Mahal
La Yamunâ vue de la terrasse du Taj Mahal
Carte du bassin versant de la Yamuna
Carte du bassin versant de la Yamuna
Caractéristiques
Longueur 1 370 km
Bassin 366 223 km2
Bassin collecteur Gange
Débit moyen 3 000 m3/s
Cours
Confluence Gange
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Inde Inde

La Yamuna (en hindi, जमुना (Yamunā)) - également appelée Jumna, Jamna ou Yamna dans les dialectes locaux - est une rivière majeure de l'Inde, d'une longueur de 1 370 kilomètres, affluent du Gange. La Yamuna est l'une des sept rivières sacrées de l'Inde[1],

La Yamuna prend sa source à Yamunotri, au nord de Haridwar dans l'Himalaya, coule en direction du sud-est, traverse la chaîne des Siwalik et après Delhi et Agra se jette dans le Gange à Allahabad, dans l'État de l'Uttar Pradesh. La Chambal et la Betwa sont ses affluents principaux. Le confluent de la Yamuna et du Gange est sacré pour les hindous, Allahabad est un centre important de pèlerinage où se situe tous les 12 ans le rassemblement de la Kumbhamela.

On trouve tout le long de la Yamuna, un grand nombre de monuments historiques, tel que le Taj Mahal à Agra ou encore le Fort Rouge à Delhi. Autrefois artère commerciale importante, le Yamuna sert aujourd'hui principalement à l'irrigation des États d'Uttar Pradesh et du Penjab.

Environ 57 millions de personnes dépendent des eaux de la Yamuna. Avec un volume annuel d'environ 10 000 millions de m³ et l'utilisation de 4 400 millions de m³ - dont 96 % pour l'irrigation - la rivière participe pour plus de 70 % à l'approvisionnement en eau de Delhi.

La Yamuna est, après le Gange et la Sarasvati aujourd'hui disparue, le cours d'eau le plus sacré en Inde. Elle est considérée comme la fille de Surya, le dieu du soleil, et la sœur de Yama, le dieu de la mort et, selon la tradition, ceux qui prennent un bain dans les eaux saintes du fleuve ne craignent pas la mort. Elle est également étroitement liée au Mahabharata et au dieu Krishna dont l'enfance se passe sur ses rives.

Représentation iconographique[modifier | modifier le code]

En tant que divinité, la Yamuna est fréquemment représentée dans les temples hindous. Elle est figurée comme un personnage féminin juchée sur une tortue, fréquemment accompagnée d'une ou deux suivantes portant un parasol. Elle est généralement représentée sur les montants de la porte d'entrée du temple, en pendant à la déesse du Gange, Gangâ. Sur le plan symbolique leur présence induit la purification du fidèle qui franchit la porte.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnary of Hinduism par W.J. Johnson publié par Oxford University Press, page 360, ISBN 9780198610250