Yamato (anime)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yamato.

Yamato

宇宙戦艦ヤマト
(Uchū Senkan Yamato)
Genre science-fiction, space opera
Anime japonais : Uchū Senkan Yamato (Star Blazers Series 1: The Quest For Iscandar)
Réalisateur
Studio d’animation Office Academy
Chaîne Drapeau du Japon Yomiuri TV
1re diffusion 6 octobre 197430 mars 1975
Épisodes 26
Manga : Uchū Senkan Yamato
Cible
éditoriale
Shōnen
Auteur Leiji Matsumoto
Éditeur Drapeau du Japon Sunday Comics
Sortie initiale 19751980
Volumes 3
Film d'animation japonais : Uchū Senkan Yamato (Space Battleship Yamato: The Movie)
Réalisateur
Studio d’animation Toei Animation
Durée 135 minutes
Sortie
Film d'animation japonais : Saraba Uchū Senkan Yamato: Ai No Senshitachi (Arrivederci Yamato / Farewell To Space Battleship Yamato: In The Name Of Love)
Réalisateur
Studio d’animation Toei Animation
Durée 151 minutes
Sortie
Anime japonais : Uchū Senkan Yamato 2 (Star Blazers Series 2: The Comet Empire)
Réalisateur
Studio d’animation Office Academy
Chaîne Drapeau du Japon Yomiuri TV
1re diffusion 14 octobre 19787 avril 1979
Épisodes 26
Film d'animation japonais : Uchū Senkan Yamato: Aratanaru Tabidachi (Space Battleship Yamato: The New Voyage)
Réalisateur
Studio d’animation Office Academy
Chaîne Drapeau du Japon Fuji TV
Durée 93 minutes
Sortie
Film d'animation japonais : Yamato Yo Towa Ni (Be Forever Yamato)
Réalisateur
Studio d’animation Toei Animation
Durée 149 minutes
Sortie
Anime japonais : Uchū Senkan Yamato III (Star Blazers Series 3: The Bolar Wars)
Réalisateur
Studio d’animation Office Academy
Chaîne Drapeau du Japon Yomiuri TV
1re diffusion 11 octobre 19804 avril 1981
Épisodes 25
Film d'animation japonais : Uchū Senkan Yamato: Kanketsuhen (Final Yamato)
Réalisateur
Studio d’animation Toei Animation
Durée 163 minutes
Sortie
OAV japonais : Yamato 2520
Producteur
Studio d’animation Voyager Entertainment
Sortie
Épisodes 4
Manga : Uchū Senkan Great Yamato
Cible
éditoriale
Shōnen
Auteur Leiji Matsumoto
Éditeur Drapeau du Japon Gotta Comics
Sortie initiale 20012001
Volumes 2
OAV japonais : Dai Yamato Zero-Gô
Réalisateur
Studio d’animation Venture Soft
Sortie
Épisodes 5
Film d'animation japonais : Uchū Senkan Yamato: Fukkatsuhen
Réalisateur
Studio d’animation Tōhō
Durée 135 minutes
Sortie
Film japonais : Space Battleship Yamato
Réalisateur
Durée 138 minutes
Sortie

Yamato (宇宙戦艦ヤマト, Uchū Senkan Yamato?, littéralement Le cuirassé de l'espace Yamato) est une saga d'anime japonais de science-fiction. Également connue sous les titres Space Battleship Yamato, Space Cruiser Yamato, ou encore Star Blazers aux États-Unis et en Europe, ce space opera relate l'épopée du cuirassé spatial Yamato et de son équipage qui devront parcourir l'univers pour faire face à différentes civilisations extra-terrestres qui menacent l'humanité.

Yamato porte la griffe de Leiji Matsumoto (Albator, Galaxy Express 999) qui a occupé les postes de designer, réalisateur et scénariste sur différents volets de la saga qui compte 3 séries TV, 6 films (dont un en prise de vue réelle), 1 téléfilm ainsi que plusieurs OAV. En plus des œuvres animées, différents mangas et jeux vidéo viennent compléter la saga.

Yamato est souvent considérée comme l'œuvre phare de « l'anime boom » qu'a connu le Japon entre la fin des années 1970 et le milieu des années 1980. Ce phénomène culturel sans précédent a vu la production animée augmenter sensiblement, du fait qu'un nouveau public composé d'adolescents et de jeunes adultes s'est alors intéressé à un genre jusqu'ici réservé aux enfants. Ce mouvement a été initié par les deux premiers films Yamato, puis s'est poursuivi avec le film Galaxy Express 999 et l'apparition de séries à succès comme Gundam ou Macross.

Longtemps inédite en France malgré l'annonce en 2007 d'une sortie en DVD chez TF1 Vidéo, la saga Yamato arrive finalement dans l'Hexagone en août 2011 avec l'édition du film en prise de vue réelle Space Battleship - L'ultime espoir chez Wild Side Video.

Principaux membres de l'équipe technique[modifier | modifier le code]

Résumé de la première série (1974)[modifier | modifier le code]

Année 2199. L'humanité vit ses derniers jours. La puissante flotte de la planète Gamilas envoie des astéroïdes radioactifs s'abattre sans relâche sur la surface de la Terre, la rendant inhabitable. Les survivants se sont réfugiés dans de vastes cités souterraines, mais la contamination radioactive s'enfoncent toujours plus profond, et il n'y aura bientôt plus de refuge possible pour l'espèce humaine...

Une terrible bataille fait rage aux alentours de Pluton entre la flotte gamilienne et la Force de Défense Terrienne emmenée par le capitaine Jyuzo Okita. Refusant l'ordre de retraite, le jeune officier Mamoru Kodai disparaît tragiquement au cours de la bataille. Pendant ce temps, deux jeunes recrues en mission d'observation sur Mars, Susumu Kodai et Daisuke Shima, sont envoyées sur les lieux du crash d'un vaisseau extra-terrestre non identifié. Ils y découvriront le corps sans vie d'une jeune femme blonde tenant dans sa main une intrigante capsule. Une fois ramenée sur Terre, l'analyse de la capsule s'avèrera déterminante : elle contient un message de Starsha, reine de la planète Iscandar, et détentrice du "Cosmo Cleaner D", une machine de décontamination qui pourrait sauver la Terre du triste sort qui l'attend. Cependant, Iscandar est située à 148 000 années lumière de la Terre. Comment envisager un tel voyage, alors que l'homme n'a encore jamais franchi les limites du système solaire ? Heureusement, la capsule comprend également le plan d'un moteur révolutionnaire qui mettrait Iscandar à portée de la Terre au bout d'un voyage de seulement quelques mois. Construit à partir de l'épave d'un cuirassé de la Seconde Guerre mondiale, le vaisseau spatial Yamato est alors équipé de ce nouveau moteur. Le capitaine Okita en prend le commandement en embarquant à son bord un équipage parmi lequel on retrouvera bien sûr Kodai et Shima, mais aussi l'infirmière Yuki Mori, le docteur Sado, l'officier scientifique Sanada, l'officier radio Aihara, le chef machine Tokugawa, les pilotes de Black Tiger Kato et Yamamoto, le robot Analyzer, et bien d'autres.

Liens externes[modifier | modifier le code]