Yamatai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le pays du Yamatai (邪馬台国, Yamatai-koku?) est un ancien royaume de l'archipel japonais mentionné dans les chroniques chinoises.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Himiko (reine).

D'après ces textes, ce royaume était dirigé par une reine-prêtresse nommée Himiko (卑弥呼?). Le royaume était censé dominer une trentaine d'autres petits royaumes qui auparavant se battaient tous entre eux. Himiko vivait coupée du monde, seul son frère pouvait l'approcher. Elle aurait reconnu l'autorité de la Chine qui lui offrit en retour 100 miroirs et 2 sabres, ce qui montre des relations diplomatiques avec l'empire chinois (elle eut le titre de Reine des Wa, amie du royaume chinois de Wei). Himiko serait morte en 248 et sa nièce (âgée de treize ans) serait alors monté sur le trône. Cependant, sous son règne, le royaume tomba au bord de la guerre civile.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'emplacement du Yamatai est l'un des sujets les plus controversés concernant l'histoire japonaise. Les sources écrites concernant ce royaume ne permettent en effet pas de le localiser. Certains pensent que le royaume se trouverait dans le Kansai actuel, d'autres pensent qu'il se trouve au nord de l'île de Kyūshū (théorie peu populaire).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de ce royaume est ordinairement lu « Yamatai », mais cette lecture est non seulement anachronique (la prononciation a évolué depuis le IIIe siècle), mais elle mélange plusieurs types de lectures sino-japonaises.

Postérité[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Dans le jeu vidéo Tomb Raider (2013), la recherche de Yamatai est la trame de fond et le début de l'intrigue.

Dans le jeu vidéo Golden Sun : Obscure Aurore, une cité se nomme Yamata dont la culture fait référence au Japon. La prêtresse qui joint les héros dans l'histoire se nomme Himi, vraisemblablement une référence à Himiko.