Yama-Uba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Telle que dépeinte par Totoya Hokkei, élève de Hokusai, en 1830[1]

Yama-Uba (山姥?) est un monstre de la mythologie japonaise. On le nomme parfois yamamba ou encore yamanba. Cette créature est parfois confondue avec Yuki-onna (« la femme des neiges ») mais les deux personnages sont bel et bien différents.

Apparence[modifier | modifier le code]

Yama-Uba ressemble à une vieille femme relativement hideuse. Ses cheveux sont longs, en bataille et blancs. Elle porte le plus souvent un kimono rouge en lambeaux. Sa bouche est aussi large que sa tête et dans certaines descriptions, la créature aurait même une deuxième bouche au sommet de sa tête. Yama-Uba est capable de changer d'apparence. Elle use d'ailleurs de cette tactique pour capturer ses victimes.

Habitudes[modifier | modifier le code]

Telle que dépeinte par Hokusai

Yama-Uba habite dans les forêts profondes des montagnes du Japon. Plusieurs régions revendiquent être le lieu de sa naissance (Sabana, le nord de Honshu et les montagnes Ashigara). Quelques légendes disent que Yama-Uba vit dans une hutte.
Les victimes de Yama-Uba sont les voyageurs qui se perdent dans les bois. Pour les attirer, elle se transforme soit en magnifique jeune femme soit en une vieille femme qui dit pouvoir aider le voyageur. Une fois qu'elle a gagné leur confiance, elle les mange.
Elle est aussi capable de mettre ses cheveux en mouvement ou bien de les transformer en serpent (selon les légendes). On utilise Yama-Uba pour faire peur aux petits enfants afin qu'ils ne s'éloignent pas.
Yama-Uba n'est pas toujours cruelle, ainsi elle a aidé le héros du folklore japonais Kintarō.

Origine[modifier | modifier le code]

Certains pensent que Yama-Uba a été inventée pendant la période Edo plus précisément pendant la grande famine qui poussa les hommes à s'aventurer dans les bois pour trouver du gibier à cause du manque de nourriture. Des personnages similaires existent pourtant depuis la période Heian.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Yamanba, un courant de mode récent chez certaines jeunes femmes dont l'apparence rappelle celle de Yama-Uba.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yamauba at corbis.com

Sur les autres projets Wikimedia :