Yakitate!! Ja-pan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yakitate!! Japan

焼きたて!! ジャぱん
(Freshly Baked!! Ja-Pan)
Type Shōnen
Genre Comédie, cuisine
Manga
Auteur Takashi Hashiguchi
Éditeur Drapeau du Japon Shougakukan
Drapeau de la FranceDrapeau du Québec Delcourt
Prépublication Drapeau du Japon Shōnen Sunday
Sortie initiale 2002 – 2007
Volumes 26
Anime japonais
Réalisateur
Studio d’animation Sunrise
Chaîne Drapeau du Japon TV Tokyo, Animax
1re diffusion
Épisodes 69

Yakitate!! Ja-pan (焼きたて!!ジャぱん, c'est-à-dire « Ja-pain tout frais!! »?) est un manga prépublié dans le Shōnen Sunday au Japon aux éditions Shōgakukan. Il est distribué en France par les éditions Delcourt / Akata depuis novembre 2005 sous le titre Yakitate!! Ja-pan - un pain c'est tout[1]. C'est un manga de type shōnen de Takashi Hashiguchi qui a pour thème la boulangerie.

Il a aussi été adapté en une série animée qui a commencé à paraitre courant 2004 et s'est terminée en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Kazuma Azuma, le héros, dispose des « mains solaires » : ses mains sont plus chaudes que la moyenne et favorisent la fermentation du pain qu'elles pétrissent. Sa grande quête est de créer un pain typiquement japonais, qui convienne aux japonais, et qui fasse partie de l'identité du pays, comme le sont le pain français, le pain allemand… Ce pain, c'est le "Ja-Pan".

Il va, avec l'aide de son ami, Kyosuke Kawachi, essayer de faire reconnaitre que le Japon est une friande nation du monde. Ken Matsushiro, son patron avec une coupe afro et Tsukino Azusagawa, la jolie propriétaire d'un magasin de boulangerie l'accompagneront dans ses aventures.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Kazuma Azuma : Jeune homme qui rêve de créer le pain parfait pour les Japonais. Il est un peu nigaud mais particulièrement inventif derrière les fourneaux, cependant il est incapable de cuisiner autre chose que du pain. Il est totalement innocent et très gamin.
  • Kyôsuke Kawachi : Jeune homme ambitieux qui rêve de devenir boulanger chez Pantasia pour subvenir aux besoins de sa famille et réaliser le rêve de son père, boulanger médiocre recalé de nombreuses fois au concours d'entrée de Pantasia et disparu prématurément dans un incendie. Il deviendra le compagnon principal d'Azuma après l'avoir trahi. Au début servant de rival sérieux pour Azuma, il deviendra le clown de la série à partir de la coupe de Monaco avec ses multiples changements de coiffure et ses « nanyate » (quoi ?) répétitifs. Il reste cependant un artisan de premier plan et un concurrent sérieux dès l'instant où il emploie toute sa force, capable de rivaliser avec Suwabara et d'écraser Shachihoko. Contrairement à Azuma, c'est également un cuisinier très compétent. Il dispose également d'un palais très développé.
  • Tsukino Azusagawa : 2e petite-fille (illégitime) du créateur et propriétaire de Pantasia. Elle possède sa propre succursale et va engager Azuma et Kawachi. Elle semble être amoureuse d'Azuma bien que cela ne soit jamais dit clairement.
  • Ken Matsushiro : Généralement appelé « Manager » par Azuma, Kawachi et Tsukino.C'est le gérant de la boulangerie de Tsukino. Il sert de mentor (au début seulement) à Azuma et Kawachi. Il est considéré comme le meilleur boulanger en pain français du Japon et contrairement à ses pairs il n'utilise jamais de lait dans ses pains à la suite d'un choc anaphylactique qu'a eu sa sœur en goûtant un de ses pains. Il est dangereux de lui demander pourquoi il porte une coupe de cheveux afro et on se demande à quoi il passe son temps libre, son meilleur ami étant un « expert en techniques d'assassinat ». On apprend vite que Ryô Kuroyanagi était son disciple et plus tard que sa coupe de cheveux afro date de son apprentissage dans une église. À la fin du manga, il deviendra le chef de yakuzas, ceux-ci ayant reconnu son potentiel en tant que tel.
  • Kai Suwabara : Opposé à Azuma lors de l'examen des nouveaux employés de Pantasia puis lors de la bataille des nouveaux arrivants, il se fera à chaque fois battre par Azuma. C'est un personnage très influencé par l'art du samouraï. Pour espérer battre son adversaire, il développera un pain basé sur l'idée du Ja-pan d'Azuma qu'il baptisera Lu-pan. Il a un sens de l'honneur hors du commun et une aura combative inégalable. Il a un profond respect pour Azuma même s'il ne le montre que rarement. Lors de la Coupe de Monaco, il tombera vraisemblablement amoureux de Monica Adenauer, son adversaire de l'équipe américaine. Pendant le tournoi Yakitate!! 25, Monica et lui rejoindront l'équipe de Saint Pierre afin qu'il puisse affronter une dernière fois Azuma, en cachant son identité à l'aide d'un costume de ninja.
  • Mr Kirisaki : Patron des boulangeries Saint Pierre et concurrent direct des boulangeries Pantasia. Il fera tout pour anéantir Pantasia. On peut supposer que c'est lui qui a inspiré sa vocation à Azuma et que c'est le premier à lui avoir parlé du Ja-Pan.
  • Ryô Kuroyanagi : Manager de la maison mère de Pantasia, ancien apprenti de Matsuhiro. Il est également juge lors des concours internes de par son sens culinaire hors du commun. Il a été diplômé d'Harvard à l'âge de 19 ans. Il est également connu pour avoir des réactions aux différents pains très extravagantes, et pour l'emploi à tort et à travers (voire plus) du terme « déchet » à destination des artisans de moindre niveau. Il semblerait que seul Matsushiro soit capable de le faire changer d'avis.
  • Meister Kirisaki : De par son titre, c'est le meilleur de tous les boulangers de Pantasia. Il est le fils de Mr Kirisaki et d'une Française. Il a rejoint Pantasia dans le but de s'opposer à son père. Il déteste se montrer en public et porte un masque (de titanium, d'ailleurs) en permanence. Il juge les pains à l'aide d'oiseaux cachés dans son masque, le paon étant le symbole des meilleurs pains.
  • Shigeru Kanmuri : Sérieux et calme, c'est un grand scientifique. Il fait partie du concours des nouveaux arrivants de Pantasia, et jusqu'au combat contre Kawachi, tous ses adversaires déclarent forfait. Il crée ses pains avec des levures confectionnées grâce à son génie, et possède comme Azuma les mains solaires. À la suite de sa défaite face à Azuma en finale, lors du tournoi annuel de Pantasia, il demandera à travailler à la succursale de Tsukino, à Tokyo sud. Il est diplômé d'Harvard comme Kuroyanagi mais est en réalité le fils d'un chef Yakuza, ce qui posera des problèmes lors du tournoi Yakitate!! 25 puisque son père voyait en lui un successeur.
  • Tsuyoshi Mokoyama : Boulanger en chef de la chaîne Saint Pierre. C'est un boulanger de classe mondiale et est un ami de Matsuhiro. Ce dernier le reconnaissant comme lui étant supérieur. Il a cependant pris la grosse tête à la suite de ses succès répétés. Il se cachera derrière un masque de koala et se fera surnommer du même nom pour participer au tournoi annuel de Pantasia.
  • Rômen Ryû : Expert en techniques ancestrales d'assassinat et en création de nouilles, c'est le meilleur ami de Matsushiro. Ce dernier amènera Azuma et Kawachi auprès de lui afin qu'il leur apprenne une recette de nouilles pour le tournoi annuel de Pantasia auquel les deux héros participent. On apprend à cette occasion que Matsushiro et lui avaient éliminé un clan de yakuza à Juku trois ans auparavant. C'est aussi lui qui ôte le masque de Mokoyama lors du tournoi annuel de Pantasia.
  • Yukino Azusagawa : La sœur ainée de Tsukino. Elle est d'une cruauté sans limite. Sa grande ambition est de prendre le contrôle du groupe de son grand-père et par là-même d'humilier Tsukino (celle-ci étant une fille illégitime). Personne, à part le grand-père Azusagawa n'ignore son véritable caractère bien qu'elle fasse tout pour le masquer.
  • Mizuno Azusagawa : Excentrique 3e petite-fille du patron de Pantasia. Elle déteste Tsukino qu'elle appelait « Mademoiselle Tsukino » avant l'influence de Yukino. Elle et Mokoyama développeront une profonde affection à l'image d'une relation père fille.
  • Sophie Kirisaki : La jeune sœur de Meister Kirisaki. Elle est patronne d'une petite boulangerie à Paris. Elle enseigne l'art du pain français aux vainqueurs du tournoi des nouveaux employés et les prépare à la coupe de Monaco (les japonais trouvent le pain français trop sec, ils y ajoutent donc du lait. Or, lors de cette compétition, le jury est occidental.)
  • Spencer Henry Hokô : surnommé « Shachihoko ». Excentrique italo-américain, fan de baseball, auto-surnommé « citoyen no 1 de la préfecture de Nagoya » (qui n'existe pas) mais très sérieux derrière les fourneaux. Fantastique boulanger et doté d'une fabuleuse recette de pain au yakisoba. Il a énormément de respect pour Azuma et l'aide d'ailleurs à plusieurs reprises, le considérant comme son rival légitime. Excellent boulanger mais loin du niveau des héros, il sera battu à plates coutures par Kawachi lors de la coupe de Monaco.
  • Kinoshita : boulanger dans la boutique de Tokyo Sud et généralement, le seul en magasin. Il a été charmé par Tsukino et est très amoureux d'elle. Les autres oublient souvent son nom et l'appellent « Tête de champi » à cause de sa coiffure (ronde et bombée). C'est le fils d'une famille d'artistes du cirque, et il a la capacité de se dédoubler. Il est également capable de copier à 90 % n'importe quel pain bien qu'il n'ait aucun talent pour en créer lui-même.
  • Pierrot Bolnez : clown de niveau mondial et animateur/jury de la coupe de Monaco. Il a lui aussi la capacité de se dédoubler et peut détecter et différencier n'importe quelle odeur. Il apprécie beaucoup les candidats japonais mais reste impartial dans ses jugements. C'est le pendant de Kuroyonagi (ils ont le même âge) en nettement moins strict. Il est devenu clown en espérant qu'à force de voyager à travers le monde il retrouverait ses parents.
  • Les frères Kaizer : patrons de la plus grande boulangerie parisienne et tenants de la coupe de Monaco. Ils considèrent les Japonais comme leurs principaux rivaux. Ils sont fourbes, suffisants et tricheurs (tout porte à croire qu'ils connaissent le type des épreuves à l'avance). On peut toutefois accorder à l'aîné des frères un grand talent et le fait d'être très beau joueur.
  • Monika Adenauer : Membre de l'équipe américaine à la coupe de Monaco. Très jolie jeune femme et championne du monde de pâtisserie. Elle participe à la coupe de Monaco car Mr Kirisaki lui a promis la direction de la branche pâtisserie de Saint Pierre en cas de victoire, ce qui lui permettrait de réaliser son rêve et celui de feu son père : bâtir un château en gâteau. Elle tombe amoureuse (et réciproquement) de Suwabara, qui est le premier à aimer ses mains (démolies par l'emploi de sirop porté à haute température). Elle parle d'elle à la 3e personne quand elle est énervée et il vaut mieux éviter de toucher à ses friandises sous peine de représailles… Après avoir battu Kai Suwabara en finale de la coupe de Monaco, elle rejoindra Saint Pierre en sa compagnie, afin de se battre contre Azuma.
  • Shadow White : Sans doute le meilleur mime du monde. Il est obligé de retourner ses pupilles à l'intérieur de ses orbites pour s'empêcher d'imiter quelqu'un. Membre de l'équipe américaine, il est l'adversaire d'Azuma pour la finale du tournoi de Monaco. Ses facultés de mime lui permettent en effet de copier à 98 % les mouvements du plus grand artisan boulanger du monde : Kirisaki, le patron de Saint Pierre.
  • Léonard XIV : 14e Roi de Monaco et superviseur de la coupe de Monaco après le décès du directeur de l'épreuve. Il est loyal et honnête mais est un ami proche de Kirisaki. Son fils a été kidnappé quand il était bébé et n'a eu de cesse de le rechercher. Ce fils étant en fait Pierrot, il perd la vie en lui donnant son sang. Il revient cependant à la vie sous l'impulsion du Japan 61 d'Azuma capable de changer le cours de l'histoire.
  • Marco : Cousin de shachihoko et pizzaiolo incroyablement doué surnommé le « fils de dieu » (d'après S.H. Hoko, dès qu'il s'agit de pizza, il est dieu lui-même). Concurrent pour Saint Pierre lors de Yakitate!! 25. Il perdra et demandera à devenir le disciple d'Azuma.
  • Giovanni Van Der Hesselink : Pâtissier néerlandais décuple champion du monde (Monika Adenauer n'a remporté un titre que parce qu'il était malade cette année-là), adversaire d'Azuma lors de Yakitate!! 25 sur le thème du pancake. Il perd à la fois sur le goût et sur le Si-Fa (simple et facile) : il est en effet tellement focalisé sur l'emploi de techniques de haut vol que personne à part lui ne peut réaliser ses recettes, ce qui rend ses créations difficilement vendables.

Les Pains[modifier | modifier le code]

Ja-pan de Kazuma[modifier | modifier le code]

  • no 1 : Le tout premier pain d'Azuma, un pain de mie au lait de soja.
  • no 2 : Un pain à l'autocuiseur qui a le goût de riz.
  • no 3 : Un pain au sésame cuit en 40min au micro-onde.
  • no 8 : Un Ja-pan en forme de tortue. Lors du tournoi annuel de Pantasia, Azuma en créera un entièrement vert grâce à une cuisson spéciale et à du sirop d'amidon.
  • no 9 : Un Ja-pan taiyaki fait à partir de patates douces et de sève de cocotier.
  • no 10 : Un Ja-pan au millet, dur à pétrir et sec. Il inspirera le Ja-pan diet qui suivra la même technique de façonnage.
  • no 16 : Un Ja-pan au yaourt inspiré de pains indiens. Il a la forme du mont fuji et peut être cuit en 1/2 heure.
  • no 21 : Le Castella-Ja-pan, un pain fait d'œuf et de farine a la levure d'Hatsuga Genbaku.
  • no 22 : Un pain de mie au wasabi qui ne moisit pas.
  • no 24 : France-Ja-pan,un pain français fait avec du lait de chèvre.
  • no 43 : Un croissant spécial à 324 couches de pâte.
  • no 44 : Selon Azuma, c'est le meilleur de tous les Ja-pan. S'il est bien réussi, il envoie le consommateur faire un tour au paradis. Cuit grâce à une plaque de pétalite.
  • no 51 : Un pain sportif fait à partir d'anguilles, de haricots noirs , de nori et de poudre de soie.
  • no 56 : Fait à partir de charbon de bambou, il a l'apparence d'un bambou.
  • no 57 : Un pain kabukiage, pain frit au goût de cracker de riz soufflé. Ce sont les pains invendus du magasins qui ont été recyclés. Vendu gratuitement.
  • no 58 : Le melon-sushi-pan, un melon-pan ultime où pain et biscuit sont liés par une couche de crème parfumée au melon.
  • no 59 : Le sandwich okonomiyaki, un sandwich panini garni au yakisoba (nouilles sautées).
  • no 60 : Un pain gluant à mie ultra moelleuse.
  • no 61 : Un pain Cannabis Ja-pan, qui permet à son consommateur de remonter le temps et de changer son histoire selon ses envies.

Pains de Kawachi[modifier | modifier le code]

  • le "pain à l'eau de mie", pain de mie qui ne moisit pas lors des présélections du concours des nouveaux employés de Pantasia. Ce pain rendra soul Kinoshita.
  • le Pain qui crie ou qui chante, pain qu'utilise Kawachi dans la finale pour la 3ème place, ce pain s'opposera à la baguette dansante de Suwabara.
  • le Huan juan, un pain chinois cuit à la vapeur, qu'utilise Kawachi pour les épreuves d'admission à la maison mère de Pantasia (Vol. 1)
  • Le pain crabe qui marche lorsqu'on touche sa carapace, utilisé durant le quart de finale.
  • Le pain de mie "Victory" : inventé pour la finale de tournoi de Monte-Carlo. Pain de mie à but diététique : emploi d'eau de cuisson de Soba (réputée plus nutritive que les soba elles-mêmes), utilisation d'un moule plus incliné pour faire monter plus le pain et superposition d'une couche de pâte à croissant solidifiant l'ensemble à base de Saindoux de cochon noir.

Pains de Suwabara[modifier | modifier le code]

  • Le croissant aux 648 couches le double de celui de Kazuma qui en fait 324.
  • La baguettes dansante, longue baguette utiliser pour la final pour la 3ème places, cette baguette a l'aspect d'un serpent.

Les lu-pain !

On n'en connait que 5 dans l'histoire, mais il en invente quelques autres à l'issue de la coupe de Monaco :

  • Lu-pain no 3: Le Lu-pain d'épice, il utilisera ce lu-pain lors de la coupe de Monaco avec 34 ingrédients !!
  • Le Lu-pain vermillon qui est une reproduction de ja-pan 8 de Kazuma,sauf que celui-ci est rouge et est fait avec du vin rouge.
  • Le Lu-pain torsadé : pain à base de poireau courbé et de jaune d'œuf (match contre Azuma lors de Yakitate !!! 25)
  • Le Lu-pain no  1 Pandoro : Pain Pandoro en forme de couronne et employant des fruits confits pour imiter des joyaux (match contre Monika Adenauer, finale de la coupe de Monaco)

Manga[modifier | modifier le code]

Au Japon, les 26 volumes du manga ont été publiés aux éditions Shōgakukan entre mars 2002 et janvier 2007.

En France, le manga est édité par Delcourt/Akata depuis novembre 2005 et compte 26 volumes (série finie).

Liste des volumes sortis en France[modifier | modifier le code]

  1. Tome 1, sorti le 17 novembre 2005, 190 pages (ISBN 978-2-84789-858-3)
  2. Tome 2, sorti le 1er janvier 2006, 190 pages (ISBN 978-2-84789-942-9)
  3. Tome 3, sorti le 22 mars 2006, 190 pages (ISBN 978-2-7560-0104-3)
  4. Tome 4, sorti le 25 mai 2006, 200 pages (ISBN 978-2-7560-0217-0)
  5. Tome 5, sorti le 12 juillet 2006, 180 pages (ISBN 978-2-7560-0218-7)
  6. Tome 6, sorti le 25 octobre 2006, 180 pages (ISBN 978-2-7560-0219-4)
  7. Tome 7, sorti le 22 novembre 2006, 190 pages (ISBN 978-2-7560-0220-0)
  8. Tome 8, sorti le 10 janvier 2007, 190 pages (ISBN 978-2-7560-0221-7)
  9. Tome 9, sorti le 14 mars 2007, 190 pages (ISBN 978-2-7560-0792-2)
  10. Tome 10, sorti le 16 mai 2007, 190 pages (ISBN 978-2-7560-0793-9)
  11. Tome 11, sorti le 11 juillet 2007, 190 pages (ISBN 978-2-7560-0794-6)
  12. Tome 12, sorti le 19 septembre 2007, 190 pages (ISBN 978-2-7560-0795-3)
  13. Tome 13, sorti le 14 novembre 2007, 190 pages (ISBN 978-2-7560-0888-2)
  14. Tome 14, sorti le 16 janvier 2008, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1311-4)
  15. Tome 15, sorti le 12 mars 2008, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1312-1)
  16. Tome 16, sorti le 14 mai 2008, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1360-2)
  17. Tome 17, sorti le 9 juillet 2008, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1422-7)
  18. Tome 18, sorti le 17 septembre 2008, 200 pages (ISBN 978-2756014234)
  19. Tome 19, sorti le 13 novembre 2008, 190 pages (ISBN 978-2756014241)
  20. Tome 20, sorti le 19 janvier 2009, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1425-8)
  21. Tome 21, sorti le 11 mars 2009, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1669-6)
  22. Tome 22, sorti le 13 mai 2009, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1741-9)
  23. Tome 23, sorti le 1er juillet 2009, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1768-6)
  24. Tome 24, sorti le 16 septembre 2009, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1769-3)
  25. Tome 25, sorti le 12 novembre 2009, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1770-9)
  26. Tome 26, sorti le 13 janvier 2010, 190 pages (ISBN 978-2-7560-1771-6)

Anime[modifier | modifier le code]

  • Nombre d'épisodes : 69
  • Durée : 25 minutes
  • Première diffusion au Japon : 10 octobre 2004
  • Dernière diffusion au Japon : 13 mars 2006

Les droits viennent d'être acquis en France par Taïfu Video

Génériques:

Openings:

  • 1er opening: "Houki Gumo" de Rythem
  • 2e opening: "Promise" de TiA
  • 3e et dernier opening: "Chiisa na Uta" de Maria

Endings:

Notes[modifier | modifier le code]

  • Le « JaPan » (Japon) peut aussi se lire « Ja-pan » (la syllabe « Pan » est le mot japonais pour « Pain »).

De nombreux jeux de mots comme celui-ci parsèment cette série, ce qui lui donne un charme supplémentaire avec son humour constant, cette œuvre qui d'ailleurs se révèle parfois parodique des stéréotypes du genre manga.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]