Yahya Ibn Ibrahim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yahya.

Yahya Ibn Ibrahim fut un chef berbère de la tribu Djoudala qui décida de convertir son peuple aux préceptes de l'islam en 1035. Il fonda en 1042 avec Abdallah Ibn Yasin, un homme religieux berbère, le mouvement des Almoravides dont l’objectif au départ était la purification de l’islam des Berbères convertis depuis le VIIe siècle.