Yahadut Hatorah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yahadut Hatorah
יַהֲדוּת הַתּוֹרָה הַמְאוּחֶדֶת
Présentation
Leaders Yaakov Litzman, Moshe Gafni
Fondation 1992
Siège Jérusalem et Bnei Brak (Israël)
Knesset
6 / 120
Idéologie Conservatisme social
Couleurs noir et blanc

Yahadut Hatorah (en hébreu : יהדות התורה Judaïsme unifié de la Torah) est une coalition politique israélienne fondée en 1992.

C'est l'un des deux principaux partis religieux ultra-orthodoxes du pays avec Shass.

Composition[modifier | modifier le code]

Yahadut Hatorah est une coalition composée des partis ultra-orthodoxes ashkénazes Agoudat Israël (Hassidims) et Degel HaTorah (Mitnagdim, ou « lituaniens ») :

  • Agoudat Israël regroupe surtout les ultra-orthodoxes hassidim et Ashkénazes. Le Poalei Agudat Yisrael (qui n'a obtenu qu'un siège en 1977 et 0 en 1981) n'a ainsi plus d'expression autonome à compter de 1988, et a totalement rejoint l'Agoudat.
  • Degel HaTorah regroupe lui les ultra-orthodoxes non hassidim (« Lituaniens ») et Ashkénazes (à noter cependant qu'en 1988, les Hassidim de Belz, non liés à l'Agoudat, ont décidé de soutenir le parti).

Idéologie[modifier | modifier le code]

La coalition se présente comme le défenseur des valeurs de la Torah, représentant et défendant les droits des religieux en Israël, la diffusion des valeurs juives selon la Torah et le respect du chabbat en Israël. Il défend particulièrement le monde des yechivot, qui est, selon lui, la force spirituelle qui assure la protection du Peuple d'Israël.

Sur le plan diplomatique, Yahadut Hatorah évite de s’immiscer dans des questions controversées, car la plupart de ses électeurs n’accomplissent pas leur service militaire. Mais sur le principe, Yahadut Hatorah opterait pour des concessions territoriales, si la vie des habitants était en danger et si Israël était assuré que cela lui garantirait la sécurité.
Ainsi, après le retrait du Shinouï du gouvernement, Yahadut Hatorah y a fait son entrée, à la veille de la réalisation du plan de retrait unilatéral de 2005, estimant que la survie des yeshivot était plus importante que celle d'Eretz Israël.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Bulletin de vote de Yahadut Hatorah.
  • 1992 : 3,3 % - 4 sièges (13e Knesset)[1]
  • 1996 : 3,3 % - 4 sièges (14e Knesset)[2]
  • 1999 : 3,7 % - 5 sièges (15e Knesset)[3]
  • 2003 : 4,3 % - 5 sièges (16e Knesset)[4]
  • 2006 : 4,7 % - 6 sièges (17e Knesset)[5]
  • 2009 : 4,4 % - 5 sièges (18e Knesset)[6]
  • 2013 : 5,2 % - 7 sièges (19e Knesset)[7]
  • 2015 : 5,0 % - 6 sièges (20e Knesset)

Députés à la 19e Knesset[modifier | modifier le code]

Autres personnalités du parti[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]