Ya Ding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ya Ding (en chinois, 亚丁), né en 1959, est un traducteur et écrivain francophone chinois.

Originaire d'une petite ville au nord de la Chine, il suit à dix ans ses parents envoyés à la campagne. Après des études sécondaires, il est lui-même envoyé travailler aux champs dans le cadre du Mouvement d'envoi des zhiqing à la campagne. Après la fin de la Révolution culturelle, il crée la première revue des étudiants à l'université de Pékin. Devenu traducteur d'auteurs français, il est lauréat du concours international de traducteurs.

Ya Ding est auteur de plusieurs romans d'inspiration autobiographique. Il est un des rares auteurs chinois à écrire en français. Ses romans ont obtenu plusieurs prix : Prix Cazes et Prix de l'Asie en 1988 pour Le Sorgho rouge, Prix de la Découverte du Pen Club français en 1988 et Prix de l'Été en 1989 pour Les Héritiers des sept royaumes et Prix Contrepoint en 1991 pour Le Jeu de l'eau et du feu.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1987 Le Sorgho rouge, roman
  • 1988 Les Héritiers des sept royaumes, roman
  • 1990 Le Jeu de l'eau et du feu, roman
  • 1992 Le Cercle du petit ciel, roman
  • 1994 La Jeune Fille Tong, roman