Yaşar Büyükanıt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yaşar Büyükanıt

Mehmet Yaşar Büyükanıt est un général turc né le 1er septembre 1940, chef d'état-major des forces armées turques du 28 août 2006 au 28 août 2008[1]. Il a succédé au général Hilmi Özkök et a été remplacé par İlker Başbuğ. Büyükanıt est le 25e chef d'état-major des armées turques.

En décembre 2006, il rappelle le gouvernement de Recep Tayyip Erdoğan à l'ordre sur la question chypriote, s'étonnant de la position d'ouverture du gouvernement et que l'armée n'ait pas été consultée[2].

Le 12 avril 2007, Büyükanıt tient une conférence de presse et demande au gouvernement d'autoriser une intervention militaire turque en Iraq pour lutter contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK)[3]. Pour sa part, le premier ministre Erdoğan a demandé, par la voie diplomatique, des mesures au gouvernement irakien, menaçant lui aussi d'une intervention au nom de la lutte anti-terroriste[4]. Lors de cette conférence et en pleine campagne électorale présidentielle turque, Büyükanıt a appelé les candidats présidentiels à être fidèle aux principes laïcs de l'État turc. Ce rappel a été interprété comme dirigé vers le premier ministre Erdoğan qui pourrait briguer le poste de président et succéder ainsi à Abdullah Gül[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le mandat est d'habitude de 4 ans, mais Büyükanıt étant atteint par la limite d'âge son mandat a duré 2 ans.
  2. « Cette ouverture signifie selon nous qu'il y a un éloignement de la position officielle de l'État », Yaşar Büyükanit s’oppose à l’initiative d’Ankara pour Chypre, Nouvelles d'Arménie, 9 décembre 2006.
  3. L'armée turque envisage une offensive contre les rebelles kurdes retranchés en Irak, EuroNews, 13 avril 2007.
  4. La Turquie exige de l'Irak de contrer les séparatistes kurdes, RIA Novosti, 12 avril 2007.
  5. L'armée turque rappelle Erdogan à l'ordre laïc, Le Figaro, 13 avril 2007.