Yōjirō Ishizaka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yōjirō Ishizaka

Yōjirō Ishizaka (石坂 洋次郎, Ishizaka Yōjirō?), (25 janvier 19007 octobre 1986), est un influent et populaire écrivain japonais de l'après-guerre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Hirosaki dans la préfecture d'Aomori, Ishizaka fréquente le collège de Hirosaki en 1913 puis l'université Keiō en 1920. Une fois diplômé, il prend un poste au lycée pour femmes de Hirosaki. Plus tard, il devient professeur à l'école secondaire pour femmes d'Akita. De 1929 à 1938, il enseigne au collège de Yokote.

En 1939 il s'installe à Tokyo et à partir de 1940, durant la Seconde Guerre mondiale, il est correspondent de presse aux Philippines.

Une de ses petites-filles est Tomi Pierce (1953-2010)[1], écrivaine et, plus tard productrice de jeux vidéo, dont Prince of Persia et The Last Express (salué pour sa narration), avec Jordan Mechner[2]; elle a également travaillé avec son mari Doug Carlston, fondateur de Brøderbund. Une autre petite-fille, Naomi Pierce, la sœur de Tomi, est une autorité mondiale en matière de papillons et professeure à Harvard.

Son roman Blue Mountain Range (青い山脈 Aoi sanmyaku) contribue à introduire le concept de « Nouveau Japon » - une culture d'après-guerre qui peut envisager un nouvel avenir.

Bien que très populaire au Japon, au point que certains de ses récits ont été adaptés au cnéma, seule une petite partie de ses écrits ont été traduits et publiés en anglais.

Titres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Go to See a Sea, publié dans le magazine Mita Bungaku (1927)
  • Wakai Hito, publié dans le magazine Mita Bungaku (1933)
  • Wakai hito (1937) (roman)
  • Doku-ganryu masamune (1942) (roman)
  • Blue Mountain Range (青い山脈 Aoi sanmyaku) (1949) (roman)
    • film : 青い山脈 Aoi Sanmyaku (1949)
    • film : 續 青い山脈 Zoku aoi sanmyaku (1949)
    • film : 青い山脈 新子の巻 Aoi sanmyaku Shinko no maki (1957)
    • film : 続青い山脈 雪子の巻 Zoku Aoi sanmyaku Yukiko no maki (1957)
    • film : 青い山脈 Aoi sanmyaku (1963)
    • film : 青い山脈 Aoi sanmyaku (1975)
    • film : 青い山脈'88 Aoi sanmyaku '88 (1988)
  • Ishinaka sensei gyojoki (1950) (récit)
  • Wakai hito (1952) (roman)
  • Kuchizuke, III: Onna doshi (1955) (récit)
  • Nikui mono (1957) (récit)
  • Hi no ataru sakamichi (1958) (roman)
  • Wakai musumetachi (1958) (récit)
  • Suzukake no sanpomichi (1959) (roman)
  • Aruhi watashi wa (1959) (roman)
  • Kiri no naka no shojo (1959)
  • Kawano hotoride (1962) (récit)
  • Izuko e (1966) (récit)
  • Wakai musume ga ippai (1966) (récit)
  • Ishinaka sensei gyojoki (1966) (récit)
  • Hi no ataru sakamichi (1967) (roman)
  • Dare no isu? (1968) (roman)
    • Film : Dare no isu? (1968) [3]
  • Hi no ataru sakamichi (1975) (roman)
  • Aitsu to watashi (1976) (roman)
  • Wakai hito (1977) (roman)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Ubaguruma (乳母車 Ubaguruma), film de 1956 basé sur une histoire d'Ishizaka

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Memorial for Tomi Pierce
  2. [2] Jordan Mechner's obituary of Tomi Pierce
  3. IMDB: Dare no isu?

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]