Xylariaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les xylariacées constituent une vaste famille de champignons ascomycètes de l'ordre des Xylariales. Comme leur nom l'indique, il s'agit essentiellement de champignons lignicoles, dont certains comme Xylaria hypoxylon sont assez communs. Le chancre du tremble, Entoleuca mammata n'est plus considéré par l'OEPP comme un parasite de quarantaine depuis 1984[1].

Description[modifier | modifier le code]

Les ascopores brunes ou noires naissent à la périphérie de stromas souvent bien développés. En outre avant l'apparition des périthèces, le mycélium développe chez de nombreuses espèces des conidiophores rameux émettant des spores hyalines.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon NCBI :

  • Annulohypoxylon
  • Anthostomella
  • Arthroxylaria
  • Ascotricha
  • Astrocystis
  • Barrmaelia
  • Biscogniauxia
  • Camillea
  • Coniolariella
  • Creosphaeria
  • Daldinia
  • Emarcea
  • Entoleuca
  • Entonaema
  • Euepixylon
  • Fasciatispora
  • Halorosellinia
  • Hypoxylon
  • Induratia
  • Kretzschmaria
  • Nemania
  • Novaxylaria
  • Obolarina
  • Phylacia
  • Pidoplitchkoviella
  • Podosordaria
  • Poronia
  • Pyrenomyxa
  • Rosellinia
  • Seynesia
  • Stilbohypoxylon
  • Stromatoneurospora
  • Theissenia
  • Thuemenella
  • Whalleya
  • Xylaria
  • Xylotumulus

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.eppo.org/QUARANTINE/fungi/Hypoxylon_mammatum/F-hypoma.pdf