Xu Wei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Xú Wèi (徐渭) (1521 - 1593) est un peintre chinois de la dynasie Ming connu pour ses coups de pinceau rapides et expressifs. Révolutionnaire à son époque, il a influencé de manière posthume de nombreux peintres comme Zhu Da, les Huit Excentriques de Yangzhou ou le peintre contemporain Qi Baishi.

Né dans le district de Shanying District (aujourd'hui Shaoxing, dans la province du Zhejiang), Xú Wèi fut un enfant prodige élevé par sa mère qui mourut quand il avait 14 ans. À 21 ans il épousa une demoiselle Pan (潘), qui décéda cinq ans plus tard. Il tenta de passer huit fois l'examen de service civil sans succès.

Il entra comme secrétaire au service d'un gouverneur ambitieux, Hu Zongxian. Après l'échec de ce dernier, il dut simuler la folie pour échapper à la détention. Il fit ainsi neuf tentatives de suicide, se donnant un coup de hache dans le crâne ou se perçant les deux oreilles.

Xú Wèi n'eut pas beaucoup de succès durant sa vie et mourut dans la pauvreté. Une tentative de meurtre sous prétexte d'infidélité sur son épouse (nom de jeune fille Zhang) lui valut une condamnation à 7 ans de prison. Un de ses amis, Zhang Yuanbian (張元忭), de l'Académie impériale de Hanlin, parvint à l'en extraire à l'âge de 53 ans.

Il essaya également d'écrire des pièces de théâtre sans connaître non plus le succès. Il a néanmoins laissé son empreinte sur la légende de Hua Mulan car sa pièce Mulan, femme, remplace son père sous les drapeaux (雌木蘭替父從軍) est le premier développement littéraire connu du poème La Ballade de Mulan. Il y donne à l'héroïne, dont seul le prénom était connu, le nom de famille Hua (花) qui lui restera.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :