Xiao'erjing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Extrait d'un dictionnaire xiao'erjing sino-arabique du début de la République populaire de Chine.

On appelle xiao'erjing (小儿经 [1]), xiao'erjin (小儿锦 [2], xiao'erjing شِيَوْ عَر دٍ) ou xiaojing (小经 ou 消经 [3]) la transcription des langues chinoises telles que le mandarin (et en particulier ses dialectes lanyin, zhongyuan et du nord-est) ou la langue doungane au moyen de l'écriture arabe. C'est une pratique en vigueur auprès de diverses minorités ethniques de Chine qui ont adhéré à l'islām (c'est-à-dire essentiellement les Hui, mais également les Dongxiang et les Salar), et anciennement leurs descendants installés en Asie centrale, les Dounganes. Les réformes de l'écriture opérées par l'Union soviétique obligèrent les Dounganes à utiliser d'abord l'alphabet latin, puis l'alphabet cyrillique pour écrire la langue doungane.

Le xiao'erjing s'écrit de droite à gauche, comme toute écriture utilisant l'alphabet arabe. Il utilise le même principe que le système d'écriture actuel de la langue ouïghour, dans lequel les voyelles sont exprimées explicitement. Il s'agit donc d'une écriture qui utilise un alphabet, et non un abjad comme en arabe, en perse ou en ourdou. C'est vraisemblablement dû à l'importance des voyelles dans la langue chinoise, langue dont le grand nombre d'homophones constitue déjà une difficulté à l'oral ; simplifier davantage l'écrit par rapport à l'oral rendrait sans doute l'écriture incompréhensible[4].

Nomenclature[modifier | modifier le code]

Le xiao'erjing ne dispose pas d'une appellation standard. Dans les provinces du Shanxi, du Hebei, du Henan, du Shandong, dans l'est du Shaanxi ainsi qu'à Pékin, Tianjin, et en Mandchourie, cette écriture est appelée xiǎo'érjīng, appellation parfois raccourcie en xiǎojīng ou iāojīng (xiāo signifiant « revoir » dans ces régions). Au Ningxia, au Gansu, en Mongolie-intérieure, au Qinghai, au Shaanxi occidental et dans les provinces du nord-ouest, cette écriture est généralement appelée xiǎo'érjǐn. Les Dongxiangs l'appellent généralement écriture dongxiang ou écriture huihui ; les Salar l'appellent quant à eux écriture salar. Les Dounganes d'Asie centrale utilisèrent une variation du xiao'erjing appelée écriture hui, avant de devoir l'abandonner pour l'alphabet latin puis l'alphabet cyrillique.

Origines[modifier | modifier le code]

Depuis l'arrivée de l'islam au cours de la dynastie Tang (à partir de la moitié du VIIe siècle), de nombreux locuteurs de langue arabe ou de langue perse émigrèrent en Chine. Au fil des siècles, ceux-ci furent assimilés aux chinois Hans, gardant cependant leur religion musulmane, et étant désormais identifiés à l'ethnie Hui. Nombre d'entre eux fréquentèrent des médresas (écoles coraniques) pour étudier l'arabe classique et le Coran. De par le fait que ces étudiants n'avaient qu'une faible connaissance de la langue chinoise écrite et des caractères chinois, mais le chinois comme langue maternelle et une bonne connaissance de l'alphabet arabe, ils commencèrent à utiliser celui-ci pour écrire leur parler chinois. La première utilisation de cette pratique fut l'écriture des sourates du Coran pour permettre leur mémorisation. Cela permettait également d'utiliser directement du vocabulaire arabe ou perse utilisé dans les écoles coraniques. Dès lors, un système d'écriture du chinois en écriture arabe apparut, se structurant et se standardisant progressivement. La plus ancienne trace de cette écriture xiao'erjing est une stèle de la cour de la mosquée Daxue Xixiang (de) (大学习巷清真寺, Daxue Xixiang qingzhensi) conservée à Xi'an dans la province du Shaanxi. La stèle comporte des versets du Coran en arabe, ainsi que les noms des étudiants inscrits en xiao'erjing. La stèle fut réalisée en l'an 740 du calendrier islamique (entre le 9 juillet 1339 et le 26 juin 1340).

Usage[modifier | modifier le code]

Le xiao'erjing renvoie en fait à deux systèmes d'écriture : l'« écriture des mosquées », et l'« écriture de tous les jours ». L'écriture des mosquées est le système utilisé par les élèves et les imams dans les mosquées et les madrasahs. Elle contient davantage de termes d'origine perse ou arabe. Elle est relativement standardisée et peut être considérée comme un vrai système d'écriture. L'écriture de tous les jours est utilisée par les personnes d'une éducation moindre, pour les lettres et correspondances entre individus. Il s'agit généralement d'une langue simple, où l'écriture arabe est parfois associée à des sinogrammes simples, et aux thèmes ne relevant pas du religieux, et comportant dès lors peu de termes d'origine arabe ou perse. Peu formalisée, cette écriture peut varier fortement selon les personnes, en fonction d'une prononciation locale particulière, et peut donc ne pas être comprise par tous.

Usage moderne[modifier | modifier le code]

Le xiao'erjing est depuis quelques années en voie d'extinction, à cause de la multiplication des échanges économiques et culturels au sein de la République populaire de Chine, et d'un meilleur accès à l'enseignement dans les régions reculées. Les caractères chinois et le hanyu pinyin ont désormais tendance à remplacer le xiao'erjing. Depuis le milieu des années 1980, diverses recherches ont été menées en Chine et en dehors concernant le xiao'erjing. De nombreux travaux de collecte de documents, écritures et interviews de personnes pratiquant cette écriture ont été menés, notamment par des équipes de l'Université de Nankin.

Alphabet[modifier | modifier le code]

Le xiao'erjing utilise 36 lettres, dont quatre pour représenter des voyelles. 28 de ces lettres proviennent de l'arabe, 4 du perse et 2 modifiées du perse ; 4 sont spécifiques au xiao'erjing.

Initiales et consonnes[modifier | modifier le code]

Alphabet Finale-Médiane-Initiale Prononciation
mandarin standard
Hanyu Pinyin Prononciation

Arabe
Prononciation

Perse
Exemple Notes
1 Alif-individua.svg Alif-fina.svg [ɑ], [a] a, a-, -a, -a- [ʔ], [a:], [æː] [ʔ], [ɔ], [æ] اَ(阿ā) Son de voyelle
2 Baa-individua.svg Baa-finamezakomenca.svg [p]|[b]- b- [b] [b] بَا(爸bà)
3 Paa-individua.svg Paa-finamezakomenca.svg [pʰ]- p- aucun [p] پﹾ(婆pó) Emprunté au perse
4 Taa-individua.svg Taa-finamezakomenca.svg [tʰ]- t- [t] [t] تَا(塔tǎ)
5 THaa-individua.svg THaa-finamezakomenca.svg [tɕʰ]-, [ɕ]- q-, x- [θ] [s] ثِئ(些xiē) Changement de son quand utilisé pour le chinois
6 Tahah-individua.svg Tahah-finamezakomenca.svg [tɕʰ]- q- aucun aucun ﭤْﻮ(穷qióng)
7 Jiim-individua.svg Jiim-finamezakomenca.svg [ʈʂ]- zh- [dʒ] [dʒ] ﺟﹾ(这zhè) Changement de son quand utilisé pour le chinois
8 CHaa-individua.svg CHaa-finamezakomenca.svg [ʈʂʰ]- ch- aucun [ʧ] ﭼﹾ(车ché) Emprunté au perse
9 HHaa-individua.svg HHaa-finamezakomenca.svg [x]- h- [ħ] [h] ﺣﹾ(河hé) Utilisé devant une syllabe avec les finales -e, -ei, -en, -eng en Hanyu pinyin
10 KHaa-individua.svg KHaa-finamezakomenca.svg [x]- h- [x] [x] ﺧﹸ(湖hú) Utilisé devant une syllabe avec les finales -u, -ua, -uai, -uan, -uang, -ui, -un, -uo en Hanyu pinyin
11 Daal-individua.svg Daal-fina.svg [t]|[d]-, [tɕ]- d-, j- [d] [d] دٍْ(钉dīng) Aussi utilisé pour représenter quelques syllabes avec l'initiale j- en Hanyu pinyin
12 DHaal-individua.svg DHaal-fina.svg [ʦ]- z- [ð] [z] ذَىْ(在zài)
13 Raa-individua.svg Raa-fina.svg -[ɹ] -r [r] [r] لِر(粒lìr) Représente le son rhotique final -r
14 Zai-individua.svg Zai-fina.svg aucun aucun [z] [z] زَكَاة(zakat) Seulement utilisé avec les termes d'origine arabe
15 Jaa-individua.svg Jaa-fina.svg [ʐ]|[ɻ]- r- aucun [ʒ] ژﹾ(热rè) Emprunté du perse
16 Siin-individua.svg Siin-finamezakomenca.svg [s]-, [ɕ]- s-, x- [s] [s] سٍ(信xìn) Également utilisé pour représenter quelques syllabes avec les initiales s- et sh- en Hanyu pinyin
17 Saa-individua.svg Saa-finamezakomenca.svg [s]- s- aucun aucun SaaKasrah.svg(思sī) Utilisé uniquement pour figurer le ton d'entrée ou les anciennes syllabes avec ton d'entrée
18 SHiin-individua.svg SHiin-finamezakomenca.svg [ʂ]-, [ɕ]- sh-, x- [ʃ] [ʃ] شِ(是shì) Également utilisé pour représenter quelques syllabes avec les initiales x- en Hanyu pinyin
19 SSaad-individua.svg SSaad-finamezakomenca.svg [s]- s- [sˁ]|[sˠ] [s] صْ(色sè)
20 DDaad-individua.svg DDaad-finamezakomenca.svg aucun aucun [dˁ]|[ðˠ] [z] الْضَّاد(le Monde arabe) Seulement utilisé avec les termes d'origine arabe
21 Caa-individua.svg Caa-finamezakomenca.svg [ʦʰ]- c- aucun aucun ڞْ(册cè)
22 TTaa-individua.svg TTaa-finamezakomenca.svg [ʦ]- z- [tˁ]|[tˠ] [t] طٌ(遵zūn) Changement de son quand utilisé pour le chinois
23 ZZaa-individua.svg ZZaa-finamezakomenca.svg [ʦ]- z- [ðˁ]|[ðˠ] [z] ظْ(作zuò) Changement de son quand utilisé pour le chinois
24 Ain-individua.svg Ain-finamezakomenca.svg [ə] e, e-, -e, -e- [ʕ] [ʔ] ﻋﹶ(恶è) Une voyelle quand utilisé pour la langue chinoise, mais considéré comme une consonne pour les termes issus de l'arabe ou du perse
25 GHain-individua.svg GHain-finamezakomenca.svg aucun none [ɣ]|[ʁ] [ɣ], [q], [ɢ], [x] غَبْن(fraude criminelle) Seulement utilisé avec les termes d'origine arabe
26 Faa-individua.svg Faa-finamezakomenca.svg [f]- f- [f] [f] فِ(废fèi)
27 Qaaf-individua.svg Qaaf-finamezakomenca.svg [k]|[g]- g- [q] [q], [ɢ] قَ(个ge) Changement de son quand utilisé pour le chinois
28 Kaaf-individua.svg Kaaf-finamezakomenca.svg aucun aucun [k] aucun كَلِمَة(proverbe) Seulement utilisé avec les termes d'origine arabe
28 Kahah-individua.svg Kahah-finamezakomenca.svg [kʰ]- k- aucun [k] ﮎْ(可kě) Emprunté au perse
29 Gaaf-individua.svg Gaaf-finamezakomenca.svg aucun aucun aucun [g] گنج(trésor) Emprunté au perse et seulement utilisé avec les termes d'origine perse
30 NGaa-individua.svg NGaa-finamezakomenca.svg [ŋ]-, [ɲ]- ng-, gn- aucun aucun ﮜْﺎ(仰ngǎng) Assez rare, utilisé pour représenter soit [ŋ]- une initiale du Ningxia et de Mongolie intérieure ou [ɲ]- une initiale du Gansu et du Qinghai
31 Laam-individua.svg Laam-finamezakomenca.svg [l]- l- [l]|[lˁ] [l] لِ(里lǐ)
32 Miim-individua.svg Miim-finamezakomenca.svg [m]|[n]- m-, n- [m] [m] مِ(秘mì)
33 Nuun-individua.svg Nuun-finamezakomenca.svg [n]- n- [n] [n] نِ(你nǐ)
34 Haa-individua.svg Haa-finamezakomenca.svg [x]- h- [h] [h], [ɛ], [æ] هَا(哈hā) Essentiellement utilisé pour les termes empruntés à l'arabe, utilisé devant les syllabes utilisant les finales -a, -ai, -an, -ang, -ao en Hanyu pinyin
35 Waau-individua.svg Waau-fina.svg [u], [ʊ] wu, u-, -u, -u- [w], [u:], [y] [v], [u], [o], [ow] ءُ(无wú) son de voyelle
36 Yaa-individua.svg Yaa-finamezakomenca.svg aucun aucun [j], [i:] aucun يَوْم(Jour du jugement) Uniquement utilisé pour les emprunts de l'arabe, et son de voyelle
36 Yaa-Persa-individua.svg Yaa-Persa-finamezakomenca.svg [i], [ɪ] yi, i-, -i, -i- aucun [j], [i], [e] يَا(呀ya) Emprunté du perse et son de voyelle

Finales et voyelles[modifier | modifier le code]

Chinois[modifier | modifier le code]

Script Prononciation
mandarin standard
Hanyu Pinyin Exemple Notes
1 HamzahFatHHah.svgouAlifFatHHah.svg [ɑ] a اَ(阿ā)
2 FatHHahAlif-malplena.svg -[ɑ] -a دَا(大dà)
3 YaaFatHHahAlif.svg [iɑ] ya يَا(呀ya)
4 KasrahAlif-malplena.svg -[iɑ] -ia كِا(家jiā) Limitée aux syllabes avec les initiales j-, q-, x-, l- en Hanyu pinyin
5 WaauFatHHah.svg [uɑ] wa وَ(娃wá)
6 DammahWaauFatHHah-malplena.svg -[uɑ] -ua قُوَ(刮guā)
7 aucun [o] o aucun Rare, pas d'utilisation en Xiao'erjing
8 aucun [uo]|[uɔ] wo aucun Rare, pas d'utilisation en Xiao'erjing
9 AinFatHHah.svg [ə]|[ɤ] e ﻋﹶ(恶è)
10 Sukuun-malplena.svgouFatHHahAin-malplena.svg -[ə]|[ɤ] -e دْ(德dé)
11 WaauFatHHahAin.svg [uə] wo وْ(我wǒ)
12 DammahWaauFatHHahAin-malplena.svg -[uə] -uo قُوَع(国guó)
13 AinFatHHahRaa.svg [ɑɻ] er عَر(儿ér)
14 Raa-malplena.svg -[ɻ] -r لِر(粒lìr) Représente la finale rhotique -r
15 aucun [ɛ] ê aucun Rare, pas d'utilisation en Xiao'erjing
16 AlifKasrahYaaHamzah.svg [iɛ] ye اِئ(耶yē)
17 KasrahYaaHamzah-malplena.svg -[iɛ] -ie كِئ(解jiě)
18 YaaDammahWaauHamzah.svg [yɛ] yue يُؤ(约yuē)
19 DammahWaauHamzah-malplena.svg -[yɛ] -üe, -ue كُؤ(决jué) Limitée aux syllabes avec les initiales j-, q-, x-, l-, n- en Hanyu pinyin
20 HamzahKasrah.svgouAlifKasrah.svg [i] yi ءِ(意yì)
21 Kasrah-malplena.svg -[i] -i ﭼﹺ(其qí)
22 Kasrah-malplena.svg -[Z-kunMalsuprapunkto.svg] -i ذِ(子zǐ) Limitée aux syllabes avec les initiales z-, c-, s- en Hanyu pinyin
23 Kasrah-malplena.svg -[ʐ̩] -i ﺟﹺ(知zhī) Limitée aux syllabes avec les initiales zh-, ch-, sh-, r- en Hanyu pinyin
24 AlifFatHHahYaaSukuun.svg [aɪ] ai اَىْ(爱ài)
25 FatHHahYaaSukuun-malplena.svg -[aɪ] -ai كَىْ(凯kǎi)
26 aucun [eɪ] ei aucun Rare, pas d'utilisation en Xiao'erjing
27 DammahWaauKasrah-malplena.svgouWaauHamzahKasrah-malplena.svg -[eɪ] -ei دِؤ(得děi)
28 WaauFatHHahYaaSukuun.svg [uaɪ] wai وَىْ(歪wāi)
29 DammahWaauFatHHahYaaSukuun-malplena.svg -[uaɪ] -uai كُوَىْ(块kuài)
30 WaauKasrah.svg [ueɪ] wei وِ(为wèi)
31 DammahWaauKasrah-malplena.svg -[ueɪ] -ui حُوِ(回huí)
32 HamzahDammah.svgouAlifDammah.svg [u] wu ءُ(无wú)
33 Dammah-malplena.svgouDammahWaauSukuun-malplena.svg -[u] -u كُو(苦kǔ)
34 AlifFatHHahWaauSukuun.svg [aʊ] ao اَوْ(奥ào)
35 FatHHahWaauSukuun-malplena.svg -[aʊ] -ao قَوْ(高gāo)
36 AinKasrahWaauSukuun.svg [əʊ]|[ɤʊ] ou عِوْ(偶ǒu)
37 KasrahWaauSukuun-malplena.svg -[əʊ]|[ɤʊ] -ou كِوْ(口kǒu)
38 YaaFatHHahWaauSukuun.svg [iaʊ] yao يَوْ(要yào)
39 KasrahYaaFatHHahWaauSukuun-malplena.svg -[iaʊ] -iao كِيَوْ(教jiào)
40 YaaKasrahWaauSukuun.svg [iəʊ]|[iɤʊ] you يِوْ(有yǒu)
41 KasrahYaaFatHHahWaauSukuun-malplena.svg -[iəʊ]|[iɤʊ] -iu نِيِوْ(牛niú)
42 YaaDammahWaauSukuun.svg [y] yu ىُ(与yǔ)
43 DammahWaauSukuun-malplena.svgetDammahWaauDammah-malplena.svg -[y] -ü, -u نُوُ(女nǚ) Limitée aux syllabes avec initiales j-, q-, x-, l-, n- en Hanyu pinyin
44 HamzahFatHHatanAlif.svg [an] an ءًا(安ān)
45 FatHHatanAlif-malplena.svg -[an] -an دًا(但dàn)
46 AinKasratan.svgouAinDammatan.svgouHamzahDammatan.svg [ən] en ءٌ(恩ēn)
47 Kasratan-malplena.svgouDammatan-malplena.svg -[ən] -en قٍ(根gēn)
48 HamzahKasratan.svgouAlifKasratan.svg [in] yin ءٍ(因yīn)
49 Kasratan-malplena.svg -[in] -in ٿٍ(勤qín)
50 YaaDammatan.svg [yn] yun ىٌ(孕yùn)
51 Dammatan-malplena.svg -[yn] -un کﹲ(均jūn) Limitée aux syllabes avec les initials j-, q-, x- en Hanyu pinyin
52 YaaFatHHatanAlif.svg [iɛn] yan يًا(严yán)
53 KasrahYaaFatHHatanAlif-malplena.svg -[iɛn] -ian لِيًا(练liàn)
54 WaauFatHHatanAlif.svg [uan]|[wan] wan وًا(万wàn)
55 DammahWaauFatHHatanAlif-malplena.svg -[uan] -uan كُوًا(宽kuān)
56 YaaDammahWaauFatHHatanAlif.svg [yɛn] yuan يُوًا(源yuán)
57 DammahWaauFatHHatanAlif-malplena.svg -[yɛn] -uan كُوًا(捐juān) Limitée aux syllabes avec les initiales j-, q-, x- en Hanyu pinyin
58 WaauDammatan.svg [uən]|[wən] wen وٌ(问wèn)
59 Dammatan-malplena.svg -[uən] -un کﹲ(困kùn)
60 HamzahSukuunAlif.svg [ɑŋ] ang ءْا(昂áng)
61 SukuunAlif-malplena.svg -[ɑŋ] -ang قْا(刚gāng)
62 none [əŋ] eng none Rare, pas d'utilisation en Xiao'erjing
63 Kasratan-malplena.svgouSukuunAin-malplena.svg -[ɤŋ] -eng قْع(更gèng)
64 YaaSukuunKasratan.svg [iŋ] ying ىٍْ(应yīng)
65 SukuunKasratan-malplena.svg -[iŋ] -ing لٍْ(另lìng)
66 SukuunWaau-malplena.svg -[ʊŋ] -ong خْو(宏hóng)
67 YaaSukuunKasrahWaau.svgouYaaSukuunWaau.svg [yʊŋ] yong يْو(用yòng)
68 SukuunKasrahWaau-malplena.svgouSukuunWaau-malplena.svg -[yʊŋ] -iong ﭤْﻮ(穷qióng) Limitée aux syllabes avec initiales j-, q-, x- en Hanyu pinyin
69 YaaSukuunAlif.svg [iɑŋ] yang يْا(羊yáng)
70 KasrahYaaSukuunAlif-malplena.svg -[iɑŋ] -iang لِيْا(良liáng)
71 WaauSukuunAlif.svg [uɑŋ]|[wɑŋ] wang وْا(忘wàng)
72 DammahWaauSukuunAlif-malplena.svg -[uɑŋ] -uang كُوْا(况kuàng)
73 WaauSukuunAin.svg [uɤŋ]|[wɤŋ] weng وْع(翁wēng)


Les voyelles dans les mots issus de l'arabe et du perse gardent leur forme originale, et dès lors seules les voyelles longues sont indiquées, les courtes étant omises.

Bien que le sukuun (Sukuun.svg) puisse être omis dans les mots d'origine arabe ou perse, il ne peut être omis pour le chinois. La seule exception est le cas de mots monosyllabiques courants dont le sukuun n'est généralement pas indiqué à l'écrit. Par exemple, lorsqu'ils sont « emphasés », 的 et 和 sont écrits دِ et ﺣَ; lorsqu'ils ne sont pas emphasés, ils sont écrits avec les sukuuns دْ et ﺣْ, ou sans les sukuuns د et . De même, le sukuun peut également représenter en chinois le -[ŋ] final. Il est parfois remplacé par le hatan gras (FatHHatan.svg), le kasratan (Kasratan.svg), ou le dammatan (Dammatan.svg). Dans les mots polysyllabiques, le 'alif final ( ) représentant la voyelle longue -ā peut être omis et remplacé par un hah gras(FatHah) représentant la voyelle courte -ă. Le xiao'erjing utilise, comme le hanyu pinyin, des espaces pour séparer les mots (en chinois, il n'y a jamais d'espace entre les sinogrammes).

Lorsqu’il est utilisé dans les mots chinois, le signe shaddah indique un doublement de la syllabe qui le précède. Il a la même fonction que le caractère chinois 々. Les marques de ponctuation arabes peuvent être utilisées pour le xiao'erjing comme les marques de ponctuation chinoise ; les deux peuvent être aussi mélangées (pause et périodes chinoises avec les points et les accents arabes).

Exemple[modifier | modifier le code]

Article premier de la Déclaration universelle des droits de l'homme en xiao'erjing, en chinois simplifié et en chinois traditionnel, hanyu pinyin et français :

  • Xiao'erjing : Xiaoerjing-Ekzemplafrazo.svg
  • Sinogramme simplifié : “人人生而自由,在尊严和权利上一律平等。他们赋有理性和良心,并应以兄弟关系的精神互相对待。”
  • Chinois traditionnel : 「人人生而自由,在尊嚴和權利上一律平等。他們賦有理性和良心,並應以兄弟關係的精神互相對待。」
  • Hanyu Pinyin : Rénrén shēng ér zìyóu, zài zūnyán hé quánlì shàng yílǜ píngděng. Tāmen fù yǒu lǐxìng hé liángxīn, bìng yīng yǐ xiōngdiguānxì de jīngshén hùxiāng duìdài.
  • Français : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Xiao'erjing : sinogrammes simplifiés , sinogrammes traditionnels 小兒經, hanyu pinyin xiǎo'érjīng.
  2. Xiao'erjin : simplifiés , traditionnels 小兒錦, hanyu pinyin xiǎo'érjǐn.
  3. Xiaojing : simplifiés ou , traditionnels 小經 ou 消經, hanyu pinyin xiǎojīng ou xiāojīng.
  4. Voir par exemple l'article Le Poète mangeur de lions dans son repère de pierre


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Xiaojing Qur'an Dongxiang County, Lingxia autonomous prefecture, Gansu, PRC
  • Huijiao Bizun 154 pp, photocopied edition.
  • Muhammad Musah Abdulihakh. Islamic faith Q&A 2nd ed. Beiguan Street Mosque, Xining, Qinghai, PRC, appendix contains a Xiao'erjing-Hanyu Pinyin-Arabic alphabet comparison chart.
  • Feng Zenglie. Beginning Dissertation on Xiao'erjing: Introducing a phonetic writing system of the Arabic script adopted for Chinese in The Arab World Issue #1. 1982.
  • Chen Yuanlong. The Xiaojing writing system of the Dongxiang ethnicity in China's Dongxiang ethnicity. People's Publishing House of Gansu. 1999.

Lien externe[modifier | modifier le code]