Xenarthra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le super-ordre des xénarthres (Xenarthra) est un groupe de mammifères placentaires (infra-classe des euthériens), présents de nos jours uniquement en Amérique. Les origines de l'ordre remontent au début du Tertiaire (il y a environ 60 millions d'années, peu après le Mésozoïque) sur le continent sud-américain. La présence de ces animaux en Amérique du Nord est expliquée par le grand échange interaméricain.

Il comprend les fourmiliers, les paresseux, et les tatous. Au XIXe siècle, ces familles formaient avec les pangolins et l'oryctérope l'ordre des Édentés (qui n'ont pas de dents, car les membres de cet ordre ne possédaient ni incisive ni molaire, ou n'avaient que des molaires très peu développées)[1]. On s'aperçut par la suite que l'ordre Edentata était polyphylétique, c'est-à-dire qu'il contenait des familles sans rapport entre elles et était invalidé par la cladistique. Les oryctéropes et les pangolins occupent aujourd'hui chacun un ordre respectif, et un nouvel ordre fut érigé pour regrouper les familles restantes (qui sont toutes apparentées). Le mot xénarthres signifie « étranges articulations » et a été choisi à cause de leurs articulations intervertébrales inhabituelles chez les autres mammifères euthériens.

La morphologie des xénarthres suggère généralement que les fourmiliers et les paresseux sont assez proches au sein des xénarthres.


Sous-taxons[modifier | modifier le code]

L'ordre Xenarthra est généralement divisé en deux ordres : Pilosa, contenant Vermilingua et Folivora (anciennement Targigrada), et l'ordre à part des Cingulata. Xenarthra occupe aujourd'hui le rang de super-ordre[2].

Super-ordre Xenarthra

Selon NCBI (6 mars 2012)[3][réf. souhaitée] :


Selon NCBI (5 mars 2012)[4][réf. souhaitée] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Xenarthra », sur /naturalhistory.uga.edu (consulté en 17 octobre2010)
  2. (fr) « order xenarthra », sur users.tamuk.edu (consulté en 17 octobre2010)
  3. NCBI, consulté le 6 mars 2012
  4. NCBI, consulté le 5 mars 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Delsuc, Jean-François Mauffrey, Emmanuel Douzery, « Une nouvelle classification des mammifères », pour la Science, vol. 303,‎ Janvier 2003 (lire en ligne)