Xavier Mellery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Xavier Mellery, né le 9 août 1845 à Laeken, d'un père flamand et d'une mère wallonne, et mort le 4 février 1921, est un peintre belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élève de Jean-François Portaels à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles de 1860 à 1867[1].

En 1870, il est lauréat d'un prix de Rome belge.

Il est l'auteur des cartons des quarante-huit statues des métiers bruxellois qui ornent le square du Petit Sablon à Bruxelles.

Il a été invité à plusieurs reprises aux Salons annuels du Groupe des Vingt (ou Les XX), cercle artistique d'avant-garde fondé à Bruxelles en 1883 par Octave Maus.

Vers 1887, le gouvernement le charge d'étudier la faisabilité d'un projet d'Alphonse Balat, qui souhaitait couvrir le rez-de-chaussée du grand hall des Musées royaux des beaux-arts de Belgique d'une frise en sgraffite. Pour ce faire, il effectue un voyage dans divers pays européens. L'avis de Xavier Mellery est négatif et l'idée est abandonnée, mais le débat autour du projet contribuera à assurer la diffusion du sgraffite à Bruxelles vers 1890.

Il est inhumé au cimetière de Laeken[2], non loin de son élève Fernand Khnopff.

On trouve ses œuvres dans les musées belges de Charleroi, Bruxelles, Ixelles, Mons, musée des Beaux-Arts d'Anvers et Gand.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Liliane Sabatini, Le Musée de l'Art wallon, collection Musea Nostra, Ministère de la Communauté française de Belgique / Crédit Communal de Belgique, Bruxelles, 1988.