Xanthos de Lydie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Xanthe.

Xanthos de Lydie (Xanthos le Lydien) est un historien et logographe grec (v.499 – v.440 av. J.-C.) natif de Sardes.

Biographie[modifier | modifier le code]

La Souda le fait naître à Milet, mais peu de données subsistent sur sa vie ; Denys d'Halicarnasse situe Xanthos un peu avant le déclenchement de la guerre du Peloponnèse, encore en vie à l'époque de Thucydide. Hermodore de Syracuse a parlé de lui :

« Depuis les Mages, dont le premier fut Zoroastre le Perse, jusqu'à la prise de Troie, Hermodore le Platonicien dit qu'il y eut cinq mille ans. Xanthos de Lydie, pour sa part, dit qu'il y eut six mille ans de Zoroastre jusqu'à la traversée de Xerxès et qu'après lui se succédèrent de nombreux Mages, qui avaient nom : Ostanès et Astrampsychos, Gôbryas et Pazatas, jusqu'à l'anéantissement des Perses par Alexandre »[1]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Néanmoins l'authenticité de ces fragments attribués à Xanthos fait débat parmi les spécialistes contemporains ; il aurait écrit une histoire de la Lydie, la Lydiaca, en 4 livres. Les anciens en connaissaient surtout un résumé rédigé par un certain Ménippe. D'assez nombreux fragments subsistent de cette œuvre[2]. Cette controverse a été résumée par Théodore Müller dans son ouvrage sur les historiens grecs de l'Antiquité[2]. On attribue également à Xanthos un ouvrage intitulé Magica/ Mαγικά.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Diogène Laërce, Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres : I, 2.
  2. a et b (fr) « traductions de textes antiques », sur www.passion-histoire.net (consulté en 20novembre 2010)

Sources[modifier | modifier le code]