XFL

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

X Football League

Description de l'image  XFL Logo.svg.
Généralités
Sport Football américain
Création 2000
Disparition 2001
Organisateur(s) World Wrestling Federation
Catégorie Ligue majeure
Nations Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 8 équipes
Statut des participants Professionnel
Palmarès
Tenant du titre Los Angeles Xtreme

La XFL (X Football League[1]) était une ligue professionnelle de football américain qui n'a existé que le temps d'une seule saison, en 2001. Cette ligue de huit équipes a été fondée en 2000 par la ligue de catch World Wrestling Federation, à travers son président, Vince McMahon[1], et le réseau télévisé NBC, à travers son directeur des sports, Dick Ebersol[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La XFL a été conçue pour être une ligue complémentaire à la toute-puissante NFL pendant l'hors-saison en s'inspirant de ce qui faisait le succès de la World Wrestling Federation à cette époque. Le concept se présentait comme du "vrai football américain", dixit le slogan[3], et se vantait de contenir un minimum de règles par rapport à la NFL, notamment pas de pénalités pour des actes de jeu agressifs[4]. Parmi les innovations, la ligue avait installé des caméras dans les vestiaires et sur les casques des joueurs, des micros sur les coachs[1] et beaucoup d'attention était portée aux pom-pom girls, avec notamment quelques séquences controversées où elles étaient filmées sous la douche[5].

Avant le début de chaque rencontre, au lieu d’un tirage au sort pour déterminer l’engagement, il était procédé à un duel entre joueurs pour attraper la balle. Le premier à y parvenir après une course de 20 yards permettait à son équipe d’engager. D’autres changements de règles mineurs ont été institués, la plupart repris d’anciennes ligues alternatives[6],[4]. Chacune des huit équipes appartenait à la ligue et n’étaient pas des franchises indépendantes comme les équipes de la NFL[7].

La création de la XFL a été annoncée le 3 février 2000[7]et le premier match (New York/New Jersey Hitmen vs. Las Vegas Outlaws) a eu lieu un an plus tard jour pour jour[6]. Les matchs furent diffusés le samedi soir en direct sur NBC et le dimanche sur UPN et TNN[7]. Après des excellentes audiences le premier week-end (14 millions de téléspectateurs sur NBC[6], plus du double de ce que la chaîne attendait), celles-ci se sont effondrées dès le deuxième week-end en perdant plus de la moitié du public. Ces pertes ont continué à se creuser jusqu’à réaliser en fin de saison la pire audience de l’histoire de NBC pour un évènement sportif le week-end (hors rediffusion)[8],[9].

Les médias se sont très vite déchaînés contre la ligue dénonçant la piètre qualité des matchs[6], le manque d’expérience des joueurs, le côté racoleur (notamment les séquences de pom-pom girls) et la suspicion d’avoir à faire à des matchs truqués (jamais prouvée) du à son affiliation avec une fédération de catch[10]. En raison de très faibles audiences, NBC se retira de l’aventure après la fin de la première saison et Vince McMahon n’eut d’autre choix que de jeter l’éponge à son tour le 10 mai 2001[8],[11].

Résultats de la saison 2001[modifier | modifier le code]

  •      Division Est
  •      Division Ouest
Division Est Victoires Défaites
Orlando Rage 8 2
Chicago Enforcers 5 5
New York/New Jersey Hitmen 4 6
Birmingham Thunderbolts 2 8
Division Ouest Victoires Défaites
Los Angeles Xtreme (Champion de la XFL) 7 3
San Francisco Demons 5 5
Memphis Maniax 5 5
Las Vegas Outlaws 4 6

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)Remember the XFL, Remember the XFL.
  2. (en)Dick Ebersol, XFL Creator, Seattlepi.com.
  3. (en)Communiqué de presse-Création de la XFL dans le New York Daily News, 13/02/2000, Reprise sur All-XFL.
  4. a et b (en)[ http://www.officialxfl.com/Stats/Rules.asp. XFL Rules], 'OfficialXFL.com.
  5. (en)XFL promoting skin with some ‘flirty’ cheerleadersOrlando Sentinel, 01/02/2001.
  6. a, b, c et d (en)XFL Board, XFLBoard.com.
  7. a, b et c (en)Frequently Asked Questions About the XFL, All-XFL.com.
  8. a et b (en)XFL folds after disappointing first season, Sports Illustrated.
  9. (en)XFL gest lowest rating ever, Mediapost.com.
  10. Quand le foot joue au catch, L'Express, 29/03/2001.
  11. Disparition de la XFL, Sport.fr, 11/05/2001.