Wudi (Liang)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wudi.
Représentation de l'empereur Wudi de la dynastie Liang

Xiao Yan, fondateur de la dynastie Liang en Chine, règne de 502 à sa mort en 549 sous le nom de règne Wudi 梁武帝.

En 502, il marche sur Nankin forçant les dirigeants Qi, ses alliés, à céder leur pouvoir. C'est un grand guerrier et un homme épris de philosophie. Il favorise la création de nombreux monastères bouddhiques (plus de 13 000, dit-on). Sa foi, devenant excessive, le conduit à l'intolérance, et il persécute les communautés taoïstes, qui sont proscrites le 7 mai 504. En 527 pendant trois jours, puis à nouveau en 529 et 547, il abdique pour entrer dans le monastère de Tongtai comme moine[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fritz-Heiner Mutschler, Achim Mittag, Conceiving the empire : China and Rome compared, Oxford University Press,‎ 2008 (ISBN 0199214646, lire en ligne)