Wu Daozi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wu Tao-tzu ou Wu Daozi (Sinogramme simplifié: 吴道子, sinogrammes traditionnels: 吳道子, pinyin: Wú Dàozǐ, EFEO : Wou Taotseu) (680-740) était un artiste chinois actif sous la dynastie Tang.

La légende de Wu Daozi[modifier | modifier le code]

Wu Daozi aurait été chargé par l'empereur Xuanzong de réaliser une peinture murale dans son palais. La peinture représentait une riche vallée, abritant une faune et une flore variées.

Wu Daozi avait également peint une porte au flanc d'une montagne. La légende rapporte qu'ayant claqué des mains, il ouvrit cette porte et entra à l'intérieur, en invitant l'empereur à la suivre. Mais la porte se referma et Wu Daozi disparut à tout jamais.

(Ce récit a inspiré une des Nouvelles orientales de Marguerite Yourcenar, Comment Wang-Fô fut sauvé.)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

87 personnes divines