Written on Skin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Written on Skin
Genre Opéra
Nbre d'actes 3 parties
Musique George Benjamin
Livret Martin Crimp
Langue
originale
anglais
Sources
littéraires
Légende occitane du XIIe siècle
Durée
approximative
environ 100 minutes
Dates de
composition
2012
Création 7 juillet 2012
Festival d'Aix-en-Provence
Drapeau de la France France
(Mahler Chamber Orchestra sous la dir. du compositeur)
Personnages
Airs

Written on Skin est un opéra dont la musique a été composée par George Benjamin, sur un livret de Martin Crimp. L'histoire s'inspire d'une légende occitane du XIIe siècle.

L'œuvre[modifier | modifier le code]

Written on Skin est une production originale commandée par le festival d’Aix[1] au compositeur britannique George Benjamin qui renoue avec l’auteur de théâtre Martin Crimp pour le livret.

L’opéra est interprété par le Mahler Chamber Orchestra, orchestre symphonique qui inclut des instruments rares tels la viole de gambe ou l’harmonica de verre.

La mise en scène en est de Katie Mitchell avec des décors de Vicki Mortimer.

Argument[modifier | modifier le code]

« Un riche propriétaire terrien invite chez lui un artiste chargé de réaliser un livre d'enluminures. Cet ouvrage doit immortaliser en images l'impitoyable exercice de son pouvoir politique et la paisible jouissance que lui procure l'ordre domestique, incarné dans l'humilité et l'obéissance enfantine de sa femme Agnès. Mais la réalisation de ce livre devient un catalyseur propice à la rébellion de l'épouse. Après une première tentative de séduction couronnée de succès, elle exploite sa nouvelle intimité avec l'enlumineur afin d'influencer le contenu même du livre, forçant son mari à la voir telle qu'elle est réellement - et ouvrant ainsi la voie à un ultime et extraordinaire acte de provocation[2]. »

Rôles[modifier | modifier le code]

Première, 7 juillet 2012
(George Benjamin)
The Protector baryton-basse Christopher Purves
Agnès soprano Barbara Hannigan
Angel 1 – The Boy contre-ténor Bejun Mehta
Angel 2 – Marie mezzo-soprano Rebecca Jo Loeb
Angel 3 - John ténor Allan Clayton

Accueil de l'opéra[modifier | modifier le code]

Written on Skin est considéré, dès sa création, comme l'opéra le plus abouti de son compositeur et même comme un des grands opéras de ces vingt dernières années :

« On oserait écrire qu'il s'agit là du meilleur opéra écrit depuis vingt ans, avec The Death of Klinghoffer (1991) de John Adams, Luci mie traditrici (1998), de Salvatore Sciarrino, Wintermärchen (1999), de Philippe Boesmans et Massacre de Wolfgang Mitterer (2003). »[3]

Selon les organisateurs du festival[4], l’œuvre « explore les conséquences explosives de la découverte de soi, et les limites du pouvoir qu'un être humain peut exercer sur un autre ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En coproduction avec le Nederlandse Opera d'Amsterdam, le Royal Opera House de Covent Garden à Londres, le Théâtre du Capitole de Toulouse, le Teatro del Maggio Musicale Fiorentino
  2. Martin Crimp cité dans Le Monde du 9 juillet 2012
  3. Renaud Machart dans Le Monde du 9 juillet 2012.
  4. Cités par l’AFP.

Liens externes[modifier | modifier le code]