Wright R-3350

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wright R-3350 Duplex Cyclone
Image illustrative de l'article Wright R-3350
Un Wright R-3350

Constructeur Wright Aeronautical
Domaine d'application Aviation
Cylindrée 54,86 L
Nombre de cylindres 18
Disposition des cylindres En double étoile
Refroidissement Par air
Carburant 100/130
Puissance maximale 2 200 ch (R-3350-C18-BA)
Masse 1 212 kg
Rapport puissance/masse 0,82
Alésage 155,6
Course 160,2
Taux de compression 6,85:1
Dimensions 1 930 × 1 420 mm

Le Wright R-3350 Duplex Cyclone est l'un des plus puissants moteurs en étoile destinés à l'aviation produits aux États-Unis. Il est composé de deux blocs de 9 cylindres disposés l'un derrière l'autre en double étoile (double wasp), soit un total de 18 cylindres. Le moteur est refroidi par air et compressé mécaniquement. Il développe une puissance allant de 2 200 à plus de 3 700 ch (1 640 à 2 760 kW), selon les versions. Entamée avant la Seconde Guerre mondiale, la conception du R-3350 demande longtemps pour arriver à maturité, avant que le moteur soit finalement utilisé pour équiper le Boeing B-29 Superfortress. Parmi les appareils les plus connus équipés de ce moteur, on peut citer également le bombardier d'appui tactique Douglas A-1 Skyraider. Après la guerre, le moteur a suffisamment évolué pour équiper également de nombreux avions de transport civils, notamment dans ses formes Turbo-Compound. Parmi les plus connus, toute la gamme des Constellation de chez Lockheed s'en verra équipée. De nos jours, ces moteurs, reconditionnés à neuf, sont souvent utilisés pour motoriser les Hawker Sea Fury restaurés en remplacement du moteur d'origine Bristol Centaurus, moins fiable et aux pièces plus difficilement trouvables. Il équipe ainsi plusieurs Hawker Sea Fury engagés dans la course aérienne de Reno, catégorie Unlimited. Il équipe également, en remplacement du Pratt & Whitney R-2800 originel, Rare Bear, un autre Reno Racer sur base de Grumman Bearcat, crédité de plusieurs records de vitesse.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Versions[modifier | modifier le code]

  • R-3350-13 : 2 200 ch (1 600 kW)
  • R-3350-23 : 2 200 ch (1 600 kW)
  • R-3350-24W : 2 500 ch (1 900 kW)
  • R-3350-26W : 2 800 ch (2 100 kW)
  • R-3350-32W : 3 700 ch (2 800 kW)
  • R-3350-42WA : 3 800 ch (2 830 kW)
  • R-3350-53 : 2 700 ch (2 000 kW)
  • R-3350-57 : 2 200 ch (1 600 kW)
  • R-3350-85 : 2 500 ch (1 900 kW)
  • R-3350-89A : 3 500 ch (2 600 kW)
  • R-3350-93W : 3 500 ch (2 600 kW)

Applications[modifier | modifier le code]

Moteur en étoile Wright R-3350 Turbo Compound en positions numéro quatre, sur l'aile tribord d'un Lockheed Super Constellation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bill Gunston, World Encyclopedia of Aero Engines, Phoenix Mill, Gloucestershire, Royaume-Uni, Sutton Publishing Limited,‎ 2006, 5e éd. (ISBN 0-7509-4479-X)
  • (en) Jane's Fighting Aircraft of World War II, Londres, Studio Editions Ltd,‎ 1998 (ISBN 0-517-67964-7)

Lien externe[modifier | modifier le code]