World Trade center Grenoble

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir World Trade Center (homonymie).
World trade center Grenoble
Image illustrative de l'article World Trade center Grenoble
Présentation
Type Palais des congrès
Site web www.congres-wtcgrenoble.com
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Localité Grenoble
Adresse 5-7, place Robert Schuman
Accès et transport
Gare Gare de Grenoble
Tramway  A B Gares
 B Palais de Justice
Localisation
Coordonnées 45° 11′ 28″ N 5° 42′ 46″ E / 45.191149, 5.71291245° 11′ 28″ Nord 5° 42′ 46″ Est / 45.191149, 5.712912  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
World trade center Grenoble

Géolocalisation sur la carte : Grenoble

(Voir situation sur carte : Grenoble)
World trade center Grenoble

Le World Trade Center Grenoble est le Centre de Congrès et de Séminaire de Grenoble, géré par la Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble. Situé tout proche de la Gare et du centre-ville, dans le Quartier d'affaires Europole, il se distingue par une architecture moderne et américaine. Ouvert au début de l'année 1993[1], il symbolise la modernité de Grenoble avec une superficie de 13 700 m2 et une hauteur de 35 mètres[2].

Le Centre de Congrès de Grenoble permet d'organiser Congrès, assemblée générale, convention, séminaire, conférence, forum ou salon à Grenoble, au cœur des Alpes.

Il est doté d’espaces polyvalents et modulaires comprenant :

  • une plateforme d’exposition et de restauration de 1 200 m2 aménageable,
  • un amphithéâtre de 200 à plus de 500 places avec régie audiovisuelle intégrée,
  • 11 salles de réunion de 20 à 110 places entièrement équipées.

Ce complexe permet à Grenoble de se positionner comme lieu d'accueil pour organiser un séminaire en Isère, et rivalise ainsi avec quelques-unes des plus grandes villes françaises.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Affiches de Grenoble et du dauphiné du 26 juin 1992, page 11.
  2. Site Pss-archi.

Liens externes[modifier | modifier le code]