World Online

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

World Online

Création 1998
Disparition 2001
Slogan The Internet company
Activité Fournisseur d'accès Internet
Société mère World Online International (WOLI)
Effectif 200
Site web www.worldonline.fr

World Online (nom complet : World Online France ; surnom interne : WOLF) était un fournisseur d'accès à Internet français créé fin 1998 par World Online International (WOLI, la maison-mère sise aux Pays-Bas) et par d'autres actionnaires dont Bouygues Telecom.

Historique[modifier | modifier le code]

L'offre pionnière[modifier | modifier le code]

World Online s'est fait connaître sur le marché français en proposant dès le 1er avril 1999 une offre d'accès illimité en RTC. La gratuité de l'abonnement et la seule facturation des minutes consommées n'avaient jusqu'alors jamais été proposées.

Cette offre était présentée pour les 200 000 premières inscriptions. Cette échéance ne fut jamais atteinte, la tourmente financière qui emporta le groupe interrompant cette campagne.

Le krach[modifier | modifier le code]

Peu après l'introduction du groupe en Bourse le 17 mars 2000 avec un cours d'ouverture de 43 euros, un scandale financier éclate, notamment autour de la personne de Nina Brink, dirigeante du groupe européen, accusée d'avoir cédé ses parts préalablement au prix de 6 euros. L'action dont le cours était rapidement monté à plus de 50 euros chute brutalement et perd plus de 80 % de sa cotation. Le 13 avril 2000, Nina Brink est destituée de son poste de PDG.

Cette affaire contribuera à l'effondrement de la "bulle Internet" en Europe.

Comme d'autres FAI hexagonaux (LibertySurf, Infonie, Freesbee, etc.), World Online France sera racheté au printemps 2001 par l'opérateur italien Tiscali, dont les activités ont ensuite été reprises par Alice (groupe Telecom Italia France), elle-même rachetée par Iliad, la maison mère de Free.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres acteurs de l'accès internet bas débit sans abonnement[modifier | modifier le code]