World Community Grid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
World Community Grid (WCG)
Image illustrative de l'article World Community Grid

Devise : « Technology solving problems (La technologie résout les problèmes) »

Création 16 novembre 2004[1]
Type Projet de calcul distribué par ordinateur
Langue anglais, français, espagnol, japonais, chinois
Membres plus de 648 777 membres enregistrés[2]
Affiliation IBM Corporation[3]
Site web www.worldcommunitygrid.org

Le projet World Community Grid (WCG), en partenariat avec IBM, propose de regrouper plusieurs projets de recherche scientifique au sein d'un même projet de calcul distribué, afin de principalement lutter contre plusieurs maladies humaines. Plus largement, WCG regroupe des projets ayant un fort intérêt humanitaire. Le but premier de WCG était de créer la plus grande grille de calcul publique au monde.

La plateforme logicielle utilisée est le logiciel BOINC (Berkeley Open Infrastructure for Network Computing), qui est actuellement disponible sur toutes les plates-formes (Windows, Linux, Mac OS X et FreeBSD). Il est depuis peu accessible par les smartphones Android.

Le logiciel utilise le temps de calcul inutilisé des ordinateurs à travers le monde. WCG a analysé différents aspects du génome humain, du VIH, de la dengue, de la dystrophie musculaire, du cancer, de la grippe, des rendements des cultures de riz à travers le monde et de l'énergie propre.

Historique[modifier | modifier le code]

IBM et d'autres participants ont parrainé la recherche de Smallpox Research Grid Project afin d'accélérer la découverte d'un remède contre la variole[4]. L'étude de la variole a utilisé une grille de calcul distribuée massive afin d'analyser l'efficacité de certains composés contre la variole[5]. Le projet a permis aux scientifiques de cibler 35 millions de molécules médicamenteuses potentielles contre certaines protéines de la variole et d'identifier de bons candidats pour le développement de traitements contre la variole. Dans les premières 72 heures du projet, 100 000 résultats ont été retournés. À la fin, 44 traitements potentiels puissants ont été analysés[6]. Sur la base de cette réussite, IBM a annoncé le 16 novembre 2004 la création de World Community Grid dans le but de créer un environnement technique où d'autres recherches humanitaires pourrait être traitées[1],[5].

WCG initialement pris en charge sous Windows, en utilisant la propriété Grid MP (en) du logiciel de United Devices (en) qui a propulsé grid.org (en) dans le calcul distribué. La demande de support Linux a conduit à l'ajout en novembre 2005 de la technologie de grille de l'open source BOINC pour que des projets tels que Seti@home et climateprediction.net[7] soient désormais pris officiellement en charge sous Mac OS X et Linux[8].

Au 25 mars 2012, WCG possédait plus de 589 000 comptes d'utilisateurs enregistrés et plus de 2 millions d'appareils enregistrés. Au cours du projet, plus de 580 000 années de temps de calculs ont été effectués et plus de 903 000 000 unités de travail ont été accomplies[2].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'image montre l'historique d'utilisation de deux CPU (sous Hyper-threading) lorsque le logiciel client BOINC traite deux tâches sur chaque CPU sous Microsoft Windows XP SP2.

Le World Community Grid met sa technologie à disposition des seules organisations publiques ou à but non lucratif pour qu'elles l'utilisent dans des recherches humanitaires qui, autrement, risqueraient de ne pas aboutir en raison du coup élevé de l'infrastructure informatique nécessaire en l'absence d'infrastructure publique. Cet organisme, dans le cadre de son engagement à faire progresser le bien-être de l'homme, s'est engagé à ce que tous les résultats soient versés au domaine public et transmis à la communauté scientifique mondiale. L'ONU est responsable de la sélection des projets. Le World Community Grid utilise le temps d'inactivité des ordinateurs connectés à Internet afin d'effectuer des calculs pour la recherche[9]. Les utilisateurs doivent installer un logiciel client : BOINC. Ce logiciel fonctionne en arrière-plan, en utilisant les ressources du système disponibles et inutilisés pour exécuter du travail pour WCG[9],[10]. Quand une unité de travail est terminée, le logiciel client le renvoie au WCG et télécharge une nouvelle unité de travail[11],[12]. Pour assurer la précision du résultat, les serveurs du WCG envoient plusieurs copies de chaque unité de travail[13]. Puis, lorsque les résultats sont reçus, ils sont collectés et confrontés entre eux[14],[15].

Les utilisateurs peuvent choisir d'utiliser le rendu graphique de l'unité de travail en cours comme écran de veille.

Bien que de nombreuses grilles de calculs publiques telles que SETI@home et Folding@home sont consacrées à un seul projet, World Community Grid propose plusieurs projets humanitaires dans un cadre unique. Les utilisateurs sont inclus dans tous les projets par défaut, mais peuvent se retirer des projets comme bon leur semble[16].

Le World Community Grid est lancé pour la première fois sur le client Grid MP de United Devices. Après l'ajout du logiciel open source BOINC en 2005, le World Community Grid a finalement mis fin au client Grid MP et s'est rajouté sur la plate-forme BOINC en 2008[17].

Même si le WCG fait usage de logiciel client open source, les applications actuelles qui effectuent les calculs scientifiques ne peuvent pas l'être. Toutefois, plusieurs applications scientifiques sont disponibles sous licence libre, bien que la source n'est pas directement disponible à partir de WCG.

Problèmes potentiels[modifier | modifier le code]

Parce que le logiciel de World Community Grid augmente l'utilisation du CPU en utilisant les temps de traitement non utilisés, il est possible que le logiciel cause un comportement anormal sur les ordinateurs bénévoles. En dépit de la nature discrète du logiciel, une diminution des performances du système pourraient se produire. Une utilisation élevée du processeur pourrait aussi provoquer la surchauffe d'un ordinateur.

Le client BOINC évite cela en ne tournant par défaut que lorsque l'ordinateur est inutilisé et en utilisant une variété de limites qui permettent de suspendre le calcul quand il n'y a pas suffisamment de ressources libres si l'on décide de le faire tourner en permanence. Contrairement à d'autres projets BOINC, World Community Grid définit les valeurs par défaut BOINC conservatrices, ce qui rend le risque de dommages informatiques extrêmement faible. La puissance demandée par défaut pour le CPU est de 60 %. Cela est assez schématisé ; par exemple, si l'utilisation est fixée à 60 % il fonctionnera à 100 % pendant 3 secondes, puis à 0 % pendant 2 secondes, résultant une diminution moyenne d'utilisation du processeur[18].

Il existe un add-on au programme, TThrottle[19], qui résout le problème de surchauffe d'une manière différente. TThrottle limite l'utilisation d'un projet BOINC en mesurant la température du CPU et/ou du GPU et ajuste les temps de fonctionnement en conséquence. Il utilise aussi un temps plus court de commutation, de moins d'une seconde, ce qui entraîne une baisse de la température lors de celle-ci.

Statistiques et concurrence[modifier | modifier le code]

Les contributions de chaque utilisateur sont enregistrées et ses statistiques de contribution sont accessibles au public[2]. En raison du fait que le temps de traitement de chaque unité de travail varie d'un ordinateur à l'autre, varie en fonction de la difficulté de l'unité de travail, de la vitesse de l'ordinateur et de la taille des ressources disponibles au ralenti, les contributions sont habituellement mesurées en points. Les points sont attribués pour chaque unité de travail en fonction de l'effort requis pour traiter cette unité de travail[20].

Après avoir terminé une unité de travail, le client BOINC demande le nombre de points qu'il estime mériter, basé sur le logiciel de référence. Depuis que plusieurs ordinateurs effectuent la même unité de travail pour assurer l'exactitude, les serveurs de World Community Grid doivent examiner les points réclamés par chacun de ces ordinateurs. Les serveurs doivent négliger les valeurs statistiques aberrantes, pour les autres valeurs, le nombre de points est attribué à chaque ordinateur a peu près selon leur demande[21],[22].

Dans la grille, les utilisateurs peuvent rejoindre des équipes qui ont été créées par des organisations, des groupes ou des individus. Les équipes engendrent un sentiment accru de l'identité communautaire et peuvent aussi inspirer l'émulation. Comme les équipes s'affrontent les unes contre les autres, plus de travail est effectué, ce qui est globalement bénéfique pour la grille[23].

Partenaire et licence[modifier | modifier le code]

Le World Community Grid reconnaît les entreprises et les organisations en tant que partenaires si elles favorisent le WCG au sein de leur entreprise ou organisation. Au 27 novembre 2010, le WCG avait 433 partenaires[24].

En outre, dans le cadre de son engagement à améliorer la santé humaine et le bien-être, les résultats de tous les calculs effectués dans le WCG sont envoyés dans le domaine public et mis à la disposition de la communauté scientifique[11].

À l'automne 2006, IBM a parrainé une campagne publicitaire sur papier et en ligne pour le WCG[25]. La campagne publicitaire papier est apparue dans Exceptional Parent, Ability Magazine, Forbes, The Wall Street Journal, The Economist et Fortune[26],[27].

Projets de WCG[modifier | modifier le code]

Projets actifs[modifier | modifier le code]

FightAIDS@Home[modifier | modifier le code]

Article principal : FightAIDS@Home.
Écran de veille lors de l'exécution de calculs pour le projet FightAIDS@home.

Le projet Lutte contre le SIDA étudie les moyens informatiques de concevoir de nouveaux médicaments anti-VIH à partir de la structure moléculaire. Il a été démontré à plusieurs reprises que la fonction d'une molécule était liée à sa forme tri-dimensionnelle. La cible de ce projet est la protéase du VIH, une machine moléculaire clé du virus qui, lorsqu'elle est bloquée, empêche le virus d'arriver à maturation. Ces bloquants, appelés "inhibiteurs de protéase", constituent un moyen d'empêcher le SIDA de se déclarer, ainsi que de prolonger la vie. Le laboratoire Olson utilise des méthodes informatiques pour identifier de nouveaux médicaments candidats ayant la forme et les caractéristiques chimiques appropriées pour bloquer la protéase du VIH. Cette approche générale est appelée "Structure-Based Drug Design"[28],[29].

The Clean Energy Project - Phase 2[modifier | modifier le code]

La mission du projet Énergie propre est de trouver de nouveaux matériaux pour la prochaine génération de cellules solaires, puis d'appareils de stockage d'énergie. Les chercheurs veulent calculer les propriétés électroniques de centaines de milliers de matériaux organiques et identifier les candidats les plus prometteurs pour mettre au point une technologie énergétique solaire abordable. Pendant la phase 2 sont effectués des calculs de structures électroniques : pour obtenir des propriétés optiques, électroniques et physiques plus précises des matériaux solaires candidats, des calculs de mécanique quantique sont exécutés pour chaque candidat. Cette phase apportera également des données directes aux groupes menant les expériences afin de les aider à concevoir de meilleures cellules solaires[30],[31].

Mapping Cancer Markers[modifier | modifier le code]

La cartographie des marqueurs de cancer sur le World Community Grid vise à identifier les marqueurs associés à différents types de cancer. Le projet est d'analyser des millions de données recueillies à partir des milliers d'échantillons de patients sains et cancéreux. Il s'agit notamment de tissus atteints de cancers du poumon, de l'ovaire, de la prostate, du pancréas et du sein. En comparant ces différentes données, les chercheurs visent à identifier des modèles de marqueurs pour différents cancers et les corréler avec des résultats différents, y compris la réactivité aux diverses options de traitement[32].

Projets intermittents[modifier | modifier le code]

Beta Testing[modifier | modifier le code]

Les tests bêta sont proposés à tous ceux qui souhaitent aider le World Community Grid à tester les travaux des différents projets avant leur lancement officiel sur le World Community Grid.

Projets terminés[modifier | modifier le code]

AfricanClimate@Home[modifier | modifier le code]

La mission du projet AfricanClimate@Home est d'élaborer des modèles climatiques plus précis pour certaines régions d'Afrique. Ces modèles serviront de base pour mieux comprendre l'évolution future du climat afin de pouvoir mieux mettre en œuvre des mesures destinées à combattre les effets du changement climatique. La puissance de calcul du World Community Grid servira à comprendre et réduire l'incertitude actuelle de la simulation des processus climatiques en Afrique[33],[34].

The Clean Energy Project[modifier | modifier le code]

La mission du projet Énergie propre est de trouver de nouveaux matériaux pour la prochaine génération de cellules solaires, puis d'appareils de stockage d'énergie. Les chercheurs veulent calculer les propriétés électroniques de centaines de milliers de matériaux organiques et identifier les candidats les plus prometteurs pour mettre au point une technologie énergétique solaire abordable. Pendant la phase 1 ont été effectués des calculs de mécanismes moléculaires : lors de la première phase du projet, les calculs étaient destinés à comprendre comment des molécules candidates hypothétiques se regroupaient pour former un solide (cristal, film, polymère, etc.) et à prévoir si ce solide aurait les propriétés électroniques appropriées pour être utilisé dans des cellules solaires[30],[35].

Discovering Dengue Drugs - Together - Phase 1[modifier | modifier le code]

La mission du projet Ensemble découvrons un médicament contre la dengue est d'identifier des médicaments candidats prometteurs pour combattre les virus de la dengue, de l'hépatite C, du Nil occidental, de la fièvre jaune et d'autres virus liés. Il faut effectuer les calculs de criblage virtuel sur les structures nécessaires à l'identification de ces pistes[36],[37].

Genome Comparison[modifier | modifier le code]

L'objectif principal du projet de Comparaison du génome est de réaliser pour la première fois une comparaison complète paire par paire entre toutes les prévisions de séquences génétiques, et d'obtenir des indices de similarité qui seront utilisés comme référentiel de référence destiné à la communauté des annoteurs, et qui constituera une ressource d'une valeur inestimable pour les biologistes. Le programme de similarité des séquences utilisé dans le projet de Comparaison du génome permet de trouver l'alignement local mathématiquement optimal entre des paires de séquences. Lorsque des chercheurs séquencent de nouveaux génomes d'autres organismes, ils pourront les ajouter à cette base de données et calculer les comparaisons, fournissant ainsi des informations neuves à la communauté scientifique[38],[39],[40].

Help Cure Muscular Dystrophy[modifier | modifier le code]

Le projet de la Lutte contre la dystrophie musculaire étudie les interactions entre plus de 2 200 protéines dont la structure est connue, en se concentrant sur celles jouant un rôle dans les maladies neuromusculaires. Les informations obtenues seront rassemblées dans une base de données pour aider les chercheurs à concevoir les molécules susceptibles d'inhiber ou de favoriser la liaison de molécules particulières. L'objectif est de pouvoir trouver des traitements contre les myopathies et d'autres pathologies neuromusculaires[41],[42].

Help Cure Muscular Dystrophy - Phase 2[modifier | modifier le code]

Écran de veille lors de l'exécution de calculs pour le projet Help Cure Muscular Dystrophy - Phase 2.

Le projet de la Lutte contre la dystrophie musculaire étudie les interactions entre plus de 2 200 protéines dont la structure est connue, en se concentrant sur celles jouant un rôle dans les maladies neuromusculaires. Les informations obtenues seront rassemblées dans une base de données pour aider les chercheurs à concevoir les molécules susceptibles d'inhiber ou de favoriser la liaison de molécules particulières. L'objectif est de pouvoir trouver des traitements contre les myopathies et d'autres pathologies neuromusculaires[41],[43].

Help Defeat Cancer[modifier | modifier le code]

Le World Community Grid permettra aux composants du projet Aidez à vaincre le cancer les plus exigeants en puissance de traitement de s'exécuter à une vitesse optimale et par conséquent d'augmenter l'exactitude et la sensibilité des procédures de calculs des expressions et de reconnaissance des schémas. En tirant parti de la puissance de calcul du World Community Grid, les chercheurs pourront analyser un ensemble beaucoup plus vaste de spécimens tissulaires cancéreux et expérimenter avec un nombre beaucoup plus étendu de biomarqueurs et de colorations qu'ils ne pourraient le faire avec des ressources informatiques traditionnelles. À l'heure actuelle, seule une toute petite portion des biomarqueurs connus a été étudiée. L'objectif à long terme est de créer une bibliothèque de biomarqueurs et de leurs schémas d'expression afin qu'à l'avenir, les médecins puissent la consulter pour rendre des diagnostics et établir le traitement le plus efficace pour les patients atteints de cancer[44],[45].

Human Proteome Folding[modifier | modifier le code]

Le projet Repliement du protéome humain doit fournir aux scientifiques les données permettant de prédire la forme d'un très grand nombre de protéines humaines. Ces prévisions donneront aux scientifiques les indices nécessaires pour identifier les fonctions biologiques de protéines spécifiques du corps humain. En comprenant la façon dont chaque protéine agit sur la santé, les scientifiques pourront développer de nouveaux traitements pour les maladies humaines telles que cancer, VIH/SIDA, SRAS et malaria[46].

Influenza Antiviral Drug Search[modifier | modifier le code]

Écran de veille lors de l'exécution de calculs pour le projet Influenza Antiviral Drug Search.

L'objectif du projet Recherche d'antiviraux contre la grippe est de trouver de nouveaux médicaments pouvant arrêter la propagation d'une infection grippale dans le corps. La recherche porte en particulier sur les virus de la grippe devenus résistants aux médicaments et aux nouveaux virus qui apparaissent. L'identification des composés chimiques représentant les meilleurs candidats accélérera les efforts pour mettre au point des traitements utiles pour gérer les poussées saisonnières de la grippe, ainsi que des épidémies et même des pandémies à venir[47].

Nutritious Rice for the World[modifier | modifier le code]

L'objectif du projet Nourrir le monde avec du riz est de prédire la structure des protéines des principales variétés de riz, afin d'aider les fermiers à cultiver des variétés de riz plus nutritives avec des rendements plus élevés, une résistance accrue aux maladies et aux parasites et utilisant la gamme complète de nutriments biodisponibles, en particulier dans les régions souffrant de famine, ce qui serait bénéfique pour l'humanité entière. Déterminer la structure des protéines est un processus difficile et coûteux. Il est cependant possible de prédire par la bioinformatique la structure d'une protéine à partir de sa séquence ADN. Le groupe Computational Biology Research de l'université de Washington a développé un logiciel dernier cri pour réaliser ces calculs. La difficulté réside dans le fait que le riz contient des milliers de protéines distinctes. Grâce à la collaboration avec des chercheurs agronomes et des fermiers, on espère améliorer à terme la qualité et le rendement global du riz[48],[49].

Help Conquer Cancer[modifier | modifier le code]

La mission du projet Aider à vaincre le cancer est d'améliorer les résultats de la cristallographie aux rayons X des protéines, qui aide les chercheurs non seulement à annoter les parties inconnues du protéome humain, mais surtout leur permet de comprendre la naissance, la progression et le traitement du cancer[50],[51].

Human Proteome Folding - Phase 2[modifier | modifier le code]

Écran de veille lors de l'exécution de calculs pour le projet Human Proteome Folding - Phase 2.

Le projet Repliement du protéome humain - Phase 2 reprend au point où s'était arrêtée la première phase. Les deux principaux objectifs de ce projet sont d'obtenir des structures de résolution supérieure pour certaines protéines humaines et certaines protéines pathogènes et d'explorer plus en avant les limites de la prévision des structures protéiques en continuant à développer la prévision de structures avec le logiciel Rosetta. Le projet répondra ainsi à deux impératifs parallèles très importants, l'un biologique et l'autre biophysique[52],[53].

Discovering Dengue Drugs - Together - Phase 2[modifier | modifier le code]

La mission du projet Ensemble découvrons un médicament contre la dengue - Phase 2 est d'identifier des médicaments candidats prometteurs pour combattre les virus de la dengue, de l'hépatite C, du Nil occidental, de la fièvre jaune et d'autres virus liés. Il faut effectuer les calculs de criblage virtuel sur les structures nécessaires à l'identification de ces médicaments candidats. La phase 2 du projet est pensée pour réduire le nombre de prédictions de faux positifs (des impasses, donc) de la phase 1. La phase 2 prendra plusieurs occurrences prometteuses de la phase 1 et exécutera chacune d'elles via des simulations de dynamiques moléculaires à base de calculs, afin de calculer avec précision l'énergie libre Gibbs de liaison. Ces calculs permettront de prédire l'étroitesse de la liaison entre les molécules médicamenteuses et les protéases des différents flavivirus. La phase 2 donnera donc une liste d'occurrences nettement plus riche en vrais positifs[36],[54].

Drug Search for Leishmaniasis[modifier | modifier le code]

Le but du projet Recherchons un médicament contre la Leishmaniose est d'identifier les molécules potentielles qui pourraient être développées sous forme de traitements contre la leishmaniose. Des simulations sur ordinateur seront effectuées afin d'étudier les interactions entre des millions de composés chimiques et certaines protéines cibles. Cela aidera à trouver les composés les plus prometteurs qui pourront conduire à des traitements efficaces contre cette maladie[55].

GO Fight Against Malaria[modifier | modifier le code]

La mission du projet En avant pour la lutte contre la Malaria est de découvrir des médicaments candidats prometteurs qui pourraient être développés comme nouveaux médicaments qui guérissent les formes pharmaco-résistantes de la malaria. La puissance de calcul du World Community Grid sera utilisée pour effectuer des simulations sur les interactions entre des millions de composés chimiques et certaines protéines cibles, ceci afin de prédire leur capacité à éliminer la malaria. Les meilleurs composés seront testés et développés dans les traitements possibles contre cette maladie[56].

Computing for Sustainable Water[modifier | modifier le code]

La mission du projet Calculs pour une eau durable est d'étudier les effets de l'activité humaine sur une grande zone et d'acquérir une compréhension plus profonde des mesures qui pourraient conduire à la restauration, la santé et la durabilité de cette importante ressource en eau. La puissance de calcul du World Community Grid servira à effectuer des millions de simulations informatiques afin de mieux comprendre les effets qui résulteraient d'une activité humaine dans la Baie de Chesapeake. Les chercheurs espèrent qu'ils pourront appliquer ce qu'ils auront appris de ce projet à travers le monde, dans les autres régions qui font face au problème d'une eau durable[57],[58].

Computing for Clean Water[modifier | modifier le code]

L'objectif du projet Calculs pour de l'eau potable est d'analyser en profondeur, à l'échelle moléculaire, les origines du flux d'eau à travers une nouvelle classe de matériaux filtrants. Cette analyse vise à favoriser le développement de filtres d'eau meilleur marché et plus efficaces.

Le manque d'accès à l'eau potable est l'un des plus grands défis de l'humanité pour de nombreuses zones des pays en voie de développement. Il est estimé que 1,2 milliard de personnes n'ont pas accès à de l'eau potable, et que 2,6 milliards bénéficient de peu ou pas d'assainissement[59],[60].

Help Fight Childhood Cancer[modifier | modifier le code]

L'objectif du projet Lutte contre le cancer infantile est de découvrir des médicaments capables de désactiver trois protéines associées au neuroblastome, l'une des tumeurs solides les plus fréquentes chez les enfants. L'identification de ces médicaments pourrait améliorer le traitement de la maladie grâce à une association avec un traitement de chimiothérapie[61],[62].

Say No to Schistosoma[modifier | modifier le code]

La mission du projet Dire non à la Schistosoma est d'identifier les médicaments potentiels qui pourraient être développés dans la lutte contre les schistosomes. La grande capacité de calcul du World Community Grid servira à exécuter des simulations afin d'étudier les interactions entre des millions de composés chimiques et certaines protéines cibles. Cela aidera à trouver le composant le plus prometteur qui pourra lutter efficacement contre cette maladie[63],[64].

Projets à venir[modifier | modifier le code]

AfricanClimate@Home - Phase 2[modifier | modifier le code]

La phase 1 du projet AfricanClimate@Home a pris fin en juillet 2008. Les scientifiques travaillant sur ce projet sont en train d'analyser les résultats pour préparer la phase 2 du projet[34].

Récapitulatif[modifier | modifier le code]

État d'avancement Nom du projet Date de lancement (sous Windows) Date de fin de projet Temps d'exécution[65] Phase Maladie Description Pays d'origine
Projets actifs FightAIDS@Home 21 novembre 2005 mi 2018[66] 250 462 ans - SIDA, VIH Recherche sur les effets des inhibiteurs de protéases Drapeau des États-Unis États-Unis
Clean Energy Project 8 novembre 2010 hiver 2016-2017 [66] 23 150 ans 2 - recherche sur les énergies propres Drapeau des États-Unis États-Unis
Mapping Cancer Markers 8 novembre 2013 novembre 2015[66] 25 108 ans - Cancer Recherche de corrélation entre des combinaisons de marqueurs cellulaires et un type de cancer donné Drapeau des États-Unis États-Unis
Uncover Genome Mysteries 14 octobre 2014 juillet 2015[66] 684 ans - Drapeau du Brésil Brésil / Drapeau de l'Australie Australie
Projets terminés Help Fight Childhood Cancer 16 mars 2009 2 juillet 2014 55 874 ans - Neuroblastome Recherche sur les 3 protéines responsables du neuroblastome Drapeau du Japon Japon
Say No To Schistosoma 22 février 2012 30 septembre 2014 20 790 ans - Schistosoma Recherche de médicament contre les Schistosoma Drapeau du Brésil Brésil
AfricanClimate@Home 3 septembre 2007 juillet 2008 33 ans 1 - Recherche de solutions pour développer des modèles spécifiques aux climats africains Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Clean Energy Project 5 décembre 2008 13 octobre 2009 2 181 ans 1 - recherche sur les énergies propres Drapeau des États-Unis États-Unis
Computing for sustainable water 17 avril 2012 26 septembre 2012[67] 4 173 ans - Eau Étude des effets de l'activité humaine sur un grand bassin versant Drapeau des États-Unis États-Unis
Discovering Dengue Drugs - Together 21 août 2007 11 août 2009 11 737 ans 1 Dengue, Hépatite C, Fièvre jaune, Virus du Nil occidental Recherche d'un traitement contre les virus de la famille des Flaviviridae Drapeau des États-Unis États-Unis
Human Proteome Folding Project 16 novembre 2004 18 juillet 2006 26 645 ans 1 Malaria, Diabète, Nanisme harmonieux, Paludisme, Ostéoporose, Maladie de Creutzfeldt-Jakob, Cardiomyopathie dilatée, Cancer, Acromégalie Recherche sur le génome humain Drapeau des États-Unis États-Unis
Help Defeat Cancer 20 juillet 2006 avril 2007 2 909 ans - Cancer Recherche sur les matrices tissulaires Drapeau des États-Unis États-Unis
Fiocruz Genome Comparison Project 21 novembre 2006 21 juillet 2007 3 748 ans - - Comparaison des génomes de différentes espèces vivantes pour en trouver les similitudes Drapeau du Brésil Brésil
Help Cure Muscular Dystrophy 19 décembre 2006 11 juin 2007 8 082 ans 1 Dystrophie musculaire, Myopathie de Duchenne, Maladie neuromusculaire Recherche sur le rôle des interactions protéine-protéine Drapeau de la France France
Help Cure Muscular Dystrophy 12 mai 2009 6 mai 2013[68] 53 520 ans 2 Dystrophie musculaire, Myopathie de Duchenne, Maladie neuromusculaire Recherche sur le rôle des neurotransmetteurs Drapeau de la France France
Influenza Antiviral Drug Search 5 mai 2009 22 octobre 2009 2 876 ans - Grippe recherche d'un traitement antiviral au virus de la grippe Drapeau des États-Unis États-Unis
Nutritious Rice for the World 12 mai 2008 6 avril 2010 25 761 ans - Malnutrition Recherche de méthodes de lutte contre la famine par de développement de la riziculture Drapeau des États-Unis États-Unis
Discovering Dengue Drugs - Together 17 février 2010 22 mars 2013[69] 1 471 ans 2 Dengue, Hépatite C, Fièvre jaune, Virus du Nil occidental Recherche d'un traitement contre les virus de la famille des Flaviviridae Drapeau des États-Unis États-Unis
Help Conquer Cancer 1er novembre 2007 29 mai 2013[70] 113 902 ans - Cancer, Cancer du poumon, Cancer de l'ovaire, Cancer de la prostate Recherche sur les protéines par la méthode de diffractométrie de rayons X Drapeau du Canada Canada
GO Fight Against Malaria 16 novembre 2011 25 juin 2013[71] 28 005 ans - Paludisme Recherche de composés chimiques efficace contre la malaria Drapeau des États-Unis États-Unis
Drug Search for Leishmaniasis 31 août 2011 5 août 2013[72] 37 150 ans - Leishmaniose Recherche de composés chimiques efficace contre la leishmaniose Drapeau de la Colombie Colombie
Human Proteome Folding Project 23 juin 2006 25 juin 2013[73] 127 475 ans 2 Malaria, Diabète, Nanisme harmonieux, Paludisme, Ostéoporose, Maladie de Creutzfeldt-Jakob, Cardiomyopathie dilatée, Cancer, Acromégalie Recherche sur les chaînes de protéines humaines Drapeau des États-Unis États-Unis
Computing for Clean Water 20 septembre 2010 25 avril 2014 [74] 37 535 ans - - Recherche sur les origines du flux d'eau à travers une nouvelle classe de matériaux filtrants Drapeau de la République populaire de Chine Chine

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « http://www-03.ibm.com/industries/healthcare/us/detail/news/Y344005K66783Y35.html » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  2. a, b et c Statistiques globales sur le site de World Community Grid. Statistiques du 08 janvier 2014.
  3. http://www.worldcommunitygrid.org/about_us/viewAboutUs.do
  4. IBM builds grid for smallpox research
  5. a et b (en) « Computers enlisted for bioterror fight », BBC,‎ 5 février 2003 (consulté le 24 novembre 2008)
  6. (en) Clery, Daniel, « IBM Offers Free Number Crunching for Humanitarian Research Projects » (DOI 10.1126/science.308.5723.773a, consulté le 24 novembre 2008)
  7. (en) knreed, « Linux is here!!! », World Community Grid,‎ 31 octobre 2005 (consulté le 30 juillet 2007)
  8. (en) « System Requirements », Help, World Community Grid (consulté le 28 juillet 2007)
  9. a et b (en) Todd Weiss, « 'World Community Grid' seeks to harness unused computers », Computerworld,‎ 17 novembre 2004 (lire en ligne)
  10. (en) « Politique vis-à-vis des membres de World Community Grid », Intimité et sécurité, World Community Grid (consulté le 10 novembre 2010)
  11. a et b (en) « Qui sommes-nous ? », World Community Grid (consulté le 10 novembre 2010)
  12. (en) « Returning Results: What is a Work Unit? », Help, World Community Grid (consulté le 10 novembre 2010)
  13. (en) « Installing the Windows Agent: If I re-install the software, will the work that I am doing be lost forever? », Help, World Community Grid (consulté le 5 août 2007)
  14. (en) « The Grid », Tryscience (consulté le 28 juillet 2007)
  15. (en) « Points: What is validation? », Help, World Community Grid (consulté le 28 juillet 2007)
  16. (en) « Getting Started: I'm using the BOINC agent, how do I choose which project my computer processes work for? », Help, World Community Grid (consulté le 10 novembre 2010)
  17. (en) bbover3, « BOINC Migration Announcement », World Community Grid,‎ 17 août 2007 (consulté le 10 novembre 2010)
  18. (en) « CPU Usage: Why does my PC show high CPU use? », Help, World Community Grid (consulté le 14 novembre 2010)
  19. TThrottle
  20. (en) « Points: What are points? », Help, World Community Grid (consulté le 17 novembre 2010)
  21. (en) « Points: How are points calculated for the BOINC agent? », Help, World Community Grid (consulté le 17 novembre 2010)
  22. (en) knreed, « BOINC Points », World Community Grid,‎ 2 novembre 2006 (consulté le 17 novembre 2010)
  23. (en) « Teams », Help, World Community Grid (consulté le 17 novembre 2010)
  24. (en) « Qui sommes nous - Nos partenaires », World Community Grid (consulté le 27 novembre 2010)
  25. (en)(fr) « Nouvelles & mises à jour », World Community Grid (consulté le 27 novembre 2010)
  26. (en)(fr) « Informations et presse Ad #1 », News & Media, World Community Grid (consulté le 27 novembre 2010)
  27. (en)(fr) « Informations et presse Ad #2 », News & Media, World Community Grid (consulté le 27 novembre 2010)
  28. (en) « FightAIDS@Home », The Olson Laboratory (consulté le 28 novembre 2010)
  29. (en) « FightAIDS@Home », World Community Grid (consulté le 28 novembre 2010)
  30. a et b (en) « The Clean Energy Project », The Clean Energy Project (consulté le 27 novembre 2010)
  31. (en) « The Clean Energy Project - Phase 2 », World Community Grid (consulté le 27 novembre 2010)
  32. (en) « Mapping Cancer Markers », Mapping Cancer Markers (consulté le 29 décembre 2013)
  33. « http://www.csag.uct.ac.za/worldcommunitygrid » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-25
  34. a et b (en) « AfricanClimate@Home », World Community Grid (consulté le 4 décembre 2010)
  35. (en) « The Clean Energy Project - Phase 1 », World Community Grid (consulté le 28 novembre 2010)
  36. a et b (en) « Discovering Dengue Drugs-Together », UTMB (consulté le 28 novembre 2010)
  37. (en) « Discovering Dengue Drugs - Together - Phase 1 », World Community Grid (consulté le 28 novembre 2010)
  38. (en) « Protein World Database », Ministério da Saúde (consulté le 8 août 2013)
  39. (en) « The Genome Comparison Project, Project Progress », Ministério da Saúde (consulté le 8 août 2013)
  40. (en) « Genome Comparison Overview », World Community Grid (consulté le 4 décembre 2010)
  41. a et b (en) « Help Cure Muscular Dystrophy », Analytical Genomics (consulté le 27 novembre 2010)
  42. (en) « Help Cure Muscular Dystrophy », World Community Grid (consulté le 4 décembre 2010)
  43. (en) « Help Cure Muscular Dystrophy - Phase 2 », World Community Grid (consulté le 27 novembre 2010)
  44. (en) « Help Defeat Cancer Project », Dr David Foran (consulté le 4 décembre 2010)
  45. (en) « Help Defeat Cancer », World Community Grid (consulté le 4 décembre 2010)
  46. (en) « Human Proteome Folding », World Community Grid (consulté le 4 décembre 2010)
  47. (en) « Influenza Antiviral Drug Search », World Community Grid (consulté le 28 novembre 2010)
  48. (en) « Nutritious Rice for the World project », University of Washington (consulté le 4 décembre 2010)
  49. (en) « Nutritious Rice for the World », World Community Grid (consulté le 4 décembre 2010)
  50. (en) « Help Conquer Cancer », University Health Network Ontario Cancer Institute, University of Washington et Center for High Throughput Structural Biology (consulté le 28 novembre 2010)
  51. (en) « Help Conquer Cancer », World Community Grid (consulté le 28 novembre 2010)
  52. (en) « The Human Proteome Folding Project », Bonneau Laboratory (consulté le 28 novembre 2010)
  53. (en) « Human Proteome Folding - Phase 2 », World Community Grid (consulté le 28 novembre 2010)
  54. (en) « Discovering Dengue Drugs - Together - Phase 2 », World Community Grid (consulté le 28 novembre 2010)
  55. (en) http://www.worldcommunitygrid.org/research/dsfl/overview.do
  56. (en) http://www.worldcommunitygrid.org/research/gfam/overview.do
  57. (en) « Computing for Sustainable Water », Université de Virginie (consulté le 8 aoüt 2013)
  58. (en) « Computing for Sustainable Water », World Community Grid (consulté le 8 août 2013)
  59. (en) « The Computing for Clean Water Project (C4CW) », Center for Nano and Micro Mechanics (consulté le 8 août 2013)
  60. (en) « Computing for Clean Water », World Community Grid (consulté le 27 novembre 2010)
  61. (en)(ja) « Help Fight Childhood Cancer », Chiba University et Chiba Cancer Center (consulté le 28 novembre 2010)
  62. (en) « Help Fight Childhood Cancer », World Community Grid (consulté le 28 novembre 2010)
  63. (en) http://www.worldcommunitygrid.org/research/sn2s/overview.do
  64. (en) « Say No to Schistosoma », Mestrado de Tecnologia Aplicada a Biologia Computacional (consulté le 08 août 2013)
  65. « Temps d'exécution par projet », World Community Grid (consulté le 08 janvier 2014)
  66. a, b, c et d (en) « Dates hypothétiques de fin de projets », ?? (consulté le 08 janvier 2014)
  67. (en)End of the Computing for Sustainable Water project, worldcommunitygrid.org, Publié le 26 septembre 2012
  68. End of the Help Cure Muscular Dystrophy - Phase 2 project, worldcommunitygrid.org, Publié le 6 mai 2013
  69. (en)Discovering Dengue Drugs – Together, project update March 2013, worldcommunitygrid.org, Publié le 22 mars 2013
  70. (en)End of the Help Conquer Cancer project, worldcommunitygrid.org, Publié le 29 mai 2013
  71. (en)End of the GO Fight Against Malaria project, worldcommunitygrid.org, Publié le 25 juin 2013
  72. (en)(es)Status of the DSFL Completed , PECET, Universidad de Antioquia, Publié le 5 août 2013
  73. (en)End of the Human Proteome Folding - Phase 2 project, worldcommunitygrid.org, Publié le 25 juin 2013
  74. http://www.worldcommunitygrid.org/about_us/viewNewsArticle.do?articleId=355

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]