Work-in

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un work-in (anglicisme formé à partir de « work » qui désigne le travail, et « -in » qui évoque l'idée de manifestation) est une forme d'action directe dans laquelle des travailleurs dont l'emploi est menacé de suppression, se regroupent et choisissent de rester à leur poste pour y continuer la production sans être rémunérés. Le but est généralement de montrer par le fait que leur poste continue à être viable à long-terme, et peut réellement être autogéré par les travailleurs.

Un célèbre work-in a eu lieu en 1971 dans les Upper Clyde Shipbuilders, qui regroupait les compagnies de construction navale du Clyde, à Glasgow en Écosse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]