Women's studies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les women's studies forment un champ d'études interdisciplinaire qui explore la politique, la société, les médias et l'histoire depuis des perspectives féminines et/ou féministes. Les méthodologies populaires de ce champ d'études incluent l'analyse de discours intersubjectifs, l'intersectionnalité, le multiculturalisme, le féminisme transnational, l'auto-ethnographie et les pratiques en matière de lectures liées à la théorie critique, au post-structuralisme et à la théorie queer. Il comprend des recherches et des critiques des normes sociétales de genre, de race, de classe, de sexualité ainsi que de diverses inégalités sociales. Il est étroitement relié au champ plus large des études de genre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les women's studies ont commencé à être étudiées en tant que discipline académique dans les universités américaines à la fin des années 1960[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les Women's Studies aux États-Unis, par Éliane Elmaleh, sur transatlantica.revues.org

Liens externes[modifier | modifier le code]