Women's Wear Daily

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Women's Wear Daily
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue Anglais
Périodicité Quotidien
Genre Presse féminine
Date de fondation 1910

ISSN 0149-5380
Site web www.wwd.com

Women's Wear Daily, souvent cité de ses initiales WWD, est un quotidien de mode féminin, une revue professionnelle, fondé aux États-Unis en 1910 par Edmud Wade Fairchild. C'est au au départ un supplément au Daily Trade Record[1].

Cette revue professionnelle[1] est connue pour être la « bible[2],[3],[4],[5],[6] » du secteur de la mode

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marnie Fogg (dir.) et al. (trad. Denis-Armand Canal et al., préf. Valerie Steele), Tout sur la mode : Panorama des chefs-d’œuvre et des techniques, Paris, Flammarion, coll. « Histoire de l'art »,‎ octobre 2013 (1re éd. 2013 Thames & Hudson), 576 p. (ISBN 978-2081309074), « Des vêtements pratiques pour les femmes », p. 205
  2. Marie Ottavi, « La mode, c'est ceux qui la font qui en parlent le mieux », Mode, sur next.liberation.fr, Libération,‎ 12 décembre 2012 (consulté le 18 janvier 2013) : « […] dans la bible de la mode, le «Women's Wear Daily». […] Women's Wear Daily (WWD), bible du secteur […] »
  3. (en) Lia Miller, « Women's Wear Daily Setting Its Sights on the Luxury Market », Media, sur nytimes.com, The New York Times,‎ 14 mars 2005 (consulté le 18 janvier 2013) : « Women's Wear Daily has long been the bible of the fashion industry. »
  4. (en) Cathy Horyn, « Breaking Fashion News With a Provocative Edge », sur nytimes.com, The New York Times,‎ 20 août 1999 (consulté le 18 janvier 2013) : « […] his trade publication so that in time it became known as the Bible of fashion. »
  5. « Jack Lang et des femmes éblouissantes », L'Impartial,‎ 25 octobre 1985, p. 2 « L'américian John Fairchild, patron du très célèbre et très écouté « Women's Wear Daily », bible de la 7e Avenue new-yorkaise de la confection de mode, […] »
  6. David Downton (trad. Brigitte Quentin, préf. Stéphane Rolland), Les Maîtres de l'illustration de mode [« Master of Fashion Illustration »], Paris, Eyrolles,‎ septembre 2011 (1re éd. 2010), 226 p. (ISBN 978-2-212-12705-8, présentation en ligne), « Kenneth Paul Block », p. 146 « Ce journal […] la « bible de la mode ». Destiné aux professionnels (les prophètes de la 7e avenue), WWD prédisait les tendances et rendait compte […] »

Articles connexes[modifier | modifier le code]