Women's Royal Naval Service

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Women's Royal Naval Service (WRNS ; aussi communément appelé Wrens) était la branche féminine de la Royal Navy.

Les membres étaient généralement des cuisinières, des télégraphistes, des radaristes, des analystes des armes, des opératrices de télémètres, des électriciennes et des mécaniciennes. Elles se faisaient couramment appeler Werns.

Historique[modifier | modifier le code]

La branche féminine de la Royal Navy est créée en 1917 pendant la Première Guerre mondiale, et compte 5 500 membres et 500 officiers à la fin de la guerre.

Durant la fin de la Grande Guerre, un torpilleur allemand fit de nombreuses victimes en Irlande. Joséphine Carr, membre du WRNS de Cork (Irlande), est victime du torpillage du RMS Leinster (en), le 10 octobre 1918[1]. Elle voyageait à son bord avec deux autres Wrens, de Dublin à Holyhead. Cette jeune femme est la première marinette du Women's Royal Naval Service à périr en service commandé[2].

Démantelée en 1919, la WRNS est réactivée en 1939, début de la Seconde Guerre mondiale, avec des métiers très variés, dont celui de pilote de transport. Comptant, à son apogée en 1944, environ 75 000 personnes, elle fait état d'une centaine de mortes, dans ses rangs, à la fin de la guerre.

La WRNS n'est pas dissoute à la fin de la guerre. Elle continue de fonctionner jusqu'en 1993, date à laquelle elle est intégrée à la Royal Navy.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Remembering those who died on the R.M.S. Leinster sur le site de la Dún Laoghaire harbour company
  2. (en) Leinster People sur le site Chapters of Dublin history

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]