Wolframs-Eschenbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eschenbach.
Wolframs-Eschenbach
Blason de Wolframs-Eschenbach
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Moyenne-Franconie
Arrondissement
(Landkreis)
Ansbach
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
10
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Michael Dörr
Partis au pouvoir CSU
Code postal 91639
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 5 71 229
Indicatif téléphonique 09875
Immatriculation AN
Démographie
Population 2 872 hab. (31 décembre 2009)
Densité 113 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 36″ N 10° 43′ 32″ E / 49.226569, 10.72560549° 13′ 36″ Nord 10° 43′ 32″ Est / 49.226569, 10.725605  
Altitude 442 m
Superficie 2 547 ha = 25,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Wolframs-Eschenbach

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Wolframs-Eschenbach
Liens
Site web www.wolframs-eschenbach.de

Wolframs-Eschenbach (Obereschenbach jusqu'en 1917), est une ville allemande, située en Bavière, dans l'arrondissement d'Ansbach et le district de Moyenne-Franconie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de Wolframs-Eschenbach (en rouge) dans la communauté administrative (en violet) et dans l'arrondissement d'Ansbach

Wolframs-Eschenbach est une ville pittoresque, encore ceinte de ses remparts médiévaux, située à 15 km au sud-est d'Ansbach, à la limite avec l'arrondissement de Weissenburg-Gunzenhausen. Elle est le siège de la communauté administrative qu'elle forme avec la commune de Mitteleschenbach et qui comptait 4 470 habitants en 2005 pour une superficie de 35,98 km².

Communes limitrophes (en commençant par le nord et dans le sens des aiguilles d'une montre) : Lichtenau, Windsbach, Mitteleschenbach, Haundorf, Muhr am See et Merkendorf.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite d'Eschenbach apparaît dans les années 1212-1220 quand elle est donnée en cadeau par les comtes Wertheimer à l'Ordre Teutonique auquel elle appartiendra pendant six siècles.

L'empereur Louis IV du Saint-Empire lui octroie les droits de ville le 18 décembre 1332.

En 1809, après la dissolution de l'Ordre Teutonique par Napoléon Ier, la ville est intégrée au royaume de Bavière et à l'arrondissement de Gunzenhausen. Un décret du roi Louis III de Bavière change en 1917 son nom de Obereschenbach en Wolframs-Eschenbach.

Lors de la réforme administrative de 1972, Wolframs-Eschenbach est incorporée à l'arrondissement d'Ansbach. Les communes de Biederbach, Reutern, Selgenstadt (arrondissement de Gunzenhausen) et Waizendorf (arrondissement de Feuchtwangen) lui sont adjointes pour former la ville actuelle.

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville de Wolframs-Eschenbach seule :

Évolution démographique
1910 1933 1939
966[1] 1 039[2] 981[2]


Ville de Wolframs-Eschenbach dans ses limites actuelles :

Évolution démographique
1840 1871 1900 1910 1925 1933 1939 1950 1961
1 503[3] 1 414[3] 1 458[3] 1 538[1] 1 529[3] 1 624[2] 1 534[2] 2 114[4] 1 997[3]
1970 1987 2000 2003 2009 - - - -
2 018[3] 2 086[3] 2 897[3] 2 909 2 872[3] - - - -


Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Wolframs-Eschenbach est la ville natale de Wolfram von Eschenbach (1170-1220), chevalier et poète allemand du Moyen Âge.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Arrondissement de Gunzenhausen, recensement de 1910
  2. a, b, c et d (de) Arrondissement de Gunzenhausen, recensements de 1933 et 1939
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i (de) Land de Bavière, ville de Wolframs-Eschenbach, STATISTIQUES OFFICIELLES
  4. Cette forte augmentation de la population s'explique par le nombre important de réfugiés venus des grandes villes allemandes bombardées durant la Seconde Guerre mondiale.