Wolfgang Heinrich Johannes Fuchs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johannes Fuchs.

Wolfgang Heinrich Johannes Fuchs (né le 19 mai 1915 à Munich, mort le 24 février 1997 à Ithaca) est un mathématicien germano-américain spécialisé dans l'analyse complexe, en particulier la théorie de Nevanlinna.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a obtenu son Ph.D. en 1941 à l'université de Cambridge[1], sous la direction d'Albert Ingham (en). Il rejoint en 1950 l'université Cornell[2]. Son nombre d'Erdős est 1 puisqu'il a copublié avec Paul Erdős ( notamment le théorème d'Erdős-Fuchs en théorie additive des nombres).

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Il a remporté une bourse Guggenheim en 1956, une bourse Fulbright-Hays en 1973, et un prix Humboldt en 1978[2]. Il a fait partie des orateurs donnant une courte communication au Congrès international des mathématiciens de 1962, à Stockholm (On a conjecture of G. Pólya concerning gap series).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wolfgang Heinrich Johannes Fuchs sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. a et b (en) J. Milne Anderson, David Drasin (de) et Linda R. Sons, « Wolfgang Heinrich Johannes Fuchs (1915–1997) », Notices Amer. Math. Soc., vol. 45, no 11,‎ décembre 1998, p. 1472-1478 (lire en ligne [PDF])