Wolfert VI van Borssele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borsele et Borssele.
(nl) Wolfert VI van Borselen
(fr) Jean de Borssele
Statuts, Ordonnances et Armorial de l’Ordre de la Toison d'or[1]
Statuts, Ordonnances et Armorial de l’Ordre de la Toison d'or[1]

Surnom Borsele
Naissance vers 1433
Décès (à environ 54 ans)
Gand
Origine Comté de Flandre
Allégeance Flag of the Duchy of Burgundy.svg Duché de Bourgogne
Pavillon royal de la France.svg Royaume de France
Flag - Low Countries - XVth Century.png  Pays-Bas des Habsbourg
Grade Maréchal
Commandement Maréchal de France (1464-1466)
Amiral des Pays-Bas (nl) (1466-1485)
Distinctions Ordre de la Toison d'or
Autres fonctions Stadhouder de Hollande et Zélande (1477-1480)
Famille Maison de Borssele (de)

Jean de Borssele ou Borsele (en néerlandais : Wolfert VI van Borselen) (env. 1433 - 1487), est un chevalier et un comte français, maréchal de France devenu comte écossais par mariage avec une princesse de la maison Stuart.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils aîné de Henri II de Borssele (nl) (env. 1404-1474), seigneur de Veere en Zélande, et comte de Grandpré en Champagne [2]. Son père est lieutenant général pour les armées du roi de France pour la guerre de mer, chevalier de la Toison d'or [3], et amiral de Hollande[4], sa mère Jeanne (env. 1410-1467) est la fille d'Olivier de Hallwin, seigneur de Henserode[5].

Il occupe le poste de gouverneur de la Hollande, Zélande et Frise entre 1477 et 1480.

Il meurt le 29 avril 1487 à Gand, et est enterré à Sandenburg.

Titres et dignités[modifier | modifier le code]

Comte champenois et écossais[modifier | modifier le code]

Seigneur de (de) Veere par son père, il est également seigneur de (de) Flessingue, Brouwershaven, Westkapelle, et Dombourg. Il devient également comte de Grandpré en 1470 (comté champenois que son père avait acheté à Quentin Le Bouteiller[6]) entre 1462 et 1467[7]. En 1487, il vend le comté de Grandpré à Louis de Joyeuse, seigneur de Botheon.

Par son mariage en 1444 avec la princesse Marie ( † ), fille de Jacques Ier d'Écosse, il devient comte de Buchan « de jure uxoris ». Devenu veuf en 1465 et sans héritier de ce mariage, il perd la jouissance de ce titre.

Maréchal de France[modifier | modifier le code]

C'est toutefois à cette époque où, gendre d'un roi il est comme l'égal d'un prince, le roi Louis XI le crée maréchal de France à la place du maréchal de la Fayette, il est payé en cette qualité du 1er mars 1464 au 29 octobre 1466 où il est destitué[8]. Il est destitué de sa charge de maréchal quand il succède à Jean de Luxembourg, comme capitaine de la flotte bourguignonne hors de Flandres (amiral des Pays-Bas (nl)), en 1466, il occupe ce poste jusqu'en 1485[9].

Ordre de la Toison d'or[modifier | modifier le code]

Il est investi en tant que chevalier de la Toison d'or, le 1er mai 1478 à Bruges par Maxililien de Habsbourg, comte de Bourgogne, d'Artois, de Brabant et de Flandres, qui le fait ainsi entrer dans le cercle de ses proches comme 82e membre de la Toison d'or [10].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Premières noces 

Il épouse en 1444 Marie (en) Stuart (avant 1428 – 20 mars 1465), princesse d'Écosse, qui est créée comtesse de Buchan lors de son mariage[11]. Elle est fille de Jacques Ier d'Écosse et de Jeanne Beaufort. Il devient par ce mariage beau-frère du dauphin, le futur roi Louis XI. De ce lit naissent deux fils, morts jeunes. Veuf et sans postérité, il se remarie :

Secondes noces 

Il épouse, le 17 juin 1468, Charlotte de Bourbon (1449-1478), seconde fille de Louis Ier de Bourbon, comte de Montpensier et de Jeanne d'Auvergne, dauphine d'Auvergne. Il sera par ce mariage l'oncle du futur connétable de Bourbon. De ce lit naissent cinq enfants, un fils mort jeune et quatre filles mariées.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Heraldique couronne comte français.svg
Blason Walsee.svg

De sable à la bande d'argent.[12]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « collecties.meermanno.nl », Statuts, Ordonnances et Armorial de l’Ordre de la Toison d'or (consulté le 30 octobre 2010)
  2. Jan J. B. Kuipers,Robbert Jan Swiers, Het verhaal van Zeeland, 2005, p. 72.
  3. Françoise de Gruben, Les chapitres de la Toison d'or à l'époque bourguignonne (1430-1477), Louvain, 1997, p. 584.
  4. Anne Le Cam, Charles le Téméraire, un homme et son rêve, Ozoir-la-Ferrière : Editions In Fine, 1992, p. 208 ; et d'après la Chronique de Jan van Dixmude.
  5. Jean Molinet, Chroniques, publiées par Georges Doutrepont et Omer Jodogne, Bruxelles : Académie royale de Belgique, classe des Lettres et des Sciences morales et politiques (Collection des anciens auteurs belges), t. II, 1935, p. 430.
  6. Père Anselme, Histoire de la Maison Royale de France, et des grands officiers de la Couronne, t. II, 1726, p. .324.
  7. Archives nationales (France), P/102/2, 8 mars 1462, Hommage du comté de Grandpré par Quentin Le Bouteiller ; PP/13, 7 octobre 1467, Hommage du comté de Grandpré par Henri de Borssele ; d'après la Revue de Champagne et de Brie, t. XI, 1881, p. 96.
  8. http://books.google.fr/books?id=9ZliiOO3kAkC&pg=PA214 Galeries historiques du Palais de Versailles, Imprimerie royale, 1842
  9. Jacques Paviot, La politique navale des ducs de Bourgogne: 1384-1482, Lille : Presses universitaires de Lille, 1995, p. 178.
  10. Jessica Dobratz, « Conception and reception of William of Tyre's Livre d'Éracle in 15th century Burgundy », dans : Bert Cardon (éd.), "Als Ich Can", Liber amicorum in memory of Pr. Maurits Smeyers, Louvain : Peters, 2002, p. 589.
  11. thepeerage.com citant The Complete Peerage.
  12. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor,‎ 1861, 1171 p. (lire en ligne), et ses Compléments sur www.euraldic.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Chronologies[modifier | modifier le code]

Précédé par Wolfert VI van Borselen
Heraldique couronne comte français.svg
Blason Walsee.svg
Suivi par
Henri II van Borselen (nl)
Comte de Grandpré
1474-1487
Louis de Joyeuse
Seigneur de Veere et de Flessingue (de)
1474-1485
Maximilien Ier du Saint-Empire
Seigneur de Amstelveen et Nieuwer-Amstel (nl)
(en néerlandais : « Ambachtsheer van Amstelveen en Nieuwer-Amstel »)
1474-1486
Margaretha van Borselen
Jean de Luxembourg
Amiral des Pays-Bas (nl)
1466-1485
Philippe de Clèves
Louis de Bruges (de)
Stadhouder de Hollande et Zélande
1477-1480
Josse de Lalaing