Wolf (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wolf (film, 1994))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wolf.

Wolf

Titre québécois Loup
Réalisation Mike Nichols
Scénario Jim Harrison
Wesley Strick
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures Corporation
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre fantastique
Sortie 1994
Durée 125 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Wolf ou Loup au Québec est un film fantastique américain réalisé par Mike Nichols, sorti en 1994.

Résumé[modifier | modifier le code]

Will Randall, éditeur new-yorkais réputé, est mordu une nuit de pleine Lune par un loup renversé en voiture dans le Vermont. Très vite, il change et devient incontrôlable. Licencié par le magnat Alden qui confie l'édition à son protégé Stuart, puis trompé par sa femme Charlotte avec le même jeune homme, Will fait la rencontre de Laura, la fille de Alden. Les semaines passent et Will développe des instincts de plus en plus sauvages, proches de ceux du loup qui l'a mordu. Il tente alors de reprendre sa maison d'édition de force au jeune Stuart.

Entre-temps, il rend visite au Dr Vijav Alezais, qui lui donne une amulette pour le protéger. Alezais demande en échange de ce présent que Will le morde jusqu'au sang, afin que le vieil homme vive plus longtemps. Après avoir poliment refusé, Randall conserve l'amulette afin qu'il ne se transforme pas à la prochaine pleine Lune. Mais il est bientôt responsable de plusieurs meurtres dans la ville sous sa forme animale. Bientôt, le corps de sa femme est retrouvé mutilé et Will est soupçonné. Horrifié, il se rend au chalet des Alden et s'enferme dans la grange. Au même moment, Laura reçoit un appel d'un détective qui lui dit que de l'ADN "canin" a été retrouvé sur le corps de Charlotte. Alarmée, la jeune femme se rend au poste de police. Là, elle se heurte à Stuart, qui visiblement est lui aussi devenu "un loup" après avoir été mordu par Will. Laura s'empresse de revenir à son chalet mais le jeune homme la retrouve et tente de la violer. Mais Will se libère et les deux monstres se battent. Stuart est alors abattu par Laura, et Will fuit dans la forêt à l'approche des autorités. Laura, quant à elle, commence à ressentir à son tour les effets de la métamorphose…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Depuis douze ans, Jack Nicholson tentait de faire ce film avec son ami, l'écrivain Jim Harrison. Mia Farrow était le premier choix de Mike Nichols pour le rôle de Charlotte Randall, mais, à l'époque, cette actrice était prise dans le procès qu'elle avait intenté contre Woody Allen. Finalement, elle a dû se désister à cause d'un conflit d'horaire. Sharon Stone a refusé le rôle de Laura Alden qui revint alors à Michelle Pfeiffer.[réf. nécessaire]

Dans ses mémoires, Christopher Plummer raconte qu'il a frappé Michelle Pfeiffer pour de vrai au lieu de faire semblant, lors du tournage d'une scène.[réf. nécessaire]

La sortie du film a été retardée de six à huit mois car il a fallu refaire le troisième acte.[réf. nécessaire]

Dans la version anglophone, le mot Werewolf n'est jamais mentionné dans le film, bien qu'il s'agisse d'une histoire de loups-garous.[réf. nécessaire]

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un certain succès commercial, rapportant environ 131 000 000 $ au box-office mondial, dont 65 000 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 70 000 000 $[2]. En France, il a réalisé 1 323 148 entrées[3].

Il a reçu un accueil critique plutôt favorable, recueillant 61 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5,9/10 et sur la base de 49 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 1995, le film a remporté le trophée Saturn Award du meilleur scénario par l'Académie des films de science-fiction, fantastique et horreur. Il a été nommé pour les Saturn Award du meilleur acteur Jack Nicholson, de la meilleure actrice Michelle Pfeiffer, du meilleur second rôle masculin James Spader, du meilleur film d'horreur et du meilleur maquillage. La même année, Ennio Morricone a été nommé pour le Grammy Award de la meilleure musique de film[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Wolf sur The Numbers.
  2. Wolf sur Box Office Mojo.
  3. Wolf sur JP‘s Box-Office.
  4. Wolf sur Rotten Tomatoes.
  5. Awards for Wolf sur IMDb.