Wolbórz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wolbórz est un village de Pologne qui compte 2 200 habitants.

Situation géographique[modifier | modifier le code]

Wolbórz se trouve dans le powiat de Piotrków (powiat piotrowski) qui fait partie de la voïvodie de Łódź. Il est situé le long de la voie rapide reliant Varsovie à Katowice et à Wrocław, entre Tomaszów Mazowiecki et Piotrków Trybunalski.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle, Wolbórz est une place forte où ont lieu des marchés. En 1125, Wolbórz devient la propriété des évêques de Cujavie et une de leurs principales résidences (jusqu’en 1818). En 1273, Lech II le Noir accorde les privilèges urbains à Wolbórz. En 1357, ces privilèges sont confirmés et étendus (droit de Magdebourg). La ville se développe considérablement et une filiale de l’université de Cracovie s’installe à Wolbórz. L’endroit devient également un point de concentration de l’armée polonaise dans les guerres contre les Teutoniques (1410, 1414, 1419, 1422). Aux XVe et XVIe siècles, la ville continue à prospérer. En particulier, la production drapière et l’activité brassicole se développent. Très vite, il y a plus de 100 drapiers, quelques brasseries, 6 moulins. En 1521, la ville compte 5 églises.

Au XVIIe et au XVIIIe siècle, la ville est plusieurs fois saccagée (guerres, incendies). En 1793, la ville est annexée par la Prusse. En 1807, elle est incorporée au duché de Varsovie et, en 1815, au royaume du Congrès. Wolbórz perd son statut de ville en 1870. C’est une sanction du tsar parce que les habitants de la ville ont participé à l’Insurrection de Janvier.

Wolbórz est le lieu de naissance, et sans doute de décès, d’Andrzej Frycz Modrzewski (Andreas Fricius Modrevius). Il est devenu maire de la ville en 1553.

Tourisme[modifier | modifier le code]

À voir[modifier | modifier le code]

À proximité[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]