Wiwaxia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wiwaxia 

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

reconstitution de Wiwaxia corrugata

Classification
Règne Animalia
Embranchement incertae sedis
Famille Wiwaxiidae

Genre

Wiwaxia
Walcott, 1911

Nom binominal

Wiwaxia corrugata
Walcott, 1911

Wiwaxia est un animal fossile connu principalement par ses restes retrouvés dans les schistes de Burgess au Canada. Quoique l'animal soit similaire aux mollusques, il ne peut pas vraiment être classé parmi eux à cause de ses sclérites (armure). L'embranchement auquel l'animal appartient est toujours controversé.

En 1899, Wiwaxia a été décrit pour la première fois à partir d'une seule épine retrouvée dans un lit du Cambrien moyen sur le mont Stephen, qui se trouve de l'autre côté de la vallée du site des schistes de Burgess. Plus tard, en 1909, Charles Doolittle Walcott en a découvert des spécimens complets dans les schistes de Burgess.

Wiwaxia a de longues épines qui se projettent en deux rangées le long du dos, apportant à la créature une protection contre ses prédateurs. Le reste de la partie supérieure du dos est couvert de petites plaques dures qui se chevauchent nommées sclérites. Chaque sclérite est rattachée au corps par une base similaire à une racine et il est supposé que l'animal grossissait avec des mues de ces plaques de temps à autres. Puisqu'il n'y en a aucune sur la surface ventrale, l'animal ressemble un peu à une limace, membre de la famille des mollusques. Cependant, les mollusques n'ont pas d'armures de sclérite, rendant l'appartenance de Wiwaxia à ce groupe fort incertaine. De plus, l'animal possédait une mâchoire inférieure pourvue de deux rangées de dents sur la surface ventrale, suggérant qu'il se nourrissait sur les fonds marins.

Il fut récemment proposé que l'animal soit un annélide ou un proche parent de ces derniers. La première percée majeure concernant les affinités de Wiwaxia viennent d'un paléontologue diplômé de Harvard qui a été inspiré par Stephen Jay Gould une dizaine d'années plus tôt. Le jeune chercheur, Nick Butterfield, a réussi à extraire des pièces de l'armure de pseudo-écailles de l'animal fossilisé. Quand il a étudié leur microstructure, il s'est immédiatement rendu compte qu'elles étaient identiques aux morceaux de chitine que l'on peut trouver sur les Annélides modernes tel le lombric. Il conclut donc que Wiwaxia n'était pas un Mollusque, mais bien un ver Annélide.

Sur les autres projets Wikimedia :