Witi Ihimaera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Witi Tame Ihimaera-Smiler (né le 7 février 1944 à Gisborne) est un écrivain maori d'expression anglaise de Nouvelle-Zélande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans le Nord de la Nouvelle-Zélande, Ihimaera commence par travailler comme diplomate dans les années 1970. Son recueil de nouvelles Pounamou Pounamou (1972) est le premier du genre à être publié par un auteur māori, suivi par le roman Tangi en 1973. Il a fait paraître plusieurs recueils de nouvelles et sept romans, dont Nights in the gardens of Spain, dont le titre reprend une œuvre de Manuel de Falla.

Il enseigne depuis 1990 la littérature anglaise à l'université d'Auckland. Il est considéré comme un auteur majeur de la littérature post-coloniale. En 2005, il a reçu la médaille de l'Ordre du mérite en littérature de Nouvelle-Zélande.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tangi (1973), traduit par Jean-Pierre Durix, Pierre Belfond, Paris, 1988.
  • Whanau (1974)
  • Le Matriarch (1986)
  • Paï (The Whale Rider) (1987), traduit par Francine Tolron, Paris, Thélès, 2003. ISBN 2-84776-194-2
  • Bulibasha:King of Gypsie (1994), Bulibasha, roi des Gitans, traduit par Mireille Vignol, Papeete, Au vent des îles, 2009.
  • Night in the gardens of Spain (1995)
  • The dream swimmer (1997)
  • Woman far walking (2000)
  • Oncle Story (2000)
  • Sky dancer (2004)
  • Whanau II (2004)
  • The Raw Man (2005)
  • Band of angel (2005)

Liens externes[modifier | modifier le code]