Within Temptation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Within Temptation

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Within Temptation au M'era Luna.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre musical Metal gothique[1], metal symphonique, rock symphonique, pop metal
Années actives Depuis 1996
Labels Gun Records
Site officiel within-temptation.com
Composition du groupe
Membres Sharon den Adel
Robert Westerholt
Rudolf Adrianus Jolie
Jeroen van Veen
Martijn Spierenburg
Stefan Helleblad (tournées)
Mike Coolen
Anciens membres Stephen van Haestregt
Michiel Papenhove
Ivar de Graaf
Ciro Palma
Martjin Wersterholt
Richard Willemse
Dennis Leeflang
Jelle Bakker
Logo

Within Temptation est un groupe néerlandais de metal symphonique. Le groupe est créé en 1996 par la chanteuse Sharon den Adel et le guitariste Robert Westerholt[2]. Leur musique est décrite comme du metal symphonique[3], bien que leur premiers albums, comme Enter, soient catégorisés metal gothique[1],[3],[4],[5],[6]. den Adel la décrit, dans une entrevue, dans le genre rock symphonique aux influences variées[7].

Après la parution de leur premier album, Enter, le groupe devient connu de la scène underground néerlandaise. Ce n'est qu'à partir de 2001 qu'il se popularise auprès d'un public plus large, avec le single Ice Queen issu de l'album Mother Earth, qui atteint la deuxième place des classements[2]. Dès lors, le groupe remporte le Conamus Exportprijs[8] pendant quatre années d'affilées. Leurs albums suivants The Silent Force et The Heart of Everything débutent à la première place des classements musicaux néerlandais. En 2008, ils font paraître un DVD live et CD, Black Symphony, enregistré au Metropole Orchestra. Cette série suit en 2009 avec An Acoustic Night at the Theatre[9].

Le cinquième album du groupe, The Unforgiving, est commercialisé en mars 2011, en parallèle à une série de comics et de courts-métrages. Le 13 novembre 2012, le groupe célèbre sa quinzième année d'existence lors d'un énorme événement appelé Elements aux Sportpaleis d'Antwerp. Leur sixième album, Hydra, est commercialisé le 22 janvier 2014 au Japon, le 31 janvier en Europe, et le 4 février aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et tournée internationale (1996–1999)[modifier | modifier le code]

En 1996, le guitariste Robert Westerholt et la chanteuse Sharon den Adel, alors amis de longue date, fondent le groupe après avoir quitté leur ancien groupe, The Circle. The Circle se renomment ensuite en Voyage et fait paraître un album intitulé Embrace avant de se séparer[10]. Ils seront par la suite rejoint par Jeroen van Veen à la guitare basse, Martijn Westerholt aux claviers et, après plusieurs autres percussionnistes dont le passage est éphémère, Ivar de Graaf. Ils se voient vite offrir un contrat par DSFA Records, qui leur a permis de travailler sur leur premier album.

Enter, leur premier album, sorti en 1997, est très bien accueilli. Le groupe démarre ensuite une tournée à travers le pays, après s’être produit au Dynamo Open Air, l'un des plus grand festival heavy metal des Pays-Bas à Eindhoven[11]. La même année, le groupe débute une tournée internationale en Allemagne et en Autriche. Par la suite Ivar de Graaf quitte le groupe et est remplacé par Ciro Palma[5]. La musique de l’album Enter est très mélodique, influencée par du metal gothique[12],[13]. En 1998, le groupe continue ses tournées activement, à tel point que, cette année-là, leur seconde présence au festival d'Eindhoven était en tant que groupe phare. Toutefois, il n'avait pas encore l'intention de produire un nouvel album, et décide donc, pour satisfaire l'attente des fans, de produire un EP intitulé The Dance.

Le groupe va finalement prendre une année sabbatique en 1999, qui leur permet de créer leur propre studio tout en se réservant du temps pour leur vie privée et leurs études, avec toujours dans l'esprit de retourner sur la scène l'année suivante.

Mother Earth et percée internationale (2000–2003)[modifier | modifier le code]

L'année 2000 est riche en évènements pour le groupe qui reprend ses tournées, et participe à trois festivals néerlandais, Waterpop, Bospop et Lowlands tout en travaillant sur leur second album, Mother Earth, sorti avec grand succès au Benelux le 1er décembre. L'album est accueilli de manière modérée dans les classements néerlandais[14].

Un premier single tiré de cet album, Our Farewell, est d'abord sorti sans grand écho, suivi de Ice Queen qui rencontre, par contre, un grand succès en 2001, relançant alors l'album qui terminera finalement l'année à la deuxième place des classements musicaux néerlandais[15]. L'année 2001 voit aussi de nombreux changements dans la formation : Ruud Adrianus Jolie vient renforcer les guitares, le batteur De Graaf est remplacé par Stephen van Haestregt, et Martijn Westerholt, gravement malade mais qui fondera finalement son propre groupe Delain, laisse sa place à Martijn Spierenburg.

Le groupe va s'épanouir et programmer un premier concert en France ainsi qu'à Mexico, au Mexique. Ils reçoivent leur première récompense, la Harpe d'argent néerlandaise. Ils sponsoriseront alors la formation Paradise Lost en 2003 et ressortiront leur album Mother Earth chez Gun Records, ayant une meilleure présence sur le continent européen, leur permettant d'obtenir un succès sans précédent en Allemagne (no 7 des classements). La réédition de Ice Queen est également très bien accueillie. À la suite du succès grandissant du groupe, et dans l'attente de la sortie d'un nouvel album, le groupe enregistre une reprise du titre Running Up That Hill de Kate Bush, qui parait uniquement en single. L'année se conclut à nouveau par une grande présence lors de festivals aux Pays-Bas ainsi que par leur nomination aux Edison Awards pour leur DVD Mother Earth Tour.

The Silent Force (2004–2006)[modifier | modifier le code]

Le groupe participe à de nombreux festivals européens, qui conduiront à leur popularisation massive.

Le projet de troisième album aboutit avec la sortie de The Silent Force le 15 novembre 2004 dans toute l'Europe. Il est produit par Daniel Gibson et atteint instantanément la première place aux Pays-Bas[16], et atteint les classements de nombreux pays européens. Début 2005, l'album recense 400 000 exemplaires vendus rien qu'en Europe[17], et est certifié disque de platine en 2006 avec 80 000 ventes aux Pays-Bas[18]. Pour la promotion de l'album, le groupe entame une nouvelle tournée internationale en 2005, comprenant notamment leur premier concert au Royaume-Uni (Londres) et un show à Dubaï. Les titres Stand My Ground et Memories rencontrent un très grand succès et son propulsés aux Edison Award. Le premier est utilisé dans la bande-annonce d'un film intitulé Blood and Chocolate. Fin 2005 sort un nouveau double DVD live intitulé The Silent Force Tour. Le premier DVD présente leur concert évènement à Java Island, ainsi que des extraits de concerts tirés de festivals et les clips de Stand My Ground, Memories et Angels. Le deuxième DVD contient de nombreux bonus, des making-of de l'album et des clips, des interviews et extraits d'apparitions télévisuelles du groupe ainsi que de nombreuses vidéos backstage. Une édition limitée est également sortie comprenant en plus le CD live correspondant au concert de Java-eiland (moins les titres Aquarius et Caged qui sont néanmoins édités par la suite sur CD en pistes bonus sur le maxi single de What Have You Done). Entretemps, le groupe joue pour le jeu vidéo Knights of the Temple: Infernal Crusade commercialisé en mars 2006[19].

En janvier 2006, Within Temptation emporte le Dutch Pop Prize (meilleure contribution pop néerlandaise) et le Dutch Export Prize (meilleure vente d'un groupe néerlandais hors des frontières néerlandaises). Le groupe affirme être très occupé par la réalisation de leur prochain album, ce pourquoi leur présence aux festivals va être réduite (mais leur tournée internationale aura bien lieu)[20].

The Heart of Everything (2007–2010)[modifier | modifier le code]

Within Temptation, au festival de libération en 2008.

Le nouvel album, The Heart of Everything, est sorti le 12 mars 2007. Le premier single qui en est extrait se nomme What Have You Done, un duo avec Keith Caputo (de Life of Agony), dont le clip est enregistré du 12 au 14 décembre 2006 à Londres, et pour lequel les fans sont invités à participer à cet enregistrement vidéo. Deux autres chansons, The Howling et The Sound of Freedom sont réalisées spécialement pour le jeu vidéo The Chronicles of Spellborn[18]. Les chansons sont révélées le 10 janvier. Le groupe s'est lancé dans leur première tournée nord-américaine avec Lacuna Coil en mai pour promouvoir la sortie en Amérique du Nord de l'album. Roadrunner Records a également publié une édition limitée L'EP The Howling, qui était disponible seulement dans les Hot topic stores, contenant les chansons les plus populaires de leur ancien album The Silent Force.

L'album se classe à la première place aux Pays-Bas dans le top 100 des albums, ce qui en fait leur deuxième album numéro un[21]. Il est également le premier album d'artistes néerlandais à se classer dans le United World Chart. Il atteint la 38e place, en réalisant la vente de 50 000 exemplaires dès la première semaine. Il entre dans le top 10 de huit pays, et dans le top 100 de onze pays. En date du 30 mars 2007, l'album s'écoulé à plus de 150 000 exemplaires[réf. nécessaire]. La chanson What Have You Done est le premier single de l'album. Son premier vidéo-clip est enregistrée les 12, 13 et 14 décembre 2006 au Koko Club de Londres, et au studio CGI à Windsor. C'est un duo avec le chanteur du groupe Life of Agony, Keith Caputo. Les fans du groupe sont invitées à tourner dans le clip vidéo, mais cette première version laisse au groupe un sentiment de déception (observations formulées par le groupe lors de leur concert en mars à Lyon, en France). Peu de temps après, une toute nouvelle vidéo de la chanson est faite. La chanson se classe 7e aux Pays-Bas et 4e en Finlande. Le deuxième single, sorti dans toute l'Europe en juin, est intitulé Frozen. La vidéo, filmée en Roumanie, traite de la maltraitance des enfants, et les profits des ventes du single sont reversés à un organisme de bienfaisance pour enfants, Child Helpline International. The Howling est choisi comme single unique pour le Royaume-Uni (à ne pas confondre avec la sortie de L'EP pour les États-Unis), et une autre vidéo est également tournée. La version collector du single Frozen contient la chanson Sounds of Freedom, mentionnée un peu plus haut comme étant la deuxième écrite pour la promotion du jeu The Chronicles of Spellborn.

Le line-up le plus long du groupe (de gauche à droite) : Jeroen van Veen, Stephen van Haestregt, Ruud Jolie, Martijn Spierenburg, Sharon den Adel, et Robert Westerholt.

Within Temptation commence sa toute première tournée américaine quelques mois après la sortie de The Heart of Everything, en première partie du groupe Lacuna Coil, et accompagnés également des groupes Stolen Babies, The Gathering, et Kylesa. La tournée est une grande réussite. The Heart of Everything est commercialisé aux États-Unis le 24 juillet, et le single promotion What Have You Done est envoyé à des radios rock le 2 juillet. Il s'agit du premier album du groupe à paraître en Amérique. Fort de cette commercialisation, Within Temptation décide de débuter leur première tournée américaine à l'automne 2007. Le groupe joue treize concerts, à partir du 5 septembre 2007 à Boston, et prend fin le 23 septembre 2007 à Tempe, en Arizona. Le 19 octobre 2007, Within Temptation publie la vidéo de leur troisième single All I Need. Le single est sorti le 5 novembre en Europe, et contient la version single et album de la chanson ainsi que les versions démo de The Last Time, Frozen, et Our Solemn Hour[22]. En novembre 2007, le groupe informe que leur concert au Beursgebouw, à Eindhoven, aux Pays-Bas, est filmé pour une éventuelle parution sur un DVD de concert (soit une partie ou la totalité du concert).

Le 7 février 2008, le groupe réalise un concert avec une salle complète de 10 000 personnes intitulé Black Symphony au Ahoy aux Pays-Bas avec The Metropole Orchestra, un chœur et plusieurs artistes invités, et il est révélé plus tard que ce spectacle sortirait dans son intégralité en DVD et Blu-Ray avec un double CD, ce DVD sortira le 22 septembre 2008 (international) et 23 septembre 2008 (aux États-Unis), selon le site officiel. L'album est par la suite certifié disque d'or[23]. Le trailer officiel du DVD est disponible pour les fans disposant d'un CD Opendisc depuis le 16 juillet 2008. Le 19 novembre 2007 est sorti une version spéciale de The Heart of Everything contenant un DVD Live enregistré à Tōkyō.

Le 30 mars 2010, Stephen van Haestregt annonce qu'il quitte le groupe pour se consacrer à son autre groupe, My Favorite Scar et à la production d'autres artistes au Swamp Studio[24].

The Unforgiving et seconde tournée mondiale (2011–2012)[modifier | modifier le code]

L'album est officiellement sorti en Europe le 25 mars 2011. Il inclut les singles Faster et Sinead ainsi que d'autres chansons signées du style de Within Temptation, mais qui marquent néanmoins un tournant plus pop. L'album est basé sur un comics, chacune des chanson parle d'un personnage.

The Q-music Sessions est un album spécial de reprises de chansons fait par Within Temptation, qui contient onze chansons reprises par le groupe pour la Belgian radio station pour célébrer leur quinzième anniversaire. Étant donné les réactions positives des admirateurs et de l'auditoire de la station de radio, le groupe a décidé de mettre sur le marché un album spécial contenant les 11 reprises de chansons.

Hydra (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Hydra est le sixième album du groupe, officiellement sorti en Europe le 31 janvier 2014. Cet album de dix titres inclut le single Paradise (What About Us ?) en duo avec la chanteuse Tarja Turunen (ex-membre de Nightwish). Dangerous et Whole World Is Watching sont les deux autres singles sortis en vidéo clip pour promouvoir la sortie de l'album.

Le 20 février 2014, le groupe entame une tournée européenne pour promouvoir ce nouvel album[25]. Le succès est au rendez-vous, et plusieurs concerts affichent complets, comme celui donné au zénith de Paris, le 25 avril 2014. Une série de concerts en Amérique est prévue pour l'automne 2014 avec le groupe Amaranthe[25]. À la suite du succès de cette tournée européenne et de l'album, Within Temptation annonce une nouvelle tournée exclusivement aux Pays-Bas pour début 2015. Comme lors de l'album The Unforgiving, le groupe joue sur scène ses chansons réarrangées en version acoustique et interprète en live des titres qu'ils n'ont encore jamais joués[26].

Style musical[modifier | modifier le code]

Le premier album du groupe, Enter, commercialisé en 1997, est catégorisé par la presse spécialisée en deux sous-genres du heavy metal, metal gothique et doom metal[27],[28], et classifié comme « sombre, lent, atmosphérique, et metal gothique symphonique. » Il est d'ailleurs comparé à Tristania et Theatre of Tragedy, deux autres groupes du genre[29]. Les riffs de guitare et de claviers sont également félicité, comme pour les passages vocaux de Sharon den Adel et Robert Westerholt[30]. Leur EP qui suit, intitulé The Dance, commercialisé en 1998, est décrit comme « important dans le développement du groupe » et notant leur « croissance musicale grandissante tandis qu'ils explorent les paramètres du metal neo-classique orchestral[31]. »

Avec la parution de leur second album, Mother Earth, leur style musical atteint l'inflexion[32], pendant laquelle den Adel devient un moment le seul chanteur[33], ce qui mènera le groupe à faire paraître des chansons celtiques et mélodiques aux influences encore plus folk. La presse spécialisée pprouve le changement de direction musicale et explique que « l'album révèle de nouvelles dimensions dans le concept du metal[34]. »

Avec Daniel Gibson comme producteur, l'album The Silent Force est classé comme « très mélodique, entraînant et relaxant[35] », bien que certains critiques déplorent la direction devenue commerciale du groupe, et les nouveaux éléments de musique électronique[36].

Avec la parution de The Heart of Everything, en 2007, l'avis des critiques diverge quant à la nouvelle direction musicale empruntée par le groupe. Certains expliquent que l'album est mou, trop commercial, et même « bien bâti pour MTV[37]. » D'autres en apprécient la nouvelle direction et le changement[38]. About.com s'accorde avec ces deux avis[39].

En 2011, le groupe fait paraître leur cinquième album, The Unforgiving, représentant leur plus grand changement de direction musicale[40],[41]. Malgré le bon accueil de la presse spécialisée[42], certains critiques n'acceptent pas le changement ; Q magazine décrit l'album comme un « T'Pau en version metal[43]. » Hormis cela, certains critiques approuvent les influences « pop, rock et metal des années 1980[44],[45]. »

Le sixième album du groupe, Hydra, varie grandement en matière sonore, comme l'explique Westerholt : « Hydra est un titre parfait pour notre nouvel album, car comme le monstre lui-même, l'album représente les différents aspects de notre musique[46]. » Le magazine américain Aquarian Weekly considère ce titre très approprié[47] ; pendant la tournée qui suit, Hydra World Tour, le sextet est également décrit comme « un groupe défiant les stéréotypes[48]. »

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Martijn Westerholt – clavier (1996-2001)
  • Jelle Bakker – guitare (2001-2002)
  • Michiel Papenhove – guitare (1996-2001)
  • Stephen van Haestregt - batterie (2002-2010)
  • Ivar de Graaf – batterie (1996-1998, 1999-2001)
  • Ciro Palma – batterie (1998-1999)
  • Dennis Leeflang – batterie (1996)
  • Richard Willemse – batterie (1996)

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Within Temptation.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Harpe d'argent
  • 2002 : TMF Awards (Pays-Bas) - Groupe le plus prometteur
  • 2002 : TMF Awards (Belgique) - Meilleur groupe rock international
  • 2003 : Edison Music Awards - pour le meilleur DVD live Mother Earth Tour
  • 2003 : Conamus - Prix de l'exportation 2003
  • 2004 : Conamus - Prix de l'exportation 2004
  • 2005 : Edison Music Awards - meilleur groupe
  • 2005 : TMF Awards (Nederland) - Meilleur groupe rock international
  • 2005 : Popprijs
  • 2005 : Conamus - Prix de l'exportation 2005
  • 2005 : World Music Award - Meilleur artiste néerlandais 2005
  • 2006 : 3FM Awards - Meilleur artiste rock
  • 2006 : Golden God (meilleure video : Angels)
  • 2006 : Stichting Buma Cultuur - prix de l'exportation 2006
  • 2007 : 3FM Awards - meilleur artiste rock
  • 2007 : TMF Awards (België) - Meilleur live à l'international
  • 2007 : TMF Awards (Nederland) - Meilleur live
  • 2007 : TMF Award (NL) - meilleure video
  • 2007 : MTV Europe Music Awards - meilleur groupe néerlandais et belge
  • 2012 : Loudwire - déesse du rock (Sharon).
  • 2012 : 'Loudwire - meilleur artiste de l'année 2011, et meilleur album rock.

Disques d'or[modifier | modifier le code]

Disques de platine[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Within Temptation », Ados.fr (consulté le 4 juillet 2008), Within Temptation est l'un des principaux représentants de la scène gothique actuelle
  2. a et b Within Temptation, « Official Biography »,‎ 13 août 2007 (consulté le 12 mai 2007).
  3. a et b « Within Temptation at NME », Nme.com (consulté le 15 avril 2010).
  4. « Artists : Within Temptation », MusicMight,‎ 7 février 2008 (consulté le 15 avril 2010).
  5. a et b (en) Sharpe-Young, "Metal: The Definitive Guide" (2007), p. 294
  6. « Within Temptation at allmusic », Allmusic (consulté le 15 avril 2010).
  7. « Live Metal interview Within Temptation's Sharon den Adel: A second youth »,‎ 13 mai 2007 (consulté le 20 février 2007).
  8. (nl) « Conamus Exportprijs » (consulté le 12 mai 2007).
  9. « Within Temptation », En.within-temptation.com (consulté le 15 avril 2010).
  10. (nl) « Muziek Centrum Nederland – Voyage », sur Popinstituut.nl,‎ 14 juillet 2009 (consulté le 15 avril 2010).
  11. « Dynamo Open Air History » (consulté le 12 mai 2007).
  12. Charlie Farrell, « Within Temptation at Musical Discoveries » (consulté le 12 mai 2007).
  13. Peter Bijl, « Utrechts metaltrots Orphanage uit elkaar »,‎ 22 mars 2006 (consulté le 2 mai 2007).
  14. Steffen Hung, « Mother Earth in the Dutch Charts », Dutchcharts.nl (consulté le 15 avril 2010).
  15. Steffen Hung, « Ice Queen in the Dutch Charts », Dutchcharts.nl (consulté le 15 avril 2010).
  16. Steffen Hung, « Within Temptation – The Silent Force », dutchcharts.nl (consulté le 15 avril 2010).
  17. « Within Temptation: 'The Silent Force' Certified Gold In Finland », Blabbermouth.net,‎ 14 août 2005 (consulté le 13 novembre 2013).
  18. a et b (en) Roadrunner Records, « Within Temptation To Write Music For PC Game The Chronicles Of Spellborn », sur Blabbermouth,‎ 9 février 2006 (consulté le 15 avril 2014).
  19. « Within Temptation provide knights of the temple video game soundtrack », MobyGames (consulté le 15 avril 2010).
  20. (en) Roadrunner Records, « Within Temptation Receive Awards For Success At Home And Abroad », sur Blabbermouth (consulté le 15 avril 2010).
  21. Steffen Hung, « Within Temptation - The Heart Of Everything », dutchcharts.nl (consulté le 16 novembre 2012).
  22. « Brand new single for Within Temptation », Side-line.com (consulté le 15 avril 2010).
  23. (en) Roadrunner Records, « Within Temptation : Black Symphony DVD Certified Gold In Holland », sur Blabbermouth (consulté le 16 novembre 2012).
  24. « Stephen van Haestregt quitte Within Temptation », sur parsenlive.fr,‎ 30 mars 2010 (consulté le 22 août 2010).
  25. a et b (en) « On Tour : Latin America 2014 », sur Within Temptation, site officiel (consulté le 20 octobre 2014).
  26. (en) « Within Temptation announces ‘Hydra theater tour’ », sur Within Temptation, site officiel (consulté le 20 octobre 2014).
  27. musicfolio.com, « Within Temptation Discography - Album / CD Reviews » (consulté le 13 août 2012).
  28. metalkingdom.net, « Within Temptation - Enter » (consulté le 13 août 2012).
  29. metalstorm.net, « Within Temptation - Enter review » (consulté le 13 août 2012).
  30. chroniclesofchaos.com, « Within Temptation - _Enter_ » (consulté le 13 août 2012).
  31. cduniverse.com, « Within Temptation - Dance CD » (consulté le 13 août 2012).
  32. musicaldiscoveries.com, « Within Temptation - album, dvd and ep reviews and artist reflections » (consulté le 13 août 2012)
  33. metal-archives.com, « Reviews: Within Temptation - Mother Earth » (consulté le 13 août 2012).
  34. tartareandesire.com, « REVIEW: Within Temptation - Mother Earth » (consulté le 13 août 2012).
  35. sputnikmusic.com, « Within Temptation - The Silent Force » (consulté le 13 août 2012).
  36. progreviews.com, « Within Temptation - The Silent Force » (consulté le 13 août 2012).
  37. metalstorm.net, « Within Temptation - The Heart Of Everything review » (consulté le 13 août 2012)
  38. sputnikmusic.com, « Review: Within Temptation – Heart of Everything » (consulté le 13 août 2012).
  39. about.com, « Within Temptation - The Heart Of Everything » (consulté le 13 août 2012).
  40. (en) roadrunnerrecords.com, « WITHIN TEMPTATION - The Unforgiving (Special Edition CD/DVD) » (consulté le 13 août 2012).
  41. about.com, « CD Review: Within Temptation ~ The Unforgiving » (consulté le 13 août 2012).
  42. metacritic.com, « The Unforgiving - Within Temptation » (consulté le 13 août 2012).
  43. « Within Temptation: The Unforgiving », Q magazine, no 297,‎ Avril 2011.
  44. grumpyrocker.co.uk, « Within Temptation - The Unforgiving Review » (consulté le 13 août 2012).
  45. (en) « CD Review: Within Temptation ~ The Unforgiving », sur Metalholic,‎ 13 mars 2011 (consulté le 24 novembre 2014).
  46. WTofficial, « Pre-order new album Hydra starts today », Within Temptation,‎ 8 novembre 2013 (consulté le 13 novembre 2013).
  47. (en) « An Interview with Within Temptation : The Art of Balance », sur Aquarian Weekly,‎ 22 janvier 2014 (consulté le 23 novembre 2014).
  48. (en) Cryptic Rock, « Within Temptation & Amaranthe take over Terminal 5, NYC 10-10-14 » (consulté le 23 novembre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :