Wisteria sinensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Glycine de Chine, Wisteria sinensis, est une plante grimpante, pouvant atteindre jusqu'à 10 m de hauteur, originaire de Chine, introduite en France par Dominique Parennin au début du XVIIIe siècle et en Grande-Bretagne par le capitaine Welbauk en 1816[1].

Liste des variétés et formes[modifier | modifier le code]

Selon Tropicos (11 juin 2013)[2] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • variété Wisteria sinensis var. albiflora Lem.
  • variété Wisteria sinensis var. sinensis
  • variété Wisteria sinensis var. violaceo-plena C.K. Schneid.
  • forme Wisteria sinensis fo. alba (Lindl.) Rehder & E.H. Wilson
  • forme Wisteria sinensis fo. alba Lindl.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Verhaeghe, P. 2004. Clef des plantes sarmenteuses rustiques en Belgique. Taxonomania 11:1-26
  2. Tropicos, consulté le 11 juin 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :