Winnie l'ourson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Winnie l'Ourson (Disney))
Aller à : navigation, rechercher
Winnie l'ourson
Statue de Winnie à Leiderdorp (Pays-Bas).
Statue de Winnie à Leiderdorp (Pays-Bas).

Entourage Tigrou
Porcinet
Jean-Christophe
Petit Gourou
Coco Lapin
Bourriquet

Série(s) Winnie l'ourson

Winnie l'ourson (Winnie the Pooh ou Pooh Bear) est un personnage de la littérature d'enfance créé le 15 octobre 1926 par Alan Alexander Milne. Les illustrations des ouvrages sont l'œuvre d'Ernest Howard Shepard.

Le personnage de Winnie, un ourson en peluche animé, a été inspiré à l'auteur par son fils qu'il voyait jouer avec ses peluches. De la même façon que les enfants s'inventent des histoires dont ils sont les seuls à percevoir les enjeux, Winnie et ses amis vivent des aventures qui peuvent sembler dérisoires aux adultes. L'univers dans lequel évoluent ces personnages est gentil et joyeux sans être dénué d'inquiétudes.

Origines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Winnipeg (ours).

Le nom de Winnie a été choisi par l'auteur en référence à une ourse pensionnaire du zoo de Londres où il avait l’habitude de se rendre avec son fils. L'animal avait été donné au zoo par le Capitaine Harry Colebourn, vétérinaire dans l’armée canadienne, lors de la Première Guerre mondiale. Colebourn avait apprivoisé l’ourse et l'avait baptisée Winnipeg en souvenir de sa ville natale. Il l'avait acheté à un trappeur dans la ville de White River en Ontario. Par la suite, ce n'est qu'en 1989, après le décès officiel de son créateur, que le nom Winnie The Pooh ou Winnie l'ourson est apparu sur les écrans[1] En octobre 2009, une nouvelle édition des aventures de Winnie paraît simultanément en Angleterre et aux États-Unis, écrite par David Benedictus et illustrée par Mark Burgess, avec l'accord des ayants droit, qui prolongera les aventures de l’ourson et de Jean-Christophe, son jeune propriétaire[2].

Caractère[modifier | modifier le code]

Winnie est un ourson jaune que le narrateur de ses aventures qualifie souvent de « peu de jugeote ». De fait, il n'est pas forcément très intelligent, mais a un grand cœur, et aide ses amis. Son péché mignon est la gourmandise, il est tout particulièrement friand de miel, ce qui lui vaudra parfois quelques soucis, auprès des abeilles entre autres.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Premières versions en peluche de Winnie et ses amis.

Dans ses aventures, Winnie est la plupart du temps entouré de ses fidèles amis :

  • Jean-Christophe (en anglais Christopher Robin), un enfant, pratiquement le seul humain représenté.
  • Tigrou (Tigger), bondir et s'amuser semblent ses principales occupations. On note particulièrement son insouciance, son humour joyeux. Il est très proche de Petit Gourou qui pour sa part le voit comme le grand frère qu'il aimerait avoir.
  • Porcinet (Piglet), il s'affaire principalement à rendre son intérieur douillet et confortable. Il est caractérisé par une grande timidité et beaucoup d'inquiétude.
  • Coco Lapin (Rabbit), toujours occupé à faire pousser les légumes de son potager. Il invente aussi des machines, organise des expéditions et planifie la résolution des problèmes de ses amis... pas toujours avec beaucoup de succès.
  • Maître Hibou (Owl), issu d'une énorme famille de hiboux ayant tous vécu une expérience pertinente aux problèmes qui lui sont soumis. Il représente la sagesse mais ses explications semblent souvent bien compliquées pour ses amis.
  • Grand Gourou (Kanga), la seule figure féminine. Elle est un peu leur mère à tous et parfois appelée Maman Gourou.
  • Petit Gourou (Roo), fils de Grand Gourou, il voudrait simplement être plus grand.
  • Bourriquet (Eeyore), très pragmatique, son principal défi est d'avoir un toit sur la tête... et de le garder ! A également pas mal de soucis avec sa queue qu'il doit souvent réépingler.

Ils vivent tous dans la Forêt des Rêves bleus (Hundred Acre Wood).

Dans les aventures imaginées par les studios Disney, de nouveau personnages apparaissent :

  • La Taupe, qui passe son temps à creuser des tunnels dans la Forêt des Rêves Bleus. Son nom est Grignotin et, dans Winnie l'Ourson et l'arbre à miel, il tente d'aider Winnie, alors prisonnier du vestibule de Coco Lapin pour avoir mangé trop de miel, en creusant.
  • Lumpy, un éfélant. L'espèce animale représentée est bien sûr l'éléphant et apparaît déjà dans l'œuvre originale dans une séquence cauchemardesque du sommeil de Winnie.
  • Darby, une petite fille de 6 ans : Super Détective. Quelques-uns disent qu'elle est la petite sœur de Jean-Christophe.
  • Buster, le chiot de Darby. Lui aussi est un Super Détective. Cependant, il ne sait pas parler et ne peut qu'aboyer.

Grâce aux dessins animés de Disney, Winnie l'ourson a été gratifié en avril 2006 d'une étoile sur le fameux Hollywood Boulevard. C'est le quatrième personnage de Disney à recevoir cet honneur.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Version soviétique[modifier | modifier le code]

Le personnage a acquis une très grande renommée en URSS par trois dessins animés, réalisés au studio Soyuzmoultfilm sous la direction de Fiodor Khitrouk  :

  • Винни-Пух (1969) — Winnie l'ourson, fondé sur le premier chapitre du livre.
  • Винни-Пух идёт в гости (1971) — Winnie l'ourson rend visite, fondé sur le deuxième chapitre.
  • Винни-Пух и день забот (1972) — Winnie l'ourson et le jour des soucis, fondé sur le quatrième chapitre.

On y retrouve Vinni-Poukh (transcription phonétique du nom, poukh signifiant également « duvet »), Piatatchok (« groin », mais aussi « petite pièce »), Krolik (« lapin »), Sava (écriture enfantine de sova « chouette »), Ia-Ia (« hi-han, hi-han »), mais pas d'être humain.

L’adaptation russe est très différente de la version de Walt Disney, notamment la personnalité des personnages.

Version américaine (Disney)[modifier | modifier le code]

Winnie l'ourson
Personnage Disney
Lampe à l'effigie de Winnie l'ourson.
Lampe à l'effigie de Winnie l'ourson.

Nom original Winnie the Pooh
Espèce Ourson en peluche
Sexe Masculin
1re apparition
dans
Winnie l'ourson
Univers Disney Winnie l'ourson
Lieu de résidence Forêt des rêves bleus

Le personnage de Winnie l'ourson et ses amis sont l'objet de nombreuses adaptations de la part des studios Disney, parmi lesquelles :

Voix de Winnie[modifier | modifier le code]

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

En 2010, selon China Labour Watch, des jouets Winnie sont fabriqués par des enfants de 14 à 16 ans qui travaillent 12 heures par jour, exposés à des produits chimiques et à une discipline extrême. L'hygiène des dortoirs attenants à l'usine est déplorable[3].

On peut noter l'apparition depuis l'été 2006, d'une gamme de produits nommée Disney Cuties présentant Winnie l'ourson sous un aspect cute (kawaii), style graphique inspiré par le manga et plus particulièrement les personnages d'Hello Kitty et Pucca.

Procès Disney-Slesinger[modifier | modifier le code]

Dès les années 1930, Stephen Slesinger obtient les droits d'adaptations de Winnie l'ourson pour les États-Unis et le Canada. Adoptées et adaptées par Walt Disney, les aventures de Winnie l'ourson ont par la suite connu de nombreuses adaptations, jusqu'à faire du personnage une star des produits dérivés chez les 3-8 ans. La première traduction française, due à Jacques Papy, date de 1946. Dans la version française des dessins animés, c'est Roger Carel qui double Winnie l'ourson, ainsi que les personnages de Coco Lapin et Porcinet dans les premiers films.

De 1991 à septembre 2009, la famille de Stephen Slesinger était en procès contre Disney à propos des redevances de Winnie l'ourson[4]. À la mort de Stephen Slesinger en 1953, sa femme avait signé un accord de licences avec Disney. L'une des accusations était la fourniture par Disney de rapports tronqués aux Slesinger. Un des points était que Disney payait les droits d'adaptation en animation mais pas ceux des produits dérivés. Ces données auraient créé un préjudice de 2 milliards de $ pour la famille Slesinger. Au bout de 18 années de procédures, un juge de Los Angeles a déclaré que Disney n'avait commis aucune infraction à l'accord signé ni aucune retenue sur les redevances[4].

Le 21 décembre 2012, la cour d'appel américaine rejette le pourvoi en appel de la famille Slesinger face à Disney au sujet de droits sur Winnie l'ourson[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]