Wing Loong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wing Loong
{{#if:
Vue de profil du Wong Loong[1]
Vue de profil du Wong Loong[1]

Constructeur Drapeau : République populaire de Chine China Aviation Industry Corporation
Rôle Drone de reconnaissance et d'attaque
Équipage
Aucun
Motorisation
Nombre 1
Type Moteur à pistons
Puissance unitaire 101 ch
Dimensions
Envergure 14 m
Longueur 9 34 m
Hauteur 2 7 m
Masses
Maximale 1 100 kg
Performances
Vitesse maximale 280 km/h
Plafond 5 300 m
Rayon d'action 4 000 km
Armement
Externe missiles TY-90, HJ-10, LS-6, YZ-200[2]

Le Wing Loong est un drone de combat d'altitude de croisière moyenne et de longue autonomie (MALE), construit par l'entreprise chinoise China Aviation Industry Corporation, sa phase de conception débute en 2005 tandis que son premier vol est enregistré en 2008, il est désormais pleinement opérationnel[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

Les ingénieurs chinois se sont grandement inspirés des caractéristiques du drone américain MQ-9 Reaper pour la conception de leur appareil, qui mesure 9,34 mètres pour une envergure de 14 mètres et une masse d'un peu plus d'une tonne, il est capable d'assurer à la fois des missions de reconnaissance longue distance et des frappes de précision. Son autonomie de vol avoisine les 20 heures, ce qui lui permet de parcourir environ 4 000 km avec un plafond de 5 300 mètres[4].

En dehors de ses applications militaires, le drone peut aussi servir à des fins civiles et scientifiques comme l'évaluation des catastrophes, la protection de l'environnement et la recherche atmosphérique et météorologique.

Exportation[modifier | modifier le code]

Le Wing Loong a très vite suscité l'intérêt d'un certain nombre de pays, en raison de sa compétitivité et de son prix nettement inférieur à celui de ses concurrents, les Émirats arabes unis et l'Ouzbékistan ont en acquis un nombre indéterminé, d'autres clients potentiels notamment en Afrique et en Asie se montrent très intéressés par le produit selon les dirigeants d'AVIC « Actuellement, cinq à six nations d'Afrique et d'Asie ont exprimé leur intention d'acheter des drones Wing Loong, et nous négocions déjà avec d'autres pays[5] ».

Références[modifier | modifier le code]