Winefreda Geonzon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Winefreda Geonzon (morte en 1990) est une avocate philippine. Elle a reçu le prix Nobel alternatif en 1984.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1978, Winefreda Geonzon, confrontée aux abus du système juridique pendant le régime de Ferdinand Marcos, a créé le Free Legal Assistance Volunteers Association (FREELAVA), bureau d'aide juridique aux victimes de violations des droits humains.

Winefreda Geonzon a reçu du prix Nobel alternatif en 1984, « pour le secours apporté aux prisonniers, en facilitant leur réhabilitation ».

Citation[modifier | modifier le code]

"Nous estimons qu'il est vain de critiquer sans offrir des alternatives, et nous avons prouvé maintes fois que les gens sont bons par nature. Dans notre propre travail, nous voyons la beauté de la réconciliation plutôt que l'affrontement."

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Paul Ekins, A New World Order: Grassroots Movements for Global Change, Routledge,‎ 1992, 272 p. (ISBN 978-0415071154)
  • (en) Malcolm Miles et Tim Hall, The City Cultures Reader, Routledge,‎ 2003 2ème édition, 552 p. (ISBN 978-0415302456)

Liens externes[modifier | modifier le code]