Winchester modèle 1892

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Winchester 1892 est une carabine de chasse conçue par John Browning et fabriquée par la Winchester Repeating Arms Company de 1892 à 1942, devant remplacer la Winchester 1873 qu'elle côtoya jusqu'en 1925.

Une carabine Winchester Modèle 1892.

Technique[modifier | modifier le code]

Cette carabine à levier de sous-garde est construite en bois et en acier. L’éjection des douilles se fait par le haut de l’arme. La plupart des modèles 1892 ont reçu un canon rond. Les organes de visée sont simples : hausse à crémaillère et guidon à lame. Certains modèles peuvent recevoir une lunette de visée. La plupart sont en acier bleui.

Données numériques[modifier | modifier le code]

Production Winchester :

  • Munitions : .44-40 WCF (majorité des armes vendues), .38-40 WCF, .32-20 WCF
  • Canon : 20 pouces/51cm, capacité 8 coups (Carabine), 24 pouces/61cm capacité 10 coups (fusil) ou 76,2 cm (Musket=fusil d'infanterie)
  • Longueur : 100 cm (carabine), 110 cm (fusil) ou 125 cm (fusil d'infanterie)
  • Masse de l'arme vide : 3,22/3,24 kg (carabine), 3,85/4 kg (fusil) ou 4,10 kg (fusil d'infanterie)

Diffusion[modifier | modifier le code]

John Wayne visant avec sa M92 dans La Prisonnière du désert (Western de John Ford, 1956).

Produite à 1 million d'exemplaire, cette arme de chasse américaine, pratique et maniable, convainquit de nombreux cow-boys, gauchos et autres vaqueros.

La version carabine fut utilisée par de nombreuses polices municipales (dont le Santa Fé Police Departement) et bureaux de Shérifs américains. Également, la Guardia Civil espagnole en utilisa sous la forme d'une copie : la Carabine Tigre ; celle-ci connaissant un emploi dans la Guerre civile espagnole. De même, la carabine Rossi Puma arma de nombreux policiers brésiliens.

Répliques et variantes[modifier | modifier le code]

Devant le succès des westerns, des fabricants italiens produisent des reproductions de la Winchester 1892. De plus, il en existe des répliques officielles connues comme les « Browning B92 » et « Winchester 92 ».

Sources[modifier | modifier le code]

  • J.C Alladio, La Winchester, éditions du Guépard, Paris, 1981.
  • Y.L. Cadiou, La Légende Winchester, éditions du Portail, 1991.