Willis Augustus Lee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Willis A. Lee
Willis A. Lee en 1942
Willis A. Lee en 1942

Surnom ching
Naissance 11 mai 1888
Natlee, Comté d'Owen (Kentucky)
Décès 25 août 1945 (à 57 ans)
à bord de l'USS Wyoming au large du Maine
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme United States Department of the Navy Seal.svg United States Navy
Grade US-O9 insignia.svg Vice-amiral
Années de service 1908 – 1945
Conflits Première Guerre mondiale
Deuxième Guerre mondiale
Commandement USS Pennsylvania,
Division 6 de cuirassés,
Cuirassés de la Flotte pacifique
Faits d'armes Bataille navale de Guadalcanal
Distinctions Navy Cross
Legion of Merit
Distinguished Service Medal (2)
Autres fonctions Tireur sportif aux Jeux olympiques d'été de 1920

Willis Augustus "Ching" Lee, Jr.' (né le 11 mai 1888 et mort le 25 août 1945) est un vice-amiral de l'United States Navy ayant servi durant la Seconde Guerre mondiale. Lee est aux commandes de la flotte américaine pendant la seconde nuit de la Bataille navale de Guadalcanal (14 et 15 novembre 1942) et met en déroute une invasion japonaise de l’île. La victoire met fin à la tentative japonaise de renforcer leurs troupes à Guadalcanal, et marque un point décisif dans la Campagne de Guadalcanal et dans la Guerre du Pacifique elle-même.

Lee pratique aussi le tir sportif et remporte sept médailles lors des Jeux olympiques de 1920 avec son coéquipier Lloyd Spooner, un record ayant perduré pendant soixante ans.

Parcours avant la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Willis Lee nait dans la ville rurale de Natlee dans le Comté d'Owen dans le Kentucky, le 11 mai 1888. Il intègre l'Académie navale d'Annapolis en 1904. Son patronyme à consonance chinoise lui vaut au sein de l'académie le surnom de « Ching » Lee.

Lee rejoint l’équipe de tir de l’académie. Il est assigné à l’USS Idaho d’octobre 1908 à mai 1909 avant de retourner à l’académie navale et rejoindre à nouveau l’équipe de tir. De novembre 1909 à mai 1910, Lee sert à bord de l’USS New Orleans avant d'être transféré sur l’USS Helena. Avant son détachement, Lee rejoint une troisième fois l’équipe de tir de l’académie. En juillet 1913, Lee retourne sur l’USS Idaho avant d’être transféré sur l’USS New Hampshire pour participer à l’occupation américaine de Veracruz[1].

Pendant la Première Guerre mondiale, Lee intègre les destroyers USS O'Brien et USS Lea.

Jeux olympiques de 1920[modifier | modifier le code]

Lee est en lice dans quatorze épreuves de tir aux Jeux olympiques d'été de 1920 d'Anvers. Il remporte sept médailles (cinq d'or, une d'argent et une de bronze), toutes lors d'épreuves en équipe. Ses coéquipiers pour ces différentes épreuves sont Dennis Fenton, Lawrence Nuesslein, Arthur Rothrock, Oliver Schriver, Morris Fisher, Carl Osburn, Lloyd Spooner, et Joseph Jackson.

Lee et Spooner terminent ces Jeux olympiques avec sept médailles chacun. Il faudra attendre le gymnaste soviétique Alexander Dityatin lors des Jeux olympiques d'été de 1980 pour voir ce record battu.

Résultats lors des Jeux olympiques d'été de 1920[2]
Épreuve Résultat
Petite carabine à 50 m par équipes médaille d'or, Jeux olympiques Or
Carabine libre par équipes médaille d'or, Jeux olympiques Or
Carabine libre couché à 300 m par équipes médaille d'or, Jeux olympiques Or
Carabine libre à 600 m par équipes médaille d'or, Jeux olympiques Or
Carabine libre à 300+600 m par équipes médaille d'or, Jeux olympiques Or
Carabine libre couché à 300 m par équipes médaille d'argent, Jeux olympiques Argent
Tir au cerf courant coup simple à 100 m par équipes médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze
Tir au cerf courant coup double à 100 m par équipes 4e

Entre-deux-guerres[modifier | modifier le code]

Lee entre au Naval War College à la fin des années 1920[3], avant d'être promu capitaine en 1936[4].

Durant les années 1930, Lee est plusieurs fois assigné à l'entraînement des marins, commande le croiseur léger Concord (CL-10). En 1942, après sa promotion au grade de contre-amiral, Lee devient Chef assistant du personnel du Commandant en chef de la flotte américaine.

Seconde guerre mondiale[modifier | modifier le code]

En août 1942, le contre-amiral Lee est envoyé au Pacifique pour commander la division 6 de cuirassés, composée de l'USS Washington et de l'USS South Dakota.

Bataille de Guadalcanal[modifier | modifier le code]

"Bull" Halsey honore Lee de la Navy Cross pour ses actions lors de la Bataille navale de Guadalcanal
Article connexe : Bataille navale de Guadalcanal.

Battant pavillon sur le cuirassé Washington (BB-56), Lee combat les Japonais durant la seconde nuit de la Bataille navale de Guadalcanal dans la nuit du 14 au 15 novembre 1942.

Lee, qui « s'y connait mieux en radar que les opérateurs radar »[5], utilise le radar SG installé sur le Washington pour diriger sa flotte durant la nuit, avec succès.

Lee reçoit la Navy Cross après cette bataille.

Après Guadalcanal[modifier | modifier le code]

Lee est promu vice-amiral en 1944 et placé à la tête des cuirassés de la Flotte pacifique.

En mai 1945, il se rend en Atlantique pour commander une unité spéciale de recherche de défense contre la menace kamikaze. Durant cette mission, le 25 août 1945, Willis A. Lee meurt foudroyé par une crise cardiaque.

Le destroyer USS Willis A. Lee porte son nom.

Famille[modifier | modifier le code]

Le général Robert Lee est un parent éloigné de Willis A. Lee, qui est l'arrière-arrière-petit-fils du troisième Attorney General des États-Unis, Charles Lee[6]. Il se marie avec Mabelle Allen Elspeth (1894–1949) le 14 juillet 1919. Ils n'ont pas d'enfants[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Willis Augustus Lee » (voir la liste des auteurs)

  1. Haze Gray & Underway Biography of Lee
  2. (en) « Willis Lee », sur www.sports-reference.com (consulté le 19 mars 2010)
  3. Navy Historical Center biography of Lee
  4. a et b (en) Arlington Cemetery Biography of Lee
  5. Ronald H. Spector. Eagle Against The Sun. 1985. ISBN 978-0-394-74101-7. Page 212. Quoted from Samuel Eliot Morison, Struggle for Guadalcanal, 270
  6. (en) Sports-reference.com biography of Lee

Sur les autres projets Wikimedia :