Willie Colón

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colon.
Willie Colón

William Anthony "Willie" Colón Román, né le 25 avril 1950 dans le Bronx, d'origine portoricaine, est, depuis le début des années 1960, un pionnier de la salsa, à la fois directeur musical, compositeur, producteur, chanteur et tromboniste.
Il commence par étudier la trompette à l’âge de 12 ans puis opte pour le trombone.
Willie Colón commence à prendre des leçons de musique et dirige parallèlement un orchestre de 14 musiciens, le Latin Jazz All-Stars.
Son premier groupe professionnel comprend une section de deux trombones, en hommage à Mon Rivera et Barry Rogers ses idoles..
En 1967, alors qu’il n’a que 17 ans, il signe avec Fania et enregistre son premier album "El Malo". Ses compositions "Jazzy" et "I wish I Had a Watermelon" deviennent vite des tubes..
Il commence une collaboration fructueuse avec Héctor Lavoe, chanteur d’origine portoricaine, avec qui il enregistre 14 albums, jusqu’au milieu des années 1970. Willie Colon va aider à introduire des influences extra-cubaines dans la musique latine et dans le latin-jazz..
Ses albums sont appréciés pour leurs influences pluri-culturelles : chansons enfantines d’Afrique, musiques du Brésil, de Cuba, des Caraïbes ou du Panama. À travers ses compositions qui abordent tous les thèmes, de la criminalité jusqu’à la politique, il développe le concept de salsa engagée..
Durant la décennie 70-80, il continue ses expérimentations musicales et il laisse les reines de son groupe successivement à Héctor Lavoe puis à Rubén Blades avec qui il fait équipe..
À la fin des années 1970, il écrit la première salsa symphonique pour un ballet télévisé.
À la même époque il commence à collaborer avec la chanteuse Celia Cruz et il produit des albums pour Rubén Blades qui vont rencontrer un grand succès.
En 1981, il obtient un disque d’or pour son album "Fantasmas" également désigné comme disque de l’année. En 1982 il gagne un Grammy Award pour son disque "Canciones del Solar de los Aburridos" avec Rubén Blades.
Il tourne en Europe pour la première fois et forme un nouvel orchestre tout en continuant à explorer différents univers musicaux : il enregistre des chansons de Jacques Brel, Carole King et Mark Knopfler; joue en big band; produit des albums de soca et de rythmes haïtiens et reprend des compositions du brésilien Caetano Veloso tandis que ses propres compositions deviennent de plus en plus ouvertement engagées.
À la fin des années 1980, il produit un album pour Celia Cruz et pour Héctor Lavoe et obtient un hit avec "Set the Fire to Me".
Il collabore également au très populaire et controversé album de musique latine 'The Rose Tattoo (Tatuaje..)' de David Byrne, l’ex-leader de Talking Heads.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • El Malo (Colón: 1967)
  • The Hustler (Colón: 1968)
  • The Big Break - La Gran Fuga (Colón: 1969)
  • Guisando (Colón: 1969)
  • Asalto Navideño (Colón: 1971)
  • Cosa Nuestra (Colón: 1972)
  • El Juicio (Colón: 1972)
  • Lo Mato Si No Compra Este LP (Colón: 1973)
  • Asalto Navideño Vol II (Colón: 1973)
  • The Good - The Bad - The Ugly (Colón: 1975)
  • El Baquiné De Angelitos Negros (Colón: 1977)
  • Metiendo Mano (Colón Presents Blades: 1977)
  • Only They Could Have Made This Album (Colón & Celia Cruz: 1977)
  • Siembra (Blades & Colón: 1978) (qui inclut Pedro Navaja')
  • Solo (Colón: 1979)
  • Doble Energia (Colón: 1980)
  • Fantasmas (Colón: 1980)
  • Canciones Del Solar De Los Aburridos (Blades & Colón: 1981)
  • The Last Fight (Colón & Blades: 1982)
  • Corazón Guerrero (Colón: 1982, Fania : reprises)
  1. Corazon Guerrero (Mark Knopfler) 7:50
  2. Que Pasara Mañana (Carole King) 4:35
  3. Sueltale el Rabo al Dragon (Willie Colón) 6:00
  4. Amor Barato (Chico Buarque) 5:10
  5. El Hijo y el Papa (Jean-Loup Dabadie, Hubert Giraud) 4:26
  6. Dormido, No (Jacques Brel) 5:35
  • Vigilante (Colón: 1983)
  • Criollo (Colón: 1984)
  • Tiempo Pa' Matar (Colón: 1984)
  • Especial No. 5 (Colón: 1986)
  • The Winners (Celia Cruz & Colón: 1987)
  • Altos Secretos (Top Secrets) (Colón: 1989) (qui inclut El Gran Varón)
  • Illegal Alien (Colón: 1990)
  • Color Americano (Colón: 1990)
  • Honra y Cultura (Colón: 1991)
  • Salsa's Bad Boy (Colón: 1993)
  • Hecho En Puerto Rico (Colón: 1993)
  • Singers of the Cibao (Colón: 1994)
  • Tras La Tormenta (Blades & Colón: 1995)
  • Y Vuelve Otra Vez! (Colón: 1996)
  • Demasiado Corazón (Colón: 1998)
  • Mi Gan Amor(Colón: 1999)
  • Guerrero de Corazon (Colón: 2000)
  • Idolo (Colón: 2000)
  • Experiencia (2004)
  • The Player (2007)
  • El Malo V. II : Prisioneros del Mambo (2008)

Lien externe[modifier | modifier le code]