Williams FW29

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Williams FW29

Williams FW29

Alexander Wurz au volant de la FW29

Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni AT&T Williams
Constructeur Williams F1 Team
Année du modèle 2007
Concepteurs Ed Wood
Sam Michael
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone epoxy en nid d'abeille
Suspension avant Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Williams
Suspension arrière Doubles triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Williams
Nom du moteur Toyota RVX-07
Cylindrée 2 398 cm3
750 ch à 19 000 tr/min
Configuration V8 à 90°
Position du moteur centrale arrière
Boîte de vitesses Longitudinale semi-automatique séquentielle Toyota
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Type contrôle électrohydraulique "seamless"
Électronique Boîtier électronique Magneti-Marelli
Système de freinage Disques Carbone Industrie, étriers AP Racing
Dimensions et Poids Empattement : 3100 mm
Poids : 605 kg
Pneumatiques Bridgestone et jantes BBS
Partenaires AT&T, Philips,RBS, Petrobras, Lenovo, AirAsia, Oris, Tata, Randstad, Reuters
Histoire en compétition
Pilotes 16. Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg
17. Drapeau de l'Autriche Alexander Wurz
17. Drapeau du Japon Kazuki Nakajima
Début Le au GP d'Australie 2007
Courses Victoires Pole Meilleur tour
17 0 0 0
Championnat constructeur 4e avec 33 points
Championnat pilote Nico Rosberg : 9e
Alexander Wurz : 11e
Kazuki Nakajima : 22e

Chronologie des modèles (2007)

La Williams FW29 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Williams F1 Team en Championnat du monde de Formule 1 2007. Elle est pilotée par l'Allemand Nico Rosberg, l'Autrichien Alexander Wurz, et le Japonais Kazuki Nakajima . Le pilote essayeur est l'Indien Narain Karthikeyan.

Historique[modifier | modifier le code]

Williams entend bien entreprendre une remontée vers le haut du tableau en 2007. Le 2 février 2007 La FW29 est présentée, à Grove, siège de l'écurie. Elle inaugure un inédit partenariat moteur avec Toyota en remplacement du V8 Cosworth, qui laisse espérer des progrès, le bloc japonais étant considéré comme un des meilleurs du plateau.

Du côté des commanditaires, la Royal Bank of Scotland reste fidèle et l'arrivée d'AT&T (leader des télécommunications aux États-Unis) est à noter, ainsi que celle du groupe chinois Lenovo, permettant à l'écurie de Frank Williams d'être enfin saine financièrement.

La paire de pilotes est porteuse d'espoir. En effet, le jeune Nico Rosberg disputera sa deuxième saison complète en Formule 1, associé à l'expérimenté Alexander Wurz, ancien pilote de course chez Benetton et pilote d'essai chez McLaren et Williams. Comme toutes les écuries du plateau, les FW29 utilisent des pneumatiques Bridgestone, ce qui représente un avantage pour l'équipe qui les utilise depuis 2006.

En Australie, les Williams confirment le bien que les observateurs des essais privés pensaient d'elles : qualifiées assez moyennement, elles démontrent un beau niveau de compétitivité en course, spécialement Nico Rosberg, septième derrière les deux Ferrari F2007, les deux McLaren MP4-22, la BMW Sauber F1.07 de Heidfeld et la Renault R27 de Fisichella et devant la Toyota TF107 de Ralf Schumacher. Wurz,plus à la peine, ne termine pas la course, ayant été harponné par Coulthard alors qu'il naviguait dans le ventre mou du classement.

À Sepang, trois semaines plus tard, les essais privés portent leurs fruits et les Williams se qualifient en rapport avec leur rythme de course (Rosberg, brillant sixième). L'Allemand livre des performances de tout premier ordre en dominant encore une fois les Toyota et en restant sixième jusqu'à son abandon sur un problème technique. Wurz termine neuvième en étant parti de la dix-neuvième place sur la grille.

Le reste de la saison est marqué par deux performances d'Alexander Wurz au Canada et en Europe, où l'Autrichien prend la troisième et la quatrième place. Ces éclaircies dans la saison de l'expérimenté Wurz ne l'empêchent cependant pas de couler peu à peu, faisant rejaillir la régularité des performances de Rosberg. L'Autrichien laisse son baquet au troisième pilote de l'écurie, Kazuki Nakajima pour l'ultime Grand Prix de la saison, mettant un terme à sa carrière en F1.

Suite au déclassement de l'écurie McLaren-Mercedes du championnat des constructeurs 2007, Williams termine à la quatrième place, triplant le pécule de points de 2006.

Philosophie de conception[modifier | modifier le code]

Photo du cockpit de la Willimas FW29
Cockpit de la Williams FW29

La FW29 reprend la plupart des solutions étrennées sur la voiture précédente de l'écurie : aspect plus compact et massif que la plupart des autres monoplaces, museau large et très recourbé. L'aérodynamique de la FW29 a été particulièrement soignée afin d'optimiser l'écoulement du flux d'air autour du châssis, comme en témoigne la structure complexe de l'aileron avant présenté lors des premiers essais privés, s'inspirant de la solution employée par Ferrari sur les 248 F1 et F2007. Les pontons, très resserrés autour des flancs et dont la bouche est presque triangulaire, se rapprochent de la forme lancée par Renault. La boîte de vitesse "seamless" conçue par Williams est également utilisée par Toyota et le moteur équipant la FW29 est le même que celui des Toyota officielles.

Williams FW29B[modifier | modifier le code]

Lors des essais d'intersaison 2007-2008, Williams engage une version B de la FW29, incluant quelques pièces de la future Williams FW30. L'écurie, qui fête par ailleurs sa trentième saison au sein du championnat, utilisera six livrées différentes qui retracent l'histoire de Williams en Formule 1[1].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Williams FW29 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
2007 AT&T Williams Toyota RVX-07 Bridgestone AUS MAL BHR ESP MON CAN USA FRA GBR EUR HUN TUR ITA BEL JPN CHN BRA 33 4e
Nico Rosberg 7e Abd 10e 6e 12e 10e 16e 9e 12e Abd 7e 7e 6e 6e Abd 16e 4e
Alexander Wurz Abd 9e 11e Abd 7e 3e 10e 14e 13e 4e 14e 11e 13e Abd Abd 12e
Kazuki Nakajima 10e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Williams fête ses 30 ans de F1 par une pluie de records et 6 livrées différentes », sur f1.automoto365.com,‎ 14 janvier 2008 (consulté le 12 juin 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :