Williams FW27

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Williams FW27

Williams FW27

Nick Heidfeld au volant de la Williams FW27 au GP des USA

Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni BMW Williams F1 Team
Constructeur Williams F1 Team
Année du modèle 2005
Concepteurs Loic Bigois
Sam Michael
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone epoxy en nid d'abeille
Suspension avant Triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Williams
Suspension arrière Triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Williams
Nom du moteur BMW P84-5
Cylindrée 2 998 cm³
950 ch à 19 000 tr/min
Configuration V10 à 90°
Position du moteur centrale arrière
Boîte de vitesses Longitudinale semi-automatique séquentielle à embrayage Automotive Products
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Électronique Williams / BMW
Système de freinage Disques Carbone Industrie, étriers AP Racing
Dimensions et Poids Empattement : 3100 mm
Voie avant : 1800 mm
Voie arrière : 1800 mm
Poids : 605 kg
Carburant Petrobras, Castrol
Pneumatiques Michelin, roues O.Z (avant : 13 x 12, arrière : 13 x 13.7)
Histoire en compétition
Pilotes 7. Drapeau : Australie Mark Webber
8. Drapeau : Allemagne Nick Heidfeld
8. Drapeau : Brésil Antônio Pizzonia
Début Le 6 mars 2005 au GP d'Australie 2005
Courses Victoires Pole Meilleur tour
19 0 1 0
Championnat constructeur 5e avec 66 points
Championnat pilote Mark Webber : 10e
Nick Heidfeld : 11e
Antônio Pizzonia : 22e

Chronologie des modèles (2005)

La Williams FW27 est la monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Williams F1 Team en Championnat du monde de Formule 1 2005. Elle est présentée à Valence le 31 janvier 2005 en Espagne. Elle est pilotée par l'Australien Mark Webber, l'Allemand Nick Heidfeld et le Brésilien Antônio Pizzonia. Les pilotes d'essais sont les Allemands Sebastian Vettel et Nico Rosberg, l'Anglais Andy Priaulx et le Néo-Zélandais Scott Dixon. La Williams FW27 bénéficie des pneumatiques Michelin avec sept autres écuries.

Historique[modifier | modifier le code]

Après une décevante saison 2004 marquée par des errements techniques comme le "nez de morse" de la Williams FW26, des dissensions entre l'écurie et son motoriste ainsi que par la fin de la collaboration avec la paire Montoya-Ralf Schumacher, Williams attend de cette saison 2005 qu'elle soit une année de transition avant le retour au sommet.

Cela commence par l'embauche de nouveaux pilotes, l'Australien Mark Webber et l'Allemand Nick Heidfeld, Jenson Button refusant d'honorer un contrat signé avec Williams et préférant le racheter pour pouvoir rester chez Honda.

Dès le début de la saison, en Australie, Webber est troisième sur la grille et termine cinquième quand Heidfeld est embouti par Michael Schumacher et termine sa course encastré dans la Ferrari F2004M.

En Malaisie, Webber talonné par son équipier, percute la Renault R25 de Giancarlo Fisichella, ouvrant la voie du podium à son équipier. S'ensuivent des places d'honneur avant le Grand Prix de Monaco, apogée de la saison de l'équipe où les deux FW27 terminent sur le podium derrière Kimi Räikkönen dominateur sur sa McLaren MP4-20, Heidfeld devant Webber. Une semaine plus tard, Heidfeld signe la pole position en Allemagne, devant son public et termine une nouvelle fois deuxième, prenant définitivement le pas sur son équipier.

La fin de la saison ressemble à un calvaire pour les pilotes de l'écurie, d'autant plus qu'à partir du Grand Prix d'Italie Nick Heidfeld, malade, laisse son baquet à Antonio Pizzonia. Ce dernier ne convainc pas, glanant seulement deux points à Monza et ne terminant aucune des courses suivantes.

Au final, cette saison se termine sur le divorce avec BMW qui emmène dans ses bagages Heidfeld.

Williams FW27B et FW27C[modifier | modifier le code]

En juillet 2005, BMW teste le nouveau moteur V8 qui sera en vigueur lors de la saison 2006. La Williams FW27B est testée sur le circuit de Jerez. Quelques mois plus tard, BMW rachète l'écurie Sauber et rompt son partenariat avec Williams, qui s'associe avec Cosworth. Afin de tester le moteur américain lors de l'intersaison, Williams adapte la FW27 afin qu'elle puisse accueillir le moteur Cosworth. La FW27C est testée par Nico Rosberg et Andy Priaulx[1],[2].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés de la Williams FW27 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneumatiques Pilotes Courses Points inscrits Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
2005 BMW Williams F1 Team BMW V10 P84-5 Michelin AUS MAL BAH SMR ESP MON EUR CAN USA FRA GBR ALL HON TUR ITA BEL BRÉ JAP CHI 66 5e
Mark Webber 5e Abd 6e 7e 6e 3e Abd 5e Np 12e 11e Nc 7e Abd 14e 4e Nc 4e 7e
Nick Heidfeld Abd 3e Abd 6e 10e 2e 2e Abd Np 14e 12e 11e 6e Abd
Antônio Pizzonia 7e 15e Abd Abd 13e

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les relations BMW/Williams se sont détériorées (communiqué) », sur sport.fr,‎ 30 septembre 2005 (consulté le 12 juin 2013)
  2. « Une livrée hivernale pour les Williams », sur sportauto.fr,‎ 28 novembre 2005 (consulté le 12 juin 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :