Williams FW26

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Williams FW26

Williams FW26

Juan Pablo Montoya au volant de la Williams FW26

Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni BMW Williams F1 Team
Constructeur Williams F1 Team
Année du modèle 2004
Concepteurs Gavin Fisher
Antonia Terzi
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone epoxy en nid d'abeille
Suspension avant Triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Penske
Suspension arrière Triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Penske
Nom du moteur BMW P84-5
Cylindrée 2 998 cm³
900 ch à 19 000 tr/min
Configuration V10 à 90°
Position du moteur centrale arrière
Boîte de vitesses Longitudinale semi-automatique séquentielle
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Électronique Williams / BMW
Système de freinage Disques Carbone Industrie, étriers AP Racing
Dimensions et Poids Poids : 605 kg
Carburant Petrobras, Castrol
Pneumatiques Michelin, roues O.Z (avant : 13 x 12, arrière : 13 x 13.7)
Histoire en compétition
Pilotes 3. Drapeau de la Colombie Juan Pablo Montoya
4. Drapeau de l'Allemagne Ralf Schumacher
4. Drapeau de l'Espagne Marc Gené
4. Drapeau du Brésil Antônio Pizzonia
Début Le 7 mars 2004 au GP d'Australie 2004
Courses Victoires Pole Meilleur tour
18 1 1 0
Championnat constructeur 4e avec 88 points
Championnat pilote Juan Pablo Montoya : 5e
Ralf Schumacher : 9e
Antônio Pizzonia : 14e
Marc Gené : 23e

Chronologie des modèles (2004)

La Williams FW26 est la monoplace de Formule 1 de l'écurie Williams F1 Team, engagée au cours de la saison 2004 de Formule 1. Elle est pilotée par le Colombien Juan Pablo Montoya, l'Allemand Ralf Schumacher, l'Espagnol Marc Gené et le Brésilien Antônio Pizzonia.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette voiture est la cinquième issue du partenariat avec BMW et, si les monoplaces anglo-allemandes comptent parmi les plus performantes des différents championnats, elles n'ont pu empêcher Michael Schumacher et Ferrari de rafler tous les titres, le sommet de la frustration étant atteint en 2003, alors que les FW25 étaient dominatrices.

Le motoriste allemand, réclamant des résultats plus probants, pousse l'écurie à faire des choix audacieux. L'aérodynamicienne Antonia Terzi ne manque pas d'audace : le museau de la FW26 ne ressemble à rien de ce qu'on avait connu ces dernières années, court et large pour optimiser le flux d'air en modifiant son circuit de progression le long de la voiture.

Dès le premier Grand Prix de la saison, en Australie, Juan Pablo Montoya et Ralf Schumacher déchantent car le museau de leur monture entraîne un surpoids et des difficultés imprévus. Paradoxalement, la déception des premiers Grands Prix (Schumacher 4e, Montoya 5e en Australie, Montoya 2e en Malaisie) est le meilleur moment avant longtemps pour l'écurie.

Les monoplaces sont disqualifiées au Canada pour disques de freins non conformes, puis, aux États-Unis, Montoya est disqualifié et Ralf Schumacher percute à pleine vitesse le mur du speedway, fracassant sa monoplace. Sérieusement choqué, il est indisponible pendant six courses et est remplacé successivement par Marc Gené (deux Grands Prix, aucun point) et Antônio Pizzonia (quatre Grands Prix, 6 points) manquant le podium en Belgique sur abandon. Entretemps, l'aérodynamique de la FW26 est totalement repensée et le museau si caractéristique disparaît au profit d'un système plus conventionnel.

Ces modifications payent avec le retour de Ralf Schumacher au Grand Prix de Chine : pour l'avant-dernier Grand Prix de la saison au Japon, il termine deuxième derrière son frère. Juan Pablo Montoya remporte l'ultime course de la saison, au Brésil face à son futur coéquipier, Kimi Räikkönen.

Cette saison mitigée pour l'équipe anglaise s'achève donc sur un succès qui a des allures de fin de règne. Elle a subi la loi des Renault, des BAR 006 et surtout des Ferrari F2004. De plus, les deux pilotes quittent l'écurie, Schumacher pour Toyota et Montoya pour McLaren.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo de la Williams FW26 de Juan Pablo Montoya en Belgique
Juan Pablo Montoya en Belgique à bord de la Williams FW26 dépourvue de son museau de début de saison
Photo de la Williams FW26
La Williams FW26 dépourvue de son museau du début de saison.
Résultats détaillés de la Williams FW26 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
2004 BMW Williams F1 Team BMW P84-5 V10 Michelin AUS MAL BAH SMR ESP MON EUR CAN USA FRA GBR ALL HON BEL ITA CHI JAP BRÉ 88 4e
Juan Pablo Montoya 5e 2e 13e 3e Abd 4e 8e Dsq Dsq 8e 5e 5e 4e Abd 5e 5e 7e 1re
Ralf Schumacher 4e Abd 7e 7e 6e 10e Abd Dsq Abd Abd 2e 5e
Marc Gené 10e 12e
Antônio Pizzonia 7e 7e Abd 7e

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :