Williams FW10

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Williams FW10

Williams FW10

La Williams FW10 de Nigel Mansell exposée au Honda Collection Hall.

Présentation
Équipe Canon Williams Honda Team
Constructeur Drapeau du Royaume-Uni Williams F1 Team
Année du modèle 1985
Concepteurs Patrick Head
Neil Oatley
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en aluminium et carbone
Suspension avant Ressort/fourche/triangle
Suspension arrière Ressort/fourche/basculeur
Nom du moteur Honda RA163E
Cylindrée 1 500 cm³
800 ch à 11 000 tr/min
Configuration turbocompressé
Orientation du moteur Moteur V6 à 60°
Boîte de vitesses Williams Hewland
Nombre de rapports 5 rapports
Système de freinage Freins à disques carbone AP Racing
Poids 545 kg
Dimensions Empattement : 2794 mm
Voie avant : 1803 mm
Voie arrière : 1651 mm
Carburant Mobil 1, réservoir 220 litres
Pneumatiques Goodyear
Partenaires Canon, Denim, Saudia
Histoire en compétition
Pilotes 5. Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell
6. Drapeau de la Finlande Keke Rosberg
Début Drapeau du Brésil Grand Prix du Brésil 1985
Courses Victoires Pole Meilleur tour
16 4 3 4
Championnat constructeur 3e avec 71 points
Championnat pilote Rosberg : 3e (40 points)
Mansell : 6e (31 points)

Chronologie des modèles (1985)

La Williams FW10 est une monoplace de Formule 1 engagée par l'écurie Williams F1 Team en championnat du monde de Formule 1 1985 et pilotée par Nigel Mansell, en provenance de Team Lotus et Keke Rosberg, présent dans l'écurie depuis 1982.

Historique[modifier | modifier le code]

L'écurie connaît un début de saison difficile où les deux pilotes terminent régulièrement à la porte des points. À l'issue du Grand Prix du Canada, cinquième manche de la saison, Williams pointe avec huit points à la cinquième place du championnat des constructeurs, devant Renault F1 Team et derrière Arrows[1]. Lors du Grand Prix de Detroit, Keke Rosberg, parti cinquième, prend la tête de la course et remporte l'épreuve[2]. Le Finlandais s'élance ensuite de la pole position en France et termine deuxième tandis que Nigel Mansell ne participé pas à la course suite à un accident en qualifications.

Williams subit une période de disette jusqu'au Grand Prix d'Italie : l'écurie ne marque que deux points en cinq courses et abandonne à sept reprises dont cinq à cause du moteur Honda[3].

À Spa-Francorchamps, Williams retrouve le devant de la scène, Mansell terminant deuxième et Rosberg finissant quatrième. Au Grand Prix d'Europe, Mansell décroche la première victoire de sa carrière[4] tandis que son coéquipier termine troisième. En Afrique du Sud, Williams domine le week-end de course, Mansell, élancé de la pole position, remporte la course tandis que Rosberg, qui termine second, signe le meilleur tour en course. Rosberg remporte en fin de saison le Grand Prix d'Australie, cinquième et dernière victoire de sa carrière[5].

Nigel Mansell termine la saison à la sixième place du championnat du monde des pilotes avec 31 points, devant Stefan Johansson et derrière Elio De Angelis. Keke Rosberg se classe troisième avec 40 points, devant Ayrton Senna et derrière Michele Alboreto.

Williams F1 Team se classe troisième du championnat du monde avec 71 points devant Team Lotus et derrière la Scuderia Ferrari[6].

Résultats complets en championnat du monde[modifier | modifier le code]

Keke Rosberg termine douzième du Grand Prix d'Allemagne 1985 à cause d'un problème de freins.
Saison Écurie Moteur Pneus Pilote 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 Points inscrits Classement
1985 Canon Williams Honda Team Honda RA163E V6 Goodyear BRA POR SMR MON CAN DET FRA GBR ALL AUT NLD ITA BEL EUR AFS AUS 71 3e
Drapeau du Royaume-Uni Nigel Mansell Abd. 5 5 7 6 Abd. Np. Abd. 6 Abd. 6 11 2 1 1 Abd.
Drapeau de la Finlande Keke Rosberg Abd. Abd. Abd. 8 4 1 2 Abd. 12 Abd. Abd. Abd. 4 3 2 1

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classements des constructeurs à l'issue du Grand Prix du Canada 1985 sur statsf1.com. Consulté le 3 juin 2012
  2. Classement du Grand Prix de Detroit 1985 sur statsf1.com. Consulté le 3 juin 2012
  3. Statistiques de la Williams FW10 sur statsf1.com. Consulté le 3 juin 2012
  4. Grand Prix d'Europe 1985 sur statsf1.com. Consulté le 3 juin 2012
  5. Grand Prix d'Australie 1985 sur statsf1.com. Consulté le 3 juin 2012
  6. Classements généraux du championnat du monde de Formule 1 1985 sur statsf1.com. Consulté le 3 juin 2012